Comment retrouver sa motivation quand on a plus envie de rien faire, et qu'on se sent physiquement et mentalement fatigués ? Un article du blog TheBBoost. #motivation #conseils #rebooster #développement #personnel

Hello les petits cookies ! La fin du mois de Janvier approche, et avec elle le coeur de l’hiver qui s’installe. Et à ce moment de l’année, pas facile de retrouver sa motivation quand celle-ci nous fait défaut.

Les fêtes sont passées, les dernières vacances commencent à se faire loin (et les prochaines paraissent inaccessibles). L’un dans l’autre (et ajoutez à ça le manque de vitamine D, sport national en France), on tous tendance à subir de grosses baisses de motivation.

Quand on est entrepreneur, c’est encore pire. On enchaîne les pics euphoriques et les descentes aux enfers encore plus rapidement que le parisien qui se jette dans le métro (alors que le prochain est dans 2 minutes).

Alors cet article s’adresse à toute âme en peine qui a besoin de retrouver sa motivation. Prenez un plaid et une boisson chaude, vous êtes entre de bonnes mains.

COMPRENDRE CE QUI SE PASSE

Première étape, avant toute chose : comprendre ce qui se passe.

Ok, vous subissez une sérieuse baisse de motivation depuis plusieurs jours/semaines, voir plusieurs mois ou années. Seulement la motivation est avant tout un état d’esprit.

La première question à vous poser est la suivante : Pourquoi ?

Pourquoi n’êtes vous plus motivés par ce que vous faites, par votre quotidien ?

Si vous n’en avez aucune idée, voici les pistes les plus récurrentes :

  • votre baisse de motivation cache une peur d’aller plus loin
  • vous éprouvez un manque d’intérêt pour ce que vous faites
  • des idées/conflits extérieurs vous bousillent le moral
  • vous doutez et manquez de confiance en vous
  • le manque de résultats vous a découragés

Ça peut même être un mélange de plusieurs choses.

L’essentiel est avant tout de mettre un « pourquoi » sur votre baisse de motivation. Trouver ce pourquoi aide à trouver une raison, et donc une solution pour retrouver sa motivation.

Moi non plus, je ne comprends pas toujours.

SE CHANGER LES IDÉES

Deuxième étape. Avant toute chose, il va falloir vous changer les idées.

Imaginez votre baisse de motivation comme la centrale Tchernobyl juste après l’accident nucléaire.

Vous êtes dans un environnement radioactif, nocif, polluant. Pas étonnant que vous n’arriviez pas à retrouver votre motivation !

Avant de trouver une solution, il va donc falloir commencer par décontaminer la zone.

Déconnecter de cet environnement négatif dans lequel vous êtes fourrés, vous autoriser à vous vider la tête et à penser à autre chose.

Si vous êtes perfectionnistes, ceci vous concerne encore plus.

Accepter de ne pas être parfait

Lors des périodes de baisse de motivation, on a tendance à s’en vouloir de ne plus être aussi efficace qu’avant, et à se flageller pour ça.

Premier mot d’ordre donc : respect et bienveillance envers vous-même.

C’est ok d’avoir des périodes avec, et des périodes sans.

Et c’est ok d’avoir des baisses de motivation où on ne veut plus rien faire.

On est pas des robots, ce sont des sensations humaines parfaitement normales, et on passe tous par là à un moment ou à un autre.

Se changer les idées

Ensuite, il faut vous changer les idées. Changer d’environnement, bousculer un peu votre quotidien. Ouvrir une fenêtre pour aérer la pièce (au sens propre comme au figuré).

Quelques idées en vrac :

  • se motiver à aller courir ou marcher
  • promener le chien/le chat
  • faire une digital detox pendant quelques jours
  • prévoir une soirée entre amis
  • partir un weekend dans une autre ville
  • tenter de nouvelles activités
  • si vous êtes fatiguez dormez ! Prenez le temps de récupérer

Brief l’idée est là : changer son quotidien, bousculer un peu ses habitudes pour retrouver un peu d’air frais et éliminer les pensées négatives. Et ça aide également beaucoup à gérer son stress.

