La différence entre Mentor, Consultant et Coach 

20 Fév 2020

Dans le milieu de l’accompagnement, du développement personnel ou du business, on retrouve plusieurs profils de professionnels. Coachs, mentors et consultants évoluent donc dans le même environnement et bien souvent on confond ces trois métiers, pourtant bien distincts. 

Car dans les faits, ce n’est pas vraiment la même chose.

Cependant, pas de panique. Je comprends que la confusion est très facile, puisque ces professionnels, eux-mêmes, ne sont pas très clairs sur qui fait quoi et sur les définitions précises de chacune de ces fonctions. 

Pourtant, on ne fait pas appel à l’un ou à l’autre pour résoudre les mêmes problématiques ni pour les mêmes raisons.

Je vous propose donc un petit point pour parvenir à mieux identifier les différences entre le coaching, le mentorat et le consulting. 

MENTOR, CONSULTANT ET COACH : QUI FAIT QUOI ?

Le mentor

Le mentor est un expert dans son domaine qui va prendre son protégé sous son aile. Il a vécu et traversé les mêmes problématiques que son mentoré, et va lui faire bénéficier de son expérience en même temps que de son expertise.

Il va lui apprendre tout ce qu’il juge utile de savoir ou de faire pour s’améliorer dans un secteur spécifique. Il va donc lui indiquer une marche à suivre, une liste d’étapes, un plan d’action.

Le mentor va adopter une position « haute » (comme on dit en coaching) par rapport à son protégé et se comporter comme un maître. Un peu à la manière du maître Yoda.

Le mentorat implique donc une collaboration de longue durée.

Le consultant

La mission de consulting est, quant à elle, souvent demandée par une personne (ou une entreprise) confrontée à un problème précis sans arriver à le résoudre. 

Le consultant va alors intervenir sur une durée plus ou moins courte pour identifier les causes du problème en réalisant un diagnostic, puis proposer des pistes de solutions. À charge pour le commanditaire de suivre ou non les préconisations formulées par le consultant.

Le consulting se fait le plus souvent en « one shot ». Le consultant intervient sur un sujet précis à court terme. Il ne reste pas forcément pour mettre en place la solution.

En tant qu’expert, son rôle est avant tout d’analyser une situation donnée et de proposer une solution à un problème.

Le coach

Le coaching s’inscrit dans une démarche différente des deux précédentes, car le coach n’est pas un expert.

Je m’explique.

Le coach est un expert du coaching, mais pas forcément expert du domaine dans lequel évolue son coaché. En effet, le coach part du principe que son coaché est expert de lui-même, de sa propre vie et de son propre métier. Et qu’à ce titre il a donc déjà les clés en lui, mais a besoin d’aide pour les (re)trouver. 

Le coach occupe donc une position plutôt « basse », puisqu’il met en place une relation d’égal à égal avec son protégé. Il agit comme un partenaire neutre et objectif, qui a la faculté de prendre du recul, pour voir ce qui ne va pas dans la situation que rencontre son coaché. 

Le rôle du coach est alors d’accompagner le coaché dans la réalisation de ses objectifs. Il va donc s’évertuer à l’amener d’un point A à un point B plus rapidement et plus facilement que si le coaché l’avait fait seul.

Pour cela, le coach s’appuie sur 3 outils : l’écoute, le feedback et les demandes. Le but est de générer une prise de conscience chez le coaché, même si cela implique parfois de mettre des coups de pied aux fesses.

C’est moins sexy que le mentorat me direz-vous !  

Le coaching va vous aider à trouver les solutions par vous-mêmes et vous responsabiliser sur vos actions. Donc, sur le long terme, vous allez devenir autonomes, pour finalement arriver à trouver les bonnes réponses pour vous, quelle que soit la situation. Avec un coaching, vous capitalisez souvent pour votre vie entière !

ALORS THEBBOOST : COACHING OU MENTORAT ?

Chez TheBBoost, j’ai opté pour un mélange de mentorat et de coaching.

Plus exactement, la démarche se fait en deux temps :

  1. Je commence toujours mes accompagnements en mode mentorat pur et dur, où je vous dis (plus ou moins) ce qu’il faut faire (stratégie, méthode, etc.) tout en veillant à respecter votre personnalité et vos valeurs. Mais ici pas de chichis, l’idée est de rester efficaces et directs.
  2. Le coaching prend la place du mentorat, au fur et à mesure de la progression de notre accompagnement, pour vous faire entrer dans un mindset d’entrepreneur et vous apprendre à gérer par vous-même n’importe quelle situation.

Mon objectif ? Qu’après notre accompagnement vous n’ayez plus jamais besoin de moi !

Je fais tout mon possible pour qu’au bout de six mois, vous soyez suffisamment autonomes pour gérer votre business avec leadership, stratégie et efficacité.


J’espère que les différences entre coaching, mentorat et consulting sont plus claires pour vous les cookies. Quel que soit votre objectif, n’oubliez pas qu’un coach pourra vous donner les clés pour toute votre vie d’entrepreneur, mais aussi votre vie personnelle.

Vous aimerez également

Comment bien s’associer ? Julia et Julie de « I don’t think I feel » vous donnent 5 précieux conseils

Comment bien s’associer ? Julia et Julie de « I don’t think I feel » vous donnent 5 précieux conseils
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}