T'es entrepreneuse, mais es-tu aussi une slasheuse en business ? Découvre le ici ! www.thebboost.fr #entrepreneuse #freelance #slasheuse #autoentrepreneur

BUSINESS : ES-TU UNE SLASHEUSE (OU UN SLASHEUR) ?

Hello la #teamboostée ! Aujourd’hui je vous pose une question sérieuse. Très sérieuse. Je souhaite que vous appreniez à mieux vous connaître, alors dites-moi honnêtement (allez on est entre nous là) : l’entrepreneuse qui sommeille en vous a-t-elle un petit côté slasheuse (ou slasheur) ?

Comment tu sais pas ce que c’est ? T’en fais pas, moi aussi je l’ignorais jusque très récemment. Laissez moi éclairer votre lanterne, et vous apprendre un peu plus sur vous-même.

C’EST QUOI UNE SLASHEUSE (OU UN SLASHEUR) ?

Déjà c’est un terme qui existe depuis au moins 2 ans (voir 3). Mais comme d’hab, je débarque à la bourre.

Une slasheuse (ou un slasheur pour les garçons au fond de la salle, là) tire son nom du symbole  » / « .

C’est une personne qui a plusieurs cordes à son arc, mais surtout plusieurs professions, plusieurs activités, plusieurs projets en cours.

Et qui souvent les aborde fièrement sur ses réseaux sociaux, du style :

 » Manon, rédactrice web / consultante SEO / créatrice de contenu / web designer / graphiste « 

(toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé n’est pas une pure coïncidence).

Manon est donc une slasheuse, une vraie. Elle cumule plusieurs activités, les maitrise toutes avec brio, et jongle adroitement entre toutes ces casquettes pour générer son chiffre d’affaire.

Et vous savez quoi ? Moi même, du haut de mes 3 petits business, je suis également une slasheuse assumée.

 » Aline, photographe / retoucheuse photo / blogueuse / slasheuse professionnelle « 

 

ÊTRE UNE SLASHEUSE, C’EST UNE BONNE CHOSE ?

Franchement la question se pose. Et moi-même je ne suis pas totalement sûre de la réponse.

Les slasheurs ne s’ennuient jamais :

C’est sûr que c’est top d’avoir plusieurs activités, plusieurs business. Déjà ça permet de se la péter en soirée, mais surtout de ne pas s’ennuyer.

Les slasheuses et slasheurs ne connaissent pas l’ennui, ne connaissent pas le manque d’inspiration ou le « je ne sais pas quoi faire ».

Par ce qu’il y a TOUJOURS quelque chose à faire, un nouveau projet à développer, une nouvelle idée à mettre en place.

Et si une activité nous ennuie trop ? On se focalise plus sur l’autre ! Aussi simple que ça. Une vie trépidante et passionnante est le quotidien de la slasheuse et du slasheur professionnel. Et souvent ce sont des personnes qui sourient tout le temps.

[ À lire aussi : 5 conseils pour positiver au quotidien ]

Et cumuler plusieurs business c’est vraiment bien ?

Je pense que c’est là où le bât blesse. Alors certes, cela permet de diversifier ses revenus, de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Mais il y a tout de même un gros « MAIS ».

Comme disais une célèbre photographe américaine : « You can’t ride two horses with one ass ». Littéralement « tu ne peux pas chevaucher 2 montures avec un seul cul ».

Et je pense qu’elle n’a pas totalement tort.

Soyons honnêtes et francs : on a beaucoup de plus chance de réussir, d’aller très loin, en mettant la moindre parcelle de notre énergie, de notre motivation et de notre productivité dans un seul business, que dans plusieurs.

Parce que quand on cumule plusieurs business, on est bien obligés de diviser des denrées précieuses comme notre temps, notre énergie ou encore notre motivation entre toutes ces activités.

Alors la question se pose : vaut-il mieux mettre 100% de notre potentiel dans un seul business, ou 25% dans 4 business ?

