13 manières simples de sortir de sa zone de confort et devenir une personne plus épanouie ! www.thebboost.fr #zonedeconfort #developpementpersonnel

13 MANIÈRES (SIMPLES) DE SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT

 

Hello la #teamboostée !

La semaine dernière sur ma page Facebook  je vous demandais dans un sondage (d’ailleurs cliquez ici si vous souhaitez y participer) quels étaient vos objectifs, et surtout quelles étaient les difficultés que vous rencontrez pour les atteindre … Et une réponse est revenue presque systématiquement.

« J’ai peur de sortir de ma zone de confort »

Vous l’aurez donc compris, nous allons parler d’un sujet très sérieux … et qui fait super peur (pitié ne quittez pas ce blog, c’était juste pour l’aspect dramatique !).

Sortir de sa zone de confort, c’est un peu comme mettre le pied en dehors du lit quand on dort : ça fout les jetons de ouf et on se demande si y’a pas un monstre qui va nous chatouiller les pieds nous bouffer en moins de 2 secondes.

Voilà pourquoi il ne faut jamais faire dépasser son pied du lit la nuit 😂

Si ça fait peur c’est sur L’Horreur

(crédit : thejordindian)

Publiée par L’Horreur sur Mercredi 7 mars 2018

POURQUOI SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT ?

« Le succès débute à la fin de notre zone de confort »

Cette citation à elle seule pourrait répondre à la question, mais creusons mon cher Watson, voulez-vous.

Que l’on soit entrepreneur ou pas,  sortir de sa zone de confort est au moins aussi important que de respirer. Ça vous fait peur ? Tant mieux ! Oui c’est insupportable et oui on a envie de partir en criant, mais c’est NORMAL. Je dirais même plus : si ça ne vous fait pas peur, c’est que vous n’êtes pas réellement hors de votre « comfort zone ».

Sortir de sa zone de confort permet de prendre confiance en soi, de mûrir et de grandir, de devenir une meilleure version de soi-même.

COMMENT SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT

Concrètement, sortir de sa zone de confort c’est tout d’abord changer ses habitudes.

C’est pour ça que j’ai listé pour vous 13 manières (efficaces et pas trop traumatisantes) pour y arriver. 

1. Oser se challenger tout seul

Pourquoi je précise « tout seul » ? Parce que qi sortir de sa zone de confort c’est essentiel, le faire seul l’est encore plus ! Apprenez à ne pas dépendre des autres pour mûrir et grandir, apprenez à vous connaître, à vous challenger vous-même.

[A lire aussi : Oser être ambitieux]

Prenez conscience de vos qualités, de vos défauts, de vos freins et de vos motivations, et vous deviendrez unstoppables 💪

2. Parler à un inconnu dans la rue

Houhou, en voilà une qui fait peur, de manière de sortir de sa zone de confort ! Mais terriblement efficace.

Apprenez à parler à une personne inconnue, à lui faire un compliment, à lui sourire et à la regarder dans les yeux; Vous n’avez pas idée à quel point cela pourra vous aider plus tard dans votre vie, ou même dans votre business (coucou le networking).

Comment faire ? Ça n’a pas besoin d’être compliqué !

  • Faites un compliment à une personne dont vous aimez le sac, les chaussures, le look
  • Tenez la porte à la personne derrière vous et souhaitez lui une belle journée en souriant,
  • Improvisez une petite blague à la caissière (et pas du genre « han ça passe pas au code bar ? C’est gratuit alors ! » -> pitié sérieusement arrêtez de faire ça)

(en plus vous rendrez la journée de quelqu’un un peu meilleure, si c’est pas beau ça)

3. Se forcer à aller à cet évènement

Un évènement de networking ? Une soirée d’anniversaire à laquelle vous ne connaissez personne ? La flemme et pas envie ? Un petit coup de pied au 🍑 et c’est parti, on se motive ! C’est justement parce que vous n’en avez pas envie que cela vous fera le plus grand bien. Sortez rencontrer de nouvelles personnes. Qui sait si un futur associé/client ou ami ne se trouve pas dans le lot ?

4. Faire une liste de ses rêves, en choisir un, programmer des étapes et le réaliser

Quels sont vos rêves ? Les choses que vous avez VRAIMENT envie de faire mais que vous repoussez sans cesse, sous prétexte de « je n’ai pas le temps », « je n’ai pas les sous », « je n’ai plus l’âge » ?

Écartez es fausses excuses et faites la liste de vos rêves. C’est fait ? Prenez-en un et établissez un plan d’action ! Décortiquez ce rêves en petites étapes, fixez vous une date pour parvenir à votre objectif et c’est parti. 

