La méthode en 5 étapes pour définir son client idéal 

04 Oct 2019

Mis à jour en mai 2022. 

Vous avez du mal à prospecter et à trouver de nouveaux clients ? Vous êtes parfois en panne d’inspiration pour communiquer efficacement auprès de votre cible ? Vous êtes certainement victime du syndrome du profil client idéal mal défini ! En effet, pour développer une entreprise et vendre vos produits/services, vous devez absolument connaître précisément votre clientèle cible et savoir comment l’atteindre. Sachez que définir son client idéal est une stratégie marketing indispensable en business.   

Aujourd’hui, je vais donc vous donner la méthode pour trouver votre client idéal en seulement 5 étapes. Vous verrez comment créer la carte d’identité de votre persona. Vous découvrirez les questions à vous poser pour repérer les points de douleur, les envies et les besoins de votre clientèle cible. Enfin, je vous donnerai des astuces concrètes pour trouver un maximum d’informations sur votre profil client idéal.  

1. IDENTIFIER SON PROFIL CLIENT IDÉAL EN FONCTION DE SON EXPÉRIENCE D’ENTREPRENEUR

Trouver son client idéal quand on est déjà entrepreneur

Si vous êtes déjà entrepreneur depuis quelques mois ou années, voici la première étape pour trouver votre profil client idéal : 

  • Cherchez des exemples de clients avec qui tout s’est merveilleusement bien passé. Et ce, qu’il s’agisse d’une collaboration lors d’une prestation de services ou d’une vente d’un de vos produits. 
  • Puis, listez l’ensemble des points que vous avez tout particulièrement appréciés.

Définir son client idéal lorsqu’on crée une entreprise 

Si vous n’avez encore jamais eu de clients, car vous venez de créer votre business, commencez à définir votre client idéal en vous posant les questions suivantes : 

  • Quel type de clients souhaitez-vous avoir ?
  • Quel langage utilise ce client idéal ? 
  • Y a-t-il des personnes dans votre entourage qui correspondent à votre cible ?

2. CRÉER LA CARTE D’IDENTITÉ DE SON PERSONA POUR DÉFINIR SON CLIENT IDÉAL

Pour définir son client idéal, il est essentiel de dresser le portrait-robot de sa cible. Cet exercice marketing est très efficace. Vous devez donc déterminer plusieurs critères pour élaborer la carte d’identité de votre persona, ce personnage fictif qui représente votre client idéal :

  • Son nom.
  • Son âge.
  • Son apparence physique, si besoin.
  • Sa situation personnelle (marié, célibataire, avec enfants, etc.).
  • Sa ville de résidence.
  • Sa profession et le poste qu’il occupe.
  • Le niveau de ses revenus annuels.
  • Ses valeurs de vie.
  • Ses préoccupations majeures (travail, famille, écologie, voyage, etc.).
  • Ses livres, films, musiques et podcasts préférés.
  • Les contenus qu’ils consultent (blogs, magazines, etc.).
  • Les événements auxquels il assiste (salons, expositions, fêtes de villages, etc.). 
  • Ses occupations, ses loisirs, ses passions.
  • Ses marques préférées (vêtements, high-tech, etc.). 
  • Ses mentors, les personnes qui l’inspirent.
  • Etc.

Ce premier travail est très important. Il représente environ 20 % du processus qui vous permet de trouver votre client idéal. Vous dessinez ici les contours de votre cible. 

3. REPÉRER LES POINTS DE DOULEUR DE SON CLIENT IDÉAL

Pour définir son client idéal, rien de mieux que de se mettre à sa place pour étudier sa psychologie. Eh oui, vous devez maintenant réfléchir, penser, ressentir, à la manière de votre cible (inutile de vous transformer en alien pour prendre possession de son cerveau, promis 😂).

Pour réussir à identifier son client idéal, il faut comprendre ses peurs, ses freins, les éléments qui le stressent, etc. Pour ça, répondez aux questions suivantes en vous mettant à la place de votre clientèle cible :  

  • De quoi avez-vous secrètement peur dans la vie ?
  • Qu’est-ce qui vous stress au quotidien ?
  • Quels obstacles rencontrez-vous actuellement dans votre vie ?
  • Quelles sont vos préoccupations majeures ?  
  • Qu’est-ce qui vous inquiète ou vous empêche de dormir ? 
  • Comment réagiraient vos proches si la situation catastrophique que vous craignez arrivait ?
  • Si l’argent n’était pas un problème, qu’achèteriez-vous pour résoudre cette situation ?

4. COMPRENDRE LES ENVIES ET LA SITUATION IDÉALE DE SA CIBLE POUR RÉSOUDRE SA PROBLÉMATIQUE  

Maintenant que vous avez compris le scénario catastrophe de votre client