Être slasheuse, est-ce que c’est vraiment un choix ?

Pourquoi alors s’obstiner à cumuler plusieurs activités, alors que c’est potentiellement un gros risque de ne pas faire les choses à fond ?

Et bien honnêtement, si je devais me baser sur ma personnalité, ma propre expérience, je vous dirais ceci.

On a pas le choix.

Être une slasheuse (ou un slasheur) n’est pas vraiment un choix, c’est un trait de personnalité. 

Obligez-moi à me cantonner à un seul de mes business, et vous pouvez être sûrs que 6 mois après je tourne en rond et frôle la dépression. Je ne peux pas m’empêcher de commencer tout le temps de nouveaux projets, d’avoir de nouvelles idées, de vouloir apprendre de nouvelles choses.

C’est ma manière de fonctionner et je ne sais pas faire autrement.

Fort heureusement les slasheurs sont souvent également des mordus de travail, à qui des journées de 15h (y compris les weekends) ne font pas peur. C’est même souvent le contraire !

(sérieux, tu y arrives toi à faire ces deux trucs en même temps ?)

SLASHEUSE, CE MÉTIER D’AVENIR

Depuis l’invention du statut d’auto entrepreneur, et le fait qu’on évolue dans un monde sur-digitalisé où chaque information est disponible, le métier de slasheuse (ou slasheur, encore une fois) se développe à vitesse grand V.

En effet qui ne connaît pas dans son entourage des personnes salariées la semaine, et photographes ou petits créateurs le weekend ? Qui ne connaît pas des indépendants qui cumulent plusieurs activités ? Des étudiants qui ne travaillent pas à côté (et oui eux aussi sont des slasheurs) ?

On est tous un peu slasheurs dans l’âme, et si pour certains c’est l’occasion diversifier ses revenus, pour d’autres c’est tout simplement la possibilité de faire tout ce dont ils rêvent, tout simplement !


Alors que tu sois slasheuse en herbe, slasheuse qui s’ignore ou slasheuse qui s’assume, bienvenue dans la famille ! Ici on aime tout le monde.

Alors, es-tu une slasheuse ?

22 Comments

  1. Aipaminomdas Reply

    Est-il possible d’être slasheuse (ou slasheur) même hors du business ?
    On peut aimer avoir des activités différentes même en dehors du boulot. Prendre des photos et les « traiter », s’occuper de ses plantes, bricoler DIY … sans chercher de profit, est-ce aussi être slasheuse ?
    Le danger réside dans le fait qu’on risque de commencer beaucoup et de ne pas toujours terminer. On n’a pas la même OBLIGATION de résultat.
    Mais ce n’est que ma question.

    • Hello Aipaminomdas !

      Oui je pense que c’est tout à fait possible d’être slasheur/euse même en dehors du business ! J’ai choisi de l’aborder sous cet angle pour des raisons évidentes, mais ça ne se limite bien sûr pas à ça. 🙂

  2. Tout à fait d’accord, je pense que les slasheuses / slasheurs sont surtout des curieux qui aiment apprendre ! Le plus dur c’est de savoir quand s’arrêter pour ne pas finir sur les rotules avec toutes ces idées et ces domaines passionnants à approfondir 😉

    • Hello Audrey ! Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Mais c’est vrai que c’est un vrai danger de « papillonner » de projet en projet sans vraiment s’investir à 300% en rien, ça a longtemps été mon problème !

  3. J’adore ton article! En plus il me rassure, je suis définitivement une slasheuse!! Et jusque là quand on me demande de quoi je vis, j’ai honte… Ben oui, je ne tiens pas dans une case comme tout le monde, j’ai mes créations en broderie, en crochet, je garde des enfants à mi-temps, j’ai investi dans la location saisonnière et j’ai encore plein d’autres projets en cours et derrière la tête! ☺️
    Alors à la question « tu fais quoi dans la vie? » J’ai tendance à bafouiller. La prochaine fois j’essaierai de répondre en slasheuse! 😜
    Merci beaucoup!!