Par exemple : envie de partir en Thaïlande mais « pas les sous » ? Prévoyez votre voyage pour l’année prochaine, faites un budget, divisez-le par 12, et vous aurez exactement le montant qu’il vous faudra économiser chaque mois. Ouvrez un compte courant supplémentaire et déposez-y cet argent chaque mois pour être sûr de ne pas le dépenser !

5. Voyager au moins une fois par an

Toujours sur le thème du voyage, cette citation du Dalaï-Lama m’a beaucoup marquée :

« Une fois par an, allez quelque part où vous n’êtes jamais allés »

Ça n’a pas à être loin, ni cher. L’idée est simplement de voir de nouveaux paysages, de découvrir de nouvelles personnes, de sortir de votre petit cocon d’habitudes, et de partir à la découverte de ce que vous ne connaissez pas encore.

6. Dire oui lorsqu’on voudrait dire non

Voilà une manière rudement efficace aussi ! La prochaine fois qu’on vous demandera quelque chose et que votre réponse instinctive est « non », gardez votre langue dans votre bouche quelques secondes et demandez-vous : et si je disais oui ? 

7. Essayer un nouveau look

Notre style vestimentaire est l’incarnation directe de notre zone de confort : nous avons souvent beaucoup de vêtements et n’en portons que la moitié … Dommage hein ? Osez ressortir cette petite robe que vous avez achetée l’année dernière (et qui vous fait une poitrine d’enfer) et assumez-la !

8. Essayer cette activité qui nous tente terriblement

Vous rêvez de faire du patin à roulettes mais vous n’osez pas vous lancer ? Vous aimeriez faire de la danse ? Découvrir l’escalade ? Qu’est ce qui vous empêche de prendre un premier cours d’initiation et de tenter l’aventure ? Et au pire quoi ?

9. Apprendre quelque chose de nouveau

Apprendre quelque chose c’est ouvrir son esprit à une nouvelle connaissance (c’est beau ce que je raconte hein ?), et par définition agrandir sa zone de confort. Apprenez quelque chose de nouveau aujourd’hui, une nouvelle recette de cuisine, lisez quelques pages d’un livre spécialisé, un article de blog sur un nouveau sujet … 

10. Emprunter une route différente

Oui, littéralement. Une des manières les plus simples de sortir activement de sa zone de confort : changez l’un de vos trajets quotidien, quitte à le rallonger de quelques minutes. Vous découvrirez une autre facette des choses, peut être que vous remarquerez un super petit magasin que vous ne connaissiez pas, une place cachée où vous aimeriez revenir. Profitez de vos trajets pour découvrir de nouvelles rues de votre ville (ou de nouveaux champs si comme moi vous passez l’été dans votre famille perdus au milieu des vaches).

11. Tester un nouveau restaurant

« Ouiiiii mais ce japonais est super bon, si j’en teste un autre peut être qu’il sera moins bon que celui dont j’ai l’habituuuuude ! » Et si il était meilleur ? Et si vous découvriez un nouveau plat ? Et si votre prince charmant mangeait dans ce nouveau restaurant que vous ne voulez pas tester (non, je ne m’emballe absolument pas), vous avez pensé à tout ça ? 🤩

(mon prince charmant m’attend-t-il au prochain jap à volonté ?)

12. Se proposer lorsqu’un volontaire est demandé

C’était ma PHOBIE lorsque j’étais au collège/au lycée ou même étudiante : que le prof nous interroge, devoir parler devant toute la classe, devoir élever la voix et « me faire remarquer ». Aujourd’hui je pense que savoir sortir du lot, oser se proposer lorsqu’un volontaire est demandé c’est se créer de nouvelles opportunités. Et promis, ça fait plus de peur que de mal.

13. Arrêter avec le « je » et s’intéresser au « tu »

Cela paraît peut être un peu hors sujet, mais arrêtons un instant de nous concentrer sur le « moi » et intéressons-nous  un peu plus à « l’autre » (même si ce n’est l’histoire que de quelques minutes). C’est un outil formidablement puissant pour apprendre sortir de sa zone de confort. Intéressez-vous quelques secondes à une personne de votre entourage, écoutez son avis sur une question et tentez de comprendre son point de vue. 


Besoin d’un récapitulatif ? Voici la liste des 13 manières de sortir de sa zone de confort :

  • Se challenger soi-même
  • Parler à un inconnu
  • Se forcer à aller à un évènement
  • Faire une liste de ses rêves, en choisir un et le mettre en place
  • Voyager au moins une fois par an
  • Dire oui alors qu’on voudrait dire non
  • Essayer un nouveau look
  • Tenter une nouvelle activité
  • Apprendre quelque chose de nouveau
  • Emprunter un trajet différent
  • Tester un nouveau restaurant
  • Se proposer comme volontaire lorsque c’est demandé
  • Arrêter avec le « je » et s’intéresser au « tu »

Et vous, vous arrivez à sortir de votre zone de confort ? Quelles sont vos astuces ?

Write A Comment