Apprendre à dire non : méthodes, conseils et exemples de messages de refus

10 Avr 2023

Comment apprendre à dire non ? Pourquoi a-t-on peur de dire non ? Comment refuser une demande avec assertivité ? Je vais vous donner toutes les réponses à ces questions dans les lignes qui suivent. Car oui, il y a quelques années, je n’avais pas le courage de refuser les sollicitations. Je me suis donc retrouvée avec de plus en plus de demandes à traiter. Ça augmentait ma charge mentale et me faisait perdre beaucoup de temps

Je vais donc vous donner mes méthodes pour réussir à dire non, pour formuler un refus ferme et définitif avec bienveillance, dans votre business et dans votre vie de façon générale. Vous allez découvrir les différents types de « non », des exemples de messages pour refuser une demande, etc. Allez, c’est parti !    

POURQUOI A-T-ON PEUR DE DIRE NON ?

Sachez que vous pouvez avoir peur de dire non pour plusieurs raisons : 

  • La peur de blesser l’autre, de le vexer ou de lui donner l’impression d’être rejeté. 
  • Votre peur du jugement ou du rejet.
  • La peur de passer à côté d’une opportunité par manque de discernement. 
  • Le fait de croire que l’autre a plus de valeur que vous. Votre éducation et votre expérience de vie sont souvent à l’origine de cette façon de penser (et je sais de quoi je parle 😅). 

Soyez conscient que les gens ont raison d’émettre des demandes, car au mieux ça fonctionne et au pire ils reçoivent un refus. C’est donc de votre responsabilité d’apprendre à dire non. Alors, laissez de côté les « pourquoi il me demande ça ? », « ça ne se fait pas ! », etc., et agissez !    

LES 3 TYPES DE NON

Selon moi, il existe trois types de « non » :

  • Le « non » ferme et définitif où vous ne laissez aucune place à un éventuel « peut-être ».
  • Le « non » avec un compromis ou une alternative à la demande.
  • Le « non » qui repousse le délai de réponse à plus tard. J’appelle cette solution d’urgence, « la carte joker ».

POURQUOI FAUT-IL APPRENDRE À DIRE NON ? 

Pourquoi faut-il apprendre à dire non ? Parce que, dire non aux autres, c’est :

  • Se dire oui à soi.

Et si vous êtes entrepreneur, soyez bien conscient que, plus votre business va évoluer, plus vous allez être sollicité. Vous devez donc être capable de dire non facilement. 

Évitez au maximum de repousser le problème à plus tard avec des réponses comme « maintenant ce n’est pas possible, mais on peut en reparler dans un mois ». J’ai fait ça régulièrement à mes débuts, car je n’osais pas refuser de façon ferme et définitive. Les répercussions étaient les suivantes : 

  • Les personnes n’oubliaient JAMAIS de revenir vers moi dans le délai que je leur avais annoncé.
  • Ces demandes venaient s’ajouter à toutes les nouvelles sollicitations qui m’étaient arrivées entre-temps !

Alors, apprenez à dire non et vous verrez que, plus vous le ferez, plus ça deviendra facile 🙂.

L’IMPORTANCE DE REFUSER AVEC ASSERTIVITÉ  

L’assertivité est l’aptitude à exprimer une idée ou à donner son avis tout en s’affirmant, sans paraître pour autant agressif, dominant ou manipulateur. Le but est de ne pas mettre son interlocuteur dans une situation inconfortable, même face à un refus.

Alors oui, le refus peut quand même parfois vexer certaines personnes. Mais souvenez-vous des accords toltèques : la manière dont les gens perçoivent notre discours n’appartient qu’à eux. Le tout est de dire non avec assertivité, de façon bienveillante, en prenant en compte son interlocuteur ❤️.

COMMENT APPRENDRE À DIRE NON ? 

Comprendre que si ce n’est pas un véritable oui… c’est un non !

Aujourd’hui, je refuse énormément de sollicitations. J’estime que je dis un « oui » pour quatre-vingt-dix-neuf « non ». Et je vous assure que ce n’était pas le cas à mes débuts. Mais pour me concentrer sur la croissance de mon entreprise, j’ai donc dû apprendre à dire non. Et pour ça, j’ai cadré mon mindset ! 

Alors, comment apprendre à dire non ? La première méthode consiste à comprendre que si ce n’est pas un véritable oui, c’est un non ! Autrement dit, si face à une sollicitation vous ne vous dites pas d’office un grand OUI, alors refusez. 

Entraîner son cerveau à dire non d’office à tout

Voici la seconde méthode pour réussir à dire non : dans votre tête, dites non d’office à absolument TOUT ! Et ensuite seulement, commencez éventuellement à considérer les raisons qui pourraient vous pousser à dire oui. 

Pour ça, entraînez votre mental à systématiquement refuser dès qu’on vous demande quelque chose. C’est le meilleur moyen pour :

  • Être certain d’accepter uniquement les bonnes sollicitations. 
  • Ne pas se laisser aveugler par la peur du jugement, la peur de manquer des opportunités, l’envie de plaire aux autres, etc.
  • Gagner en clarté (d’ailleurs, n’hésitez pas à mettre par écrit les raisons de dire oui afin de bien les analyser avant de répondre favorablement). 

Évidemment, prenez le temps nécessaire pour réfléchir si vous hésitez. Vous n’êtes pas obligé de donner une réponse dans la demi-heure 😉.  

