Quoi de plus frustrant que d’avoir un business qui nous passionne, des offres irrésistibles, mais … aucun client (ou alors très peu). De suer sang, eau et larmes pour développer son entreprise, mais que personne ne nous remarque ? Bref, d’avoir un business, mais aucune visibilité ?

Trèèèèèèèès frustrant (et décourageant), je vous l’accorde. La visibilité en business est un facteur primordial à toute réussite et on ne peut pas l’ignorer. Dans l’épisode de podcast n°79 on avait déjà commencé à parler des 4 clés pour booster sa visibilité, et avec cet article j’ai eu envie d’emmener les choses encore un peu plus loin en vous parlant de la publicité sur Facebook et Instagram, et plus spécialement comment booster sa visibilité grâce aux Facebook Ads.

Et qui de mieux calé que l’expert en la matière Danilo Duchesnes, pour venir nous partager ses meilleurs conseils, astuces et secrets pour apprivoiser les Facebook Ads et développer votre business ? 

Pour ceux qui ne connaissent pas Danilo, vous pouvez le retrouver par ici :

PS : Tout au long de cet épisode, on parle de « Facebook Ads », mais cela englobe bien évidemment Instagram aussi (car Insta appartient à Facebook, toussa toussa).

LA PLACE DES FACEBOOK ADS DANS VOTRE VISIBILITÉ

La publicité sur les réseaux sociaux est un outil très puissant pour développement votre visibilité. MAIS ce serait dangereux de compter uniquement dessus (imaginez si demain les coûts augmentent drastiquement, ou même si Facebook disparaissait).

En aucun cas les Facebook Ads ne doivent remplacer vos efforts organiques de visibilité dans votre business (votre stratégie de contenu, réseaux sociaux, SEO, etc.).

Du côté de Danilo, l’organique représente 80% de son trafic et les publicités 20%. De mon côté, je n’utilise pas la publicité en dehors de mes périodes de lancement.

Quand je suis sur Internet … mais que je ne vois pas ma pub 😂

À QUI S’ADRESSENT LES FACEBOOK ADS

Les Facebook Ads s’adressent à tous les entrepreneurs qui :

  • Ont une offre claire et définie. Ça ne sert à rien d’attirer du trafic et de booster votre visibilité si vous n’avez rien à vendre derrière).
  • Font un CA d’au minimum 4000€ par mois.

Évidemment, ces 4000€ sont une base de référence et certains pourraient ne pas être d’accord. Voici cependant le point de vue de Danilo et moi : si aujourd’hui vous faites moins de 4000€ de CA par mois, il y a fort à parier que vous pouvez faire des investissements plus pertinents pour votre business que la publicité.

Assurez-vous également d’avoir un site internet optimisé et à jour. Pour ne pas vous tirer une balle dans le pied et faire fuir vos clients.

LES STRATÉGIES FACEBOOK ADS POUR BOOSTER SA VISIBILITÉ

Il en existe plusieurs, mais voici les plus répandues / efficaces :

  • Rediriger vers son lead magnet (son cadeau gratuit) – RECOMMANDÉ. Danilo a d’ailleurs écrit un super article qui vous explique comment construire votre liste email grâce à la publicité Facebook.
  • Promouvoir son propre contenu : rediriger vers un article de blog/un podcast (en utilisant un extrait pour faire sa pub).
  • Faire des vidéos de présentation qui parlent de notre offre, de notre histoire. Pour sensibiliser notre audience à notre business (la vidéo est un format qui cartonne en Fb Ads au moment où j’écris ces lignes).
  • Rediriger vers un événement temporaire et précis : masterclass, webinaire, challenge (dans le cadre d’un lancement par exemple).

Les stratégies déconseillées :

  • Utiliser la fonction « boost » proposée par Facebook ou Instagram sur des contenus qui (soi-disant) « fonctionnent mieux que 80% de nos posts ». Si on choisit de le faire quand même, le faire uniquement auprès d’une audience qui nous connaît déjà.
  • Faire de la pub sur un post/un contenu qui n’a pas fonctionné. La pub ne va pas le faire décoller plus vite ! Il vaut mieux réfléchir 80/20 et booster un contenu qui a déjà cartonné.

À se rappeler :

Lorsqu’on fait de la publicité (et donc qu’on investit de l’argent), toujours avoir une offre derrière. On investit de l’argent pour en récolter derrière ! Ça ne sert à rien d’investir dans la publicité seulement pour gonfler notre nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux.

En gros, inutile de balancer de l’argent par les fenêtres

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Là encore, il n’y a pas de réponse toute faite. En réalité, les coûts publicitaires vont dépendre d’une tonne de critères, dont en particulier :

  • le type de personnes que vous ciblez 
  • votre objectif 
  • l’offre derrière 
  • le moment de l’année auquel vous lancez votre pub
  • s’il y a beaucoup d’autres concurrents qui font de la pub en même temps que vous (car Facebook fonctionne sur un système d’enchères)

Aujourd’hui, Danilo conseille tout de même d’investir au minimum 10€ par jour (soit 300€ par mois). Afin d’avoir des résultats intéressants.