    • Coucou Audrey ! Haha j’avoue moi aussi ça a longtemps été la panique ultime cette question ! Je ne comprenais pas cette nécessité de mettre une étiquette (et surtout pourquoi une seule !) sur quelqu’un. Mais maintenant je m’amuse à jongler entre mes différentes casquettes en fonction de la personne que j’ai en face de moi ! 😂 😂

      Mais oui du coup slasheuse ça peut être une très, très bonne réponse !

  4. Je me suis vraiment reconnu pour l’étudiante à la fin :p. Je suis slasheuse à 100% et parfois lanier 2 chevaux me fait perdre l’équilibre on va pas se mentir. Je bouge tellement sans tous les sens que je n’arrive même plus à me maintenir en place dans les études que j’ai choisi haha.. Mais c’est rassurant de voir que ça existe, et que ce n’est pas juste une malédiction.
    Des bisous petite Aline 😘

    • Coucou Gaïa 😍 Mais non c’est pas une malédiction, c’est un super pouvoir (et même qu’on est plein à l’avoir) alors pas de panique, profite. L’important est de t’épanouir dans ce que tu fais 😉

  5. Être femme aujourd’hui inclut de manière innée être slasheuse : mère de famille / soutien scolaire / gestionnaire / assistante sociale / assistante administratif / employée performante / créatrice / ÉPUISÉE 😂

  6. Je suis définitivement une slasheuse alors ! Hors business notamment, j’aime tout simplement faire tout un tas de trucs ! Alors ce doit effectivement être un trait de personnalité haha! Merci à toi pour ce post super rassurant (pour ma part) 🙂 Et maintenant je pourrais dire haut et fort que je suis slasheuseeee ! Merci Aline !

  7. Je rejoins le groupe des slasheuses !! (et je te rejoins pour ce qui est de ce terme que je ne connaissais pas il y a 10 minutes ;D !!) Maman (si ça compte) / salariée la journée (ayant repris mon activité à 100% après 2 ans de 80% en même temps que je lançais ma micro entreprise :-S) / et créatrice d’accessoires cousus (principalement pour les enfants) le soir à partir de 20h (une fois que les enfants sont couchés quoi…!)
    Pour le moment vu que c’est récent j’avoue que je ne suis pas vraiment sûre de moi, mais je me dis que sur un malentendu ça peut marcher non ?
    Bravo pour ce blog, j’aime beaucoup les sujets abordés !! Merci !

    • Hello Adeline ! Ton commentaire m’a fait bien rire 😂
      À la vue de ta description il n’y a aucun doute sur le fait que tu es une vraie slasheuse confirmée 😍

  8. Je suis une slasheuse, et ça me plaît ! Je me passionne pour tellement de domaines différents que n’en choisir qu’un, c’est purement impossible ^^ je serai trop triste de ne pas avoir choisi cet autre domaine, et bien entendu je me rendrais compte que j’ai plus de choses à raconter que LE domaine choisi 😂

    • Haha tu as très (très) bien résumé ce que c’est d’être dans la tête d’une slasheuse ! Merci pour ton retour 😍

  9. Coucou, haha j’ai découvert ce terme il y a quelques mois aussi et quand j’ai vu la description c’était comme une évidence genre OMG c’est totalement moi !

    • Haha et quel soulagement de mettre enfin un terme là dessus et de se rendre compte qu’on est pas seules, hein ? 😉

  10. Je me reconnais tellement là-dedans! Tellement contente de ne pas être seule à être ainsi !!! Je suis totalement une slacheuse, et ça reste un défi quotidien de concilier tout mes projets 😉

    • Mais non on est pleiiiiiiiin 😍
      Mais c’est vrai que je te rejoins là dessus ; un vrai défi quotidien de tout gérer en même temps 😂

Write A Comment