LES SITUATIONS OÙ RÉUSSIR À DIRE NON EST PRIMORDIAL  

Voici 4 grandes situations où vous devez être capable de dire non : 

  • Quand votre première intuition n’est pas bonne → On s’est presque tous déjà retrouvés face à un client dont on avait une mauvaise intuition. La facilité est de se dire « je ne le sens pas, mais, comme je n’arrive pas à l’expliquer concrètement, je vais quand même collaborer ». Erreur ! Si dès le départ vous avez l’impression que ça va être compliqué, refusez. 
  • Face à du démarchage ou des demandes de collaborations → Retenez que les personnes qui vous sollicitent ne viennent pas vers vous uniquement par bonté d’âme ou parce qu’ils vous adorent. La plupart des gens ont plus à y gagner que vous. Vous êtes donc en position de force lorsque quelqu’un vous sollicite, et pas l’inverse 😉. Alors, si la soi-disant merveilleuse demande de collaboration qui vous est proposée ne vous intéresse qu’à moitié, refusez-la. 
  • Face à des demandes de services → En entrepreneuriat, vous recevez régulièrement des demandes de services diverses du type « est-ce qu’on peut s’appeler pour que je vous pose quelques questions business ? ». Vous ne pouvez pas dire oui à tout le monde ! Alors, apprenez à respecter votre temps et vos priorités.    

3 EXEMPLES DE MESSAGES POUR DIRE NON   

Exemple de message pour dire non de façon ferme et définitive

Pour réussir à dire un non ferme et définitif, appliquez la méthode suivante : 

  • Un mot gentil pour commencer afin de montrer à votre interlocuteur que vous avez réellement pris en considération sa demande.
  • Les raisons de votre refus définitif (sans pour autant avoir l’impression de vous justifier). Donner des explications est lié au principe d’assertivité. Si vous prenez le temps d’argumenter votre non, votre interlocuteur aura moins tendance à revenir vers vous. 

Voici un exemple de message pour dire non de façon ferme et définitive : « Merci d’avoir pensé à moi, je suis très touchée de [les raisons pour lesquelles vous appréciez que l’on vous ait contacté]. Je ne peux malheureusement pas donner suite à votre proposition/demande, car [les raisons de votre refus comme par exemple “mon planning est chargé”, “je privilégie le développement de mon business aux nouvelles propositions”, etc.]. ». 

Exemple de message pour dire non avec une solution alternative

Pour réussir à dire non tout en proposant une alternative, appliquez la méthode suivante : 

  • Un mot gentil afin de témoigner à votre interlocuteur le fait que vous avez pris en compte sa demande. 
  • La raison de votre refus.
  • La solution de remplacement. À cette étape, soyez vigilant à proposer un compromis qui est moins chronophage que de répondre à la demande. 

Voici un exemple de message pour dire non tout en proposant une alternative : « Merci d’avoir pensé à moi, je suis très touchée de [les raisons pour lesquelles vous appréciez que l’on vous ait contacté]. Je ne peux malheureusement pas répondre favorablement à votre proposition/demande, car [les raisons de votre refus]. Par contre, je vous propose de [explication de votre compromis]. ». 

J’utilise souvent cette méthode face à des demandes de clients qui sortent du cadre de mes formations. J’ai alors des difficultés à dire un non ferme, car j’ai envie de répondre à leurs besoins. La solution du compromis est alors très utile. Voici un exemple concret : 

  • Un client me dit qu’il a aimé mon dernier quiz et qu’il aimerait que je lui explique la façon dont je l’ai créé, autour d’un café. 
  • Je lui répond alors que je suis touchée par sa proposition, mais qu’accorder du temps au développement de mon business est ma priorité. Je lui propose ensuite d’écouter un épisode de mon podcast J’peux pas j’ai business qui aborde le sujet de l’élaboration de mon quiz.   

Exemple de message pour repousser le délai d’une réponse négative

Repousser le délai pour répondre à une demande doit principalement être une solution en cas d’urgence. 

Voici un exemple de message pour repousser l’échéance d’une réponse négative : « Merci d’avoir pensé à moi, je suis très touchée de [les raisons pour lesquelles vous appréciez que l’on vous ait contacté]. Je ne peux malheureusement pas répondre actuellement à votre proposition/demande, car [les raisons qui expliquent le délai de réponse comme “mon emploi du temps ne permet pas actuellement de vous répondre”]. Je vous propose de revenir vers moi dans x temps afin d’en reparler ». 


Voilà, vous savez maintenant pourquoi et comment apprendre à dire non. Et pour ceux d’entre vous qui ont peur de perdre des opportunités en refusant une sollicitation, n’oubliez jamais ce qui suit : le non d’aujourd’hui peut devenir le oui de demain ! Rien n’est gravé dans le marbre. Le principal est de formuler votre non de façon assertive et de prendre votre décision en fonction de votre situation à un moment T. N’oubliez pas qu’apprendre à dire non vous permet de ne pas sacrifier de l’énergie, de l’espace mental et du temps pour une tâche dont vous n’êtes pas totalement convaincu. D’ailleurs, pour gagner encore plus de temps, n’hésitez pas à jeter un œil à ma formation « mission organisation et productivité ».

Vous aimerez également

Comment construire sa réussite ? Appliquez les 6 recommandations de Clotilde Dusoulier pour passer à l’action !

Comment construire sa réussite ? Appliquez les 6 recommandations de Clotilde Dusoulier pour passer à l’action !

Découvrez comment construire une marque personnelle grâce au mode d’emploi en 7 étapes de Caroline Mignaux

Découvrez comment construire une marque personnelle grâce au mode d’emploi en 7 étapes de Caroline Mignaux
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}