Les 7 mythes de l’entrepreneuriat   

01 Juil 2018

Mis à jour en mars 2022.

Vous êtes freelances ou vous souhaitez devenir entrepreneurs ? Alors, vous devez absolument connaître toute la vérité concernant les mythes de l’entrepreneuriat (et ils sont nombreux !). Travailler à son compte, développer son propre business fait souvent rêver. Qui dit rêve, dit cliché, stéréotype, légende et grande illusion. Eh oui, rien que ça. 

Du mythe de l’entrepreneur qui passe la moitié de l’année en vacances, au cliché qui dit que travailler de chez soi ne comporte que des avantages… Il est temps d’enclencher votre second degré pour lire les phrases cultes que nous autres entrepreneurs, entendons au moins une fois un jour ou l’autre !

No 1. LE CLICHÉ DE L’ENTREPRENEUR QUI TRAVAILLE QUAND IL VEUT

« T’es indépendant ? Oh trop cool, donc tu travailles quand tu veux ! »

Eh oui, c’est bien connu ! Un entrepreneur travaille seulement lorsqu’il le souhaite, prend en moyenne 5 mois de vacances par an, et s’octroie des journées off 3 à 4 fois par semaine…

Alors en effet, la flexibilité de l’emploi du temps d’un entrepreneur est vraiment un point positif. Je l’avoue, il m’est déjà arrivé de décider d’une journée cocooning/Netflix en me levant un matin en pleine semaine. C’est très pratique aussi lorsqu’on veut aller faire du shopping un mardi matin à 11 h, et que les magasins sont vides et bien rangés (testé et approuvé 😁).

Donc, en théorie, un entrepreneur travaille seulement quand il le souhaite. Seulement, on ne va pas se leurrer, c’est quand même clairement un cliché, car si l’on ne travaille pas, l’argent ne rentre pas. Du coup, on est bien obligé, comme tout le monde, de se forcer même quand la motivation n’est pas à son maximum.

Vous ne devez pas oublier que si un entrepreneur peut décider de prendre un jour off, il lui arrive aussi très souvent de devoir cumuler des journées de 15 heures de travail lorsque les deadlines sont serrées et qu’il est débordé 

No 2. L’ILLUSION DU FREELANCE QUI N’A PAS DE COMPTES À RENDRE

Un des plus grands mythes de l’entrepreneuriat peut se résumer en une phrase : « Rhô, la chance, toi, tu n’as pas de patron »

N’importe quel entrepreneur qui entend ça va rigoler, acquiescer et dire qu’en effet, c’est le top.

Cependant, la réalité est un peu différente… Nous n’avons pas un patron, nous avons DES patrons 😅. À chaque mission, notre client devient, en quelque sorte, le patron. 

Alors, évidemment, dans les faits cela est une réelle collaboration, bien plus qu’un simple lien de subordination. Cependant, à chaque mission, un entrepreneur doit apprendre à connaître son client et à comprendre ce qu’il désire.

Vous comprenez donc que l’entrepreneur qui n’a de compte à rendre à personne est une belle illusion !

No 3. LE STÉRÉOTYPE DE L’INDÉPENDANT QUI TRAVAILLE EN PYJAMA 

« Ah, la belle vie d’entrepreneur… Bah oui, tu travailles en pyjama, on le sait tous ».

Alors oui, certains entrepreneurs adorent avoir la possibilité de passer du temps à travailler en pyjama. C’est un luxe, en effet 😏.

Cependant, pour beaucoup d’autres, le fait de bien s’habiller, même en restant chez eux, leur permet de se sentir dans une énergie plus professionnelle. 

Donc, ce mythe ressemble parfois à la réalité, mais n’est pas une généralité !

No 4. LA LÉGENDE QUI DIT QUE L’ENTREPRENEUR QUI VIT DE SA PASSION EST MOTIVÉ H24 

« T’as tellement de chance de vivre de ta passion, tu ne connais pas de jours down »

Alors oui, un entrepreneur qui vit de sa passion a une chance extraordinaire. (Et tous ceux d’entre vous qui hésitent devraient oser se lancer, sans hésiter).