[ À lire aussi : 13 manières de sortir de sa zone de confort ]

RETROUVER SA MOTIVATION

Retrouver sa motivation quand on a peur

Le sentiment de peur est normal. Vous avez beau prendre la décision d’aller dans cette direction, il y a toujours une part en vous qui hurle de terreur (sortie de zone de confort, bonjour !). On connaît tous ces moments difficiles.

La solution : Remerciez cette petite voix, ayez de la gratitude pour elle. Car elle essaie de vous protéger. Remerciez la, puis posez-vous ces questions : « Pourquoi ai-je aussi peur ? », « Qu’est-ce qui pourrait se passer qui me terrorise autant ? », « Quelles sont les chances que cela m’arrive vraiment ? ».

Nommer ses peurs, en prendre conscience et les démystifier aide souvent à les vaincre.

Retrouver sa motivation quand on manque d’intérêt

Vous n’avez plus aucune motivation pour votre travail. Vous manquez cruellement d’intérêt pour tout ce que vous faites. Si c’est votre cas, c’est que vous n’allez pas dans la bonne direction.

La solution : Redéfinissez vos objectifs. Si ils ne vous donnent plus envie de vous dépasser, c’est qu’ils ne sont plus alignés avec ce que vous voulez vraiment. Alors prenez le temps de vous reposer la question de ce que vous désirez, et revoyez vos objectifs en fonction.

Chacun se motive à sa manière.

Retrouver sa motivation quand des idées extérieures nous bousillent le moral

C’est quelque chose qu’on ne contrôle pas. Des évènements extérieurs, des paroles, des conflits qui nous envahissent la tête jusqu’à bouffer toute notre motivation.

La solution : Revenir à l’étape de se changer les idées. S’autoriser un bol d’air frais en dehors de tout ça. Quitter (littéralement) sa maison, son lieu de travail, sa routine et ses mauvaises habitudes pendant quelques heures ou quelques jours. S’éloigner de toute cette négativité.

Et surtout, supprimer au possible ces éléments perturbateurs. Croyez-moi si ça en arrive au point qu’ils détruisent toute motivation en vous depuis plusieurs semaines/mois/années, alors ils n’ont plus rien à faire dans votre vie.

Retrouver sa motivation quand on doute et qu’on manque de confiance en soi

C’est un schéma classique. Quand on commence un nouveau boulot, un nouveau projet, l’euphorie de la nouveauté l’emporte sur tout et on se sent pousser des ailes.

Sauf que le syndrome de l’imposteur, le manque d’estime de soi et autres joyeusetés nous rattrapent souvent rapidement. Les doutes prennent le dessus et on finit par baisser les bras en se disant « mais qu’est-ce que je fous là ».

La solution : Travaillez sur vous. Lisez, regardez des vidéos sur le développement personnel, faites des exercices. Formez-vous dans votre domaine pour acquérir de nouvelles compétences et vous sentir plus légitimes.

En vrai je vais vous dire une chose. La seule personne à convaincre de votre légitimité, c’est vous-même. Une fois que ce sera fait, la motivation reviendra comme par magie !

[ À lire aussi : Combattre le syndrome de l’imposteur en 5 étapes ]

Retrouver sa motivation quand on a pas de résultats

On nous dit souvent qu’il faut persévérer pour voir les résultats sur le long terme. Mais souvent, faute de résultats, l’enthousiasme du début laisse place à la déprime et on sent sent vite découragés.

Et c’est normal ! Après tout on reste des êtres humains, et si on a pas la sensation que les choses avancent et évoluent, le mental en prend un coup !

La solution : Découpez vos objectifs en micro-étapes d’une journée. Comme ça, une journée après l’autre vous progressez, et vous vous en rendez compte.

Chaque journée doit être synonyme d’un petit pas concret, l’occasion d’accomplir quelque chose de nouveau pour d’atteindre vos objectifs.