LES GRANDES ÉTAPES POUR DÉBUTER EN FACEBOOK ADS (LORSQU’ON N’EN A JAMAIS FAIT)

  1. Créer un compte sur le Facebook Business Manager
  2. Le relier à sa page Facebook (oui, il faut en avoir une)
  3. Créer son compte publicitaire, entrer ses informations de facturation et de paiement
  4. Installer le pixel Facebook sur son site (si vous êtes sur WordPress, on vous recommande le plug-in Pixel Caffeine)
  5. Choisir un objectif publicitaire (conversion, engagement, vue de vidéo, clic, etc.)
  6. Choisir une cible
  7. Concevoir sa publicité (visuels, textes, vidéos, carrousels, etc.) 

Astuce : installez le Pixel Facebook sur votre site dès aujourd’hui, même si vous n’envisagez pas de faire de publicité avant plusieurs mois. Plus le Pixel aura eu le temps de recueillir des infos, plus vos publicités seront efficaces (et moins chères).

Quand ma team et moi voyons des sites concurrents sans pixel installé dessus

CONCEVOIR LES VISUELS / TEXTES D’UNE PUB FACEBOOK

Il faut bien retenir que la partie visuels/textes d’une publicité est seulement la partie émergée de l’iceberg. C’est la fin du processus, pas le début.

Assurez-vous donc d’avoir rempli les 6 étapes précédentes (décrites juste au-dessus) avant de vous attaquer à cette partie.

Les grandes lignes de la création d’une publicité :

  • Pour une même publicité, il faut créer plusieurs versions avec plusieurs visuels/plusieurs textes. Pour pouvoir faire des tests et voir ce qui fonctionne le mieux.
  • Il est important de jouer sur différents leviers émotionnels pour parler à tout le monde : peur, émotion, rire, logique, etc.
  • Tester / tester / tester : on peut difficilement prédire à l’avance ce qui va fonctionner. D’où l’importance de lancer plusieurs versions d’une même publicité.
  • Il ne faut pas avoir peur de sortir un peu des sentiers battus. C’est souvent le meilleur moyen de se démarquer.

Astuces pour créer ses visuels :

  • Recommandation minimum : créer 3/4 visuels par publicité (dont une vidéo si possible, qui est un format qui cartonne en ce moment).
  • Vous êtes consultant, coachs, thérapeute ou dans l’accompagnement ? Une photo ou une vidéo où on vous voit est toujours très efficace.
  • Si vous êtes dans le e-commerce haut de gamme : les photos « détails » de très près ou les animations sont pour vous !
  • Dans le cas où votre publicité propose un téléchargement gratuit (lead magnet) = montrer le produit (des pages, la couverture du ebook, faire un mockup, etc.)

Astuces pour rédiger ses textes publicitaires : 

  • Commencer par une question, une affirmation ou une statistique. Le but de la première phrase est de piquer la curiosité et de donner envie de lire la suivante.
  • Créer le désir : présenter un bénéfice.
  • Présenter l’offre.
  • Présenter les bénéfices : « voici ce que vous allez apprendre ».
  • CTA (appel à l’action : cliquez, rejoignez, téléchargez, likez, commentez, etc.).

Astuce : vous pouvez aller dans la bibliothèque publicitaire pour voir ce qui se fait en ce moment et ce qui fonctionne. Bref : les ninjas auprès de vos concurrents.

Quand mon consultant et moi on est en call pour créer les visuels et les textes de nos pubs

LES STATISTIQUES À REGARDER 

Une fois vos publicités lancées, il est important de regarder les bonnes statistiques pour mesurer l’efficacité de vos actions. Il va y avoir BEAUCOUP de chiffres générés par Facebook alors voici ceux sur lesquels concentrer votre attention :

Le coût par action :

  • coût par clic (CPC)
  • coût par lead (CPL)

Le volume de conversion :

Regardez quelle pub a le meilleur taux de conversion, tout en ayant un volume conséquence en même temps. En d’autres termes, si vous avez une publicité avec 10 vues et 3 conversions vous ne pouvez pas dire « oh yes j’ai un pub qui convertit transforme à 33% ». 😂

Astuce : attendez d’avoir au moins 50 conversions par semaine pour considérer vos chiffres comme « crédibles » et pertinents.

Les taux de clics :

Les taux de clics sont un bon indicateur de l’intérêt porté à votre publicité. Plus les gens cliquent = plus la publicité a réussi à piquer leur curiosité.

En moyenne, les chiffres sont de 1 à 2% (c’est-à-dire 1 ou 2 clics pour 100 vues/impressions).

Les autres chiffres qu’il est intéressant de regarder :

  • Le CPM : coût par mille.
  • La répétition : c’est le nombre moyen de fois qu’une personne voit votre publicité. Au-delà de 3 fois, ça commence à saturer tout doucement : faites attention à ne pas saouler votre audience.

Et voilà les amis, les bases (avancées) de la publicité Facebook lorsqu’on souhaite se lancer pour booster sa visibilité ! Et n’oubliez pas : le mot-clé lorsqu’on se lance dans les Facebook Ads c’est : TESTER ! Il ne faut pas avoir peur de tester massivement et à grande échelle pour avoir un bon aperçu de ce qui fonctionne.

2 Comments

  1. Tous ces détails sont très intéressants, notamment votre point de vue de ne pas investir tant qu’on est pas déjà un minimum rentable avec son blog.

Write A Comment