Cependant, sachez quand même que ce n’est pas pour autant rose tous les jours.

Tout comme pour un salarié, il arrive aussi qu’un entrepreneur tombe sur des missions moins intéressantes que d’autres. Sans compter les jours où la motivation n’est pas là (eh oui, ça arrive).

No 5. LA FAUSSE IDÉE SELON LAQUELLE TRAVAILLER CHEZ SOI EST MERVEILLEUX

« Ça doit être trop bien de travailler depuis chez soi »

Franchement, qui ne rêve pas de traverser son salon pour commencer sa journée de travail ? Qui n’a pas envie d’exercer son activité en faisant des pauses-frigo à gogo ? Qui ne souhaite pas pouvoir travailler en pilou-pilou les jours de grand froid sans sortir un orteil de chez lui ? 

C’est clair, l’entrepreneur qui travaille à domicile, ça vend du rêve 🤩. Et pour ne rien vous cacher, c’est un des aspects que je préfère !

Mais attention, travailler depuis chez soi demande une sacrée dose d’organisation et un vrai self-control. Et tout le monde n’a pas ces qualités.  

Certains jours, c’est très compliqué de se lever, de se mettre au travail, et de rester productif dans un environnement où l’on est toujours distrait : « coucou le facteur », « oh la vaisselle n’est pas faite », « tiens j’irais bien faire un p’tit tour au centre commercial d’à côté », etc.

No 6. LE MYTHE DE L’ENTREPRENEUR QUI NE VIT PAS VRAIMENT DE SON ACTIVITÉ

« Non mais sérieux, tu arrives vraiment à en vivre ? »

Cette phrase est particulièrement vraie pour les entrepreneurs freelances, les petits artisans et, plus globalement, les personnes qui exercent des métiers-passions.

Cette question est clairement celle qu’on nous pose le plus souvent ! (d’ailleurs, merci à mon amie Juliette des Grenouilleries de m’avoir soufflé cette question culte)

Soyons clairs, si l’on vous dit que c’est notre métier, alors ça veut dire qu’on arrive à en vivre et qu’on en est très fiers.

Eh oui, c’est tout à fait possible de se créer soi-même le métier de ses rêves et d’en vivre. Vous devriez essayer 😉.

No 7. L’IMAGE DE L’ENTREPRENEURIAT QUI NE CONVIENT QU’AUX JEUNES 

« T’es encore jeune, mais plus tard tu voudras forcément un CDI »

Alors oui, peut-être… mais peut-être pas ! Qui sait de quoi sera fait l’avenir ?

Très honnêtement, je rencontre régulièrement des entrepreneurs de 50 ans ou plus, avec une famille, des enfants et qui ne changeraient leur vie pour rien au monde ❤️.

COMPRENDRE LES MYTHES DE L’ENTREPRENEURIAT 

Le statut de salarié et celui d’entrepreneur ne sont pas du tout les mêmes. C’est certainement pour ça que beaucoup d’employés ne voient que les avantages du fait de travailler à son compte : pas de vrai patron, pas d’horaires fixes, la liberté de travailler en pyjama, etc. 

Cependant, l’écart mythe vs réalité est souvent grand. Certes, être entrepreneur comporte certains avantages. Cela dit, être salarié aussi : sécurité de l’emploi, véritables jours de repos, équipe sur qui compter, etc. (Eh oui, j’ai moi aussi testé le salariat… Spoiler : testé et pas approuvé 😂)


Vous l’avez compris, les grands mythes de l’entrepreneuriat sont nombreux. Tous ces clichés et ces stéréotypes masquent souvent une réalité, certes géniale, mais qui comprend aussi de vraies difficultés et des challenges. D’ailleurs, j’ai oublié quoi dans cette liste ? Dites-moi quelles sont les phrases les plus drôles que vous entendez lorsque vous annoncez que vous êtes entrepreneurs ? Je suis curieuse

Vous aimerez également

Comment bien s’associer ? Julia et Julie de « I don’t think I feel » vous donnent 5 précieux conseils

Comment bien s’associer ? Julia et Julie de « I don’t think I feel » vous donnent 5 précieux conseils
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}