Vous pouvez même faire appel à un coach en business pour vous aider à surmonter vos blocages et à (re) trouver la motivation. Ou encore prévoir une récompense à chaque étape pour éviter tout sentiment de frustration !


En résumé, la motivation va et vient, c’est normal et complètement humain. Le plus important c’est surtout de prendre conscience de ce qui nous motive vraiment et de foncer la tête baissée dans cette direction !

12 Comments

  1. Ralala, l’article qui tombe à pic ! Enfin, presque !

    Début janvier a été très compliqué niveau blogging, je n’ai toujours pas bien compris si c’était du à la perte de l’habitude même d’écrire (quelques jours dans la famille et pouf ! plus rien) ou une perte de motivation. Toujours est-il que j’ai laissé faire, j’ai fait d’autres choses et tant pis (personne ne m’a réclamé, pas de pression haha).

    Toujours est-il que c’est revenu ce matin, j’ai 3 articles prêts, pleins de jolis visuels, et il est à peine 9h (je gambergeais dans mon lit à 4h du matin, en flippant à un tout autre sujet … ahem XD). Du coup, je profite de cette motivation retrouvée, et quand j’aurai à nouveau un creux, je serai prête ! Yeah !

    • Coucou Amélie ! Je crois qu’on a tous nos périodes avec et sans, ça fait partie de nos rythmes de vie et faut juste le savoir et s’y adapter ! Je suis ravie que tu aies retrouvé la pêche en tout cas ! Hâte de voir ces nouveaux articles sur ton blog 😍

  2. C’est juste dingue à quel point cet article tombe au bon moment ! Si c’est un sentiment général et que ça ne sort pas que de mon cerveau qui me fait douter de milles choses déjà, je me sens un peu plus rassurée ! J’essaie de tenir le cap parce que être régulière dans ce que je fais est primordial à mon sens mais je fonctionne tout de même au ralenti. Il faut simplement apprendre à l’accepter et à retrouver sa motivation, je suppose. En tout cas, un grand merci pour cet article qui m’a fait beaucoup de bien ! Grâce à tes paroles je comprend mieux où j’en suis et ce que je dois faire pour remédier à ça !

    • Ne t’en fais pas ma belle, on est TOUTES pareilles et tu es loin d’être seule dans ton cas, bien au contraire ! Je pense qu’il y a deux choses à prendre en compte. La première c’est que les périodes d’euphories enchaînent toujours sur des périodes creuses et calmes, c’est NORMAL. Il faut l’accepter et se servir de ces périodes creuses pour ralentir et s’occuper de soi 😉. Et si vraiment ça dure trop longtemps, alors là on peut commencer à se poser les bonnes questions !

      En tout cas je suis ravie si ça a pu t’aider un peu 😍

  3. Merci pour cet article 😊 C’est vrai que les raisons d’avoir un coup de moi ne manquent pas ! Mais les raisons de s’en relever sont encore plus nombreuses !
    Bon week-end 😊

    • Merci pour ton commentaire (ça me fait super plaisir de te lire 😍). Oui c’est exactement ça, tu as tout dit !

  4. il m’arrive d’être en manque de motivation et dans ce temps la, je prend un peu de recul d’un jour ou deux et en général ça passe. il faut parfois s’éloigner pour avoir un regain de motivation.

  5. Bonsoir,
    Super article et comme tu le dis si bien je pense que c’est humain l’essentielle est de ne pas se laisser envahir par ce sentiment là et de toujours essayé de positiver tôt ou tard !
    Bonne soirée 🙂

    • Exactement ! Première étape : faire preuve de bienveillance envers soi-même, et deuxième étape comprendre ce qui nous arrive pour en sortir au plus vite 😍

  6. C’est jamais facile de retrouver sa motivation quand on est pas motivé… même moi desfois, j’ai envie de rien faire, alors je me pose sur mon canapé, je me mets devant Netflix et je me prends le temps d’un épisode un moment rien qu’à moi, et ça fait un bien fouuuu !

    • Haha tu as tout compris : il faut savoir reculer pour mieux sauter et prendre le temps de se poser lorsque le corps le réclame !

Write A Comment