Vous êtes en train de préparer un nouveau produit, service et vous réfléchissez à votre stratégie pour le vendre ? Parmi les indispensables de votre communication, il y a la page de vente. La créer n’est pas si facile mais comme j’adore vous faire gagner du temps, je vous donne ici quelques conseils pour créer une page de vente qui convertit. Après ça, vous n’aurez plus d’excuses !

MAIS UNE PAGE DE VENTE, C’EST QUOI AU JUSTE ?

Laissez-moi vous raconter ce que n’est pas une page de vente

Il est important de savoir qu’une page de vente est une page internet dont le but est de vendre un produit ou un service (jusqu’ici tout va bien). Son objectif est donc commercial. Je tiens à vous rappeler qu’une page de vente n’est pas :

  • Une page de services. Une page de service récapitule toutes vos offres et tarifs … et ce n’est pas ce que l’on cherche ici (nous on veut VENDRE 🙌).
  • Une page d’accueil, qui elle, vous présente ainsi que votre activité
  • Une landing page qui a un objectif non commercial (le plus souvent : récolter une adresse email).

Donc attention à ne pas confondre tous ces termes ! 😏

Une page de vente est là pour convaincre le lecteur de passer à l’achat sur une offre en particulier.

Les 5 questions existentielles d’une page de vente

Et pour convaincre votre lecture d’acheter votre offre, vous devez être en mesure de répondre à ces 5 questions avec votre page de vente :

  • Quoi ? Quel est le produit ou le service que vous souhaitez vendre ?
  • Qui ? À quel type de client vous adressez-vous ?
  •  Pourquoi ? Pourquoi votre offre est celle dont votre client a besoin ?
  • Quelle transformation ? Quel est le bénéfice apporté par votre offre ?
  • Comment ? Qu’est-ce que votre client va trouver dans votre offre et qui va lui permettre de faire cette transformation (modules, bonus etc ) ?

L’idée globale d’une page de vente est de faire vivre un ascenseur émotionnel à votre client (ouaip, carrément !). Pointer du doigt son problème, pourquoi il ne peut pas le résoudre sans aide, puis lui proposer votre offre.

Pour cela, rien de mieux que de décrire sa situation actuelle, sa problématique pour lui montrer que vous l’avez compris, que vous connaissez ses besoins et que vous être en capacité de lui proposer une solution concrète et efficace. Au final, on pourrait croire que la page de vente est un peu de manipulation !

LES ESSENTIELS AVANT DE REDIGER UNE PAGE DE VENTE

Maintenant que vous savez mieux ce qu’est une page de vente, il est important de comprendre les éléments essentiels dont vous avez besoin, avant même de penser à la rédiger (minute papillon, on va faire les choses dans l’ordre par ici).

Le client idéal

Et oui ! Bien connaître votre client idéal vous fera gagner un temps précieux puisque vous saurez exactement comment lui parler. Pour cela, vous devez connaître son problème, savoir expliquer pourquoi votre offre (prenons ici l’exemple d’une formation) est celle qu’il lui faut, pourquoi c’est à vous qu’il doit faire confiance, comment votre formation va lui être utile, quelles preuves vous pouvez lui apporter (les témoignages sont parfaits !) et lui montrer le contenu qui l’attend.

Tout ça avec des mots qui résonneront en lui et feront écho à l’image qu’il a de lui-même (tout un art que je vous enseigne dans cet épisode de podcast 😎).

La promesse de votre offre

Soyez en mesure d’expliquer sans hésitation la transformation que vous promettez avec votre offre. Votre promesse doit être une phrase simple et sans chichi avec laquelle on comprend immédiatement le résultat que vous promettez.

Par exemple, avec la BSB Académie (mon programme phare de 12 semaines), ma promesse est : “12 semaines pour booster son business, trouver plus de clients et gagner en sérénité”.

La structure de votre offre

Soyez clair dès le départ en sachant combien de modules vous allez proposer, quels bonus, à quel prix, etc. Demandez-vous aussi si vous souhaitez proposer votre offre pendant une certaine période seulement, ou si elle est disponible toute l’année. Et enfin, quelles conditions de paiement que vous proposez (en une fois ? En plusieurs fois ?) Autant d’éléments qui sont à prendre en compte pour anticiper les objections et les questions de vos clients potentiels.

La meilleure page de vente du monde ne pourra jamais vendre une offre qui n’est pas ultra claire dans votre tête ! Assurez-vous de faire ce travail préliminaire en amont.

LES SECTIONS DE VOTRE PAGE DE VENTE

Une fois votre offre est clairement construite, et lorsque vousvous êtes en mesure de répondre aux points évoqués plus haut, c’est parti pour la rédaction ! Nous allons maintenant entrer un peu plus dans le détail et aborder les différentes sections qui vont composer votre page de vente

#1 – L’introduction

Deux points la composent : le titre et la promesse.

C’est la première chose que l’on va voir sur votre page de vente alors mieux vaut annoncer clairement la couleur et le résultat qu’on promet. Effet harponnage garanti !

#2 – « Tu es au bon endroit si »

Le but de cette section (que vous renommez comme vous préférez !) est de faire tout de suite dire pour qui est votre offre, que vos lecteurs comprennent tout de suite si c’est fait pour eux. Ne soyez pas timides et donnez des caractéristiques précises. Décrivez la situation dans laquelle vos clients se trouvent en parlant de leurs freins, de leurs blocages, de leurs sentiments, de ce dont ils ont envie. 

#3 – Creuser le gouffre

Vous vous souvenez de l’ascenseur émotionnel ? C’est parti pour la descente !

Dans cette 3e partie, vous allez parler des problèmes que vos clients rencontrent actuellement. Expliquez pourquoi ils n’arriveront pas à les résoudre tout seuls, pourquoi ils rencontrent ces problèmes et pensez également à les motiver en leur expliquant en quoi ce n’est pas leur faute (histoire qu’ils ne terminent pas leur lecture en grosse dep 😂).

#4 – Décrire un secret, une idée, un concept

C’est ici le moment d’exploser les croyances limitantes qu’on vient de citer (c’est-à-dire les blocages, idées reçues que votre lecteur a et qui l’empêchent de résoudre son problème actuel) ! Comment ? En leur dévoilant une idée, un concept nouveau qui leur fera prendre conscience de quelque chose qu’ils n’avaient pas perçu avant de vous lire. 

Vous pouvez introduire cette section avec une phrase comme « laissez-moi vous dire un secret, moi aussi je suis passée par là »

#5 – Dévoiler la solution

C’est le moment de présenter plus en détails votre offre, comme la solution magique à tous leurs problèmes. Pensez à indiquer de nouveau :

  • Le nom
  • La promesse
  • La transformation promise
  • 3 à 4 points essentiels de cette transformation (en quoi votre offre est-elle différente des autres offres du marché ?)

#6 – Témoignages

Quoi de mieux pour inspirer confiance, tout en apportant des preuves de résultats de votre offre !! Mettez-en entre 2 et 4 (les plus percutants) et gardez le reste pour plus tard !

#7 – Présentation de votre offre

Ici il est important de détailler ce que comprend votre offre. Pour une formation en ligne par exemple, prenez le temps d’expliquer le nombre de modules, les bonus présents et comment vous avez pensé ce programme. Terminez avec le tarif.

#8 – Témoignages

Et si on en rajoutait une petite couche ? Mettez ici un max de témoignages. L’idée est de montrer que votre offre FONCTIONNE !

#9 – Votre bio

Et oui, parler de votre produit, offre, formation c’est bien mais vous présenter fait aussi partie de votre processus de vente. Vous pouvez parler de votre parcours, du nombre de personnes coachées, du nombre de contenus sur la thématique… les arguments ne manquent pas ! Essayez de citer des chiffres percutants qui appuieront votre crédibilité en tant qu’expert et viendront renforcer votre légitimité à proposer cette offre.

#10 – Présenter la garantie

Que se passe-t-il si un client n’est pas satisfait ? Quelle est votre politique de remboursement ? Le “j’ai peur de ne pas être satisfait” est souvent un énorme frein à l’achat, il mérite donc d’être traité de manière détaillée.

Dans le cas de la BSB Académie, par exemple, j’ai proposé une garantie “14 jours reboostés ou remboursés” : les clients avaient 14 jours pour tester le programme (c’est-à-dire les 2 premiers modules ainsi qu’un bonus), et s’ils n’étaient pas satisfaits je les remboursait entièrement (à condition qu’ils me prouvent leur bonne foi en me montrant les workbooks remplis). 

#11 – Résumé avec l’offre

Rappelez votre offre, ses bénéfices et le tarif (yep, on répète !)

#12 – La FAQ

Servez-vous de cette section questions-réponses pour  répondre aux questions les plus souvent posées, comme par exemple :

  • Combien de temps votre client a accès au produit ?
  • Comment ça se passe ?
  • Et si votre client n’a pas le temps ?
  • C’est trop cher, proposez-vous des facilités de paiement ?

Petite astuce de pro : utilisez votre FAQ pour traiter les objections les plus courantes ! Mettez vous à la place de vos clients potentiels et pensez aux questions qu’ils pourraient se poser à ce stade de la lecture de votre page de vente.

Avant de terminer

Avant de conclure cet article, deux éléments méritent d’être rappelés.

Premièrement,Il n’y a pas de longueur idéale pour une page de vente.

Cependant il y une tendance à observer : dans la plupart des cas,plus le produit est cher, plus il y a besoin d’argumenter (et donc plus la page de vente est longue). En revanche évitez de faire une page de vente qui n’en finit plus si vous vendez un petit produit, cela pourrait justement paraître louche.

Deuxièmement, le design de votre page de vente est tout aussi important que son contenu ! Soignez donc particulièrement la présentation en rappelant par exemple des éléments de votre charte graphique et aérez le texte. Cela peut paraître tout bête mais je vous garantie que cela a un réel impact (personne n’a envie de lire une page de vente qui paraît visuellement indigeste) !


Si je dois résumer le tout en quelques mots : avant d’écrire votre page de vente, prenez le temps d’évaluer la demande de votre client, d’identifier ses blocages, votre force grâce à votre produit et soyez clair sur vos informations ! Ce serait vraiment dommage de passer un temps fou à créer votre produit et négliger la page de vente qui est tellement importante. Et maintenant, à vous de jouer !

10 Comments

  1. Bonjour aline, encore un fois j’adore ton podcast!! tes conseils sont justes , sincères juste comme j’aime car je les comprend au top .
    C’est la première fois que j’arrive a emettre l’idée que mettre a faire du markéting/ vente sera avec plaisir et envie 🙂
    Ce qui est un gros mon defi , car gros changement d’attitude … et maintenant c’est à la mise en pratique car mon site a besoin d’un bon coup de fouet.
    je vais m’y mettre 🙂 wahow merciiii .
    je sais now que grace a toi .. ca va changer !!! yes :)-

    • Oh merci Claire, c’est un méga compliment que tu me fais, ça me touche beaucoup. 🥰 Bravo à toi et bon courage pour tout !

  2. Bonjour,
    Je découvre avec beaucoup d’intérêt vos podcasts et votre blog. Merci pour tout ce partage ! J’entends bien ce que vous dites et je comprends les grandes lignes du marketing, mais je me demandais comment adapter ce procédé (déroulement de l’argumentaire) lorsque l’on vend non pas un service, mais un produit ? Je vends des bijoux fantaisie que je créé, le titre et la photo font le gros du travail. J’aimerais mieux rédiger le texte de description mais je ne sais pas trop comment adapter vos conseils. Je n’ai pas l’impression de résoudre les grandes problématiques de vie de mes clients avec un bracelet 😀 ?!

    • Hello Marie, merci pour ton retour ! Les pages de vente sont adaptée pour vendre un gros produit/service (généralement très cher). Pour les descriptions des produits comme des bijoux fantaisie, il faudrait plutôt que tu regardes des contenus adaptés au e-commerce (on appelle ça des « fiches produits »), la page de vente ne fait pas sens ici. 🙂

Write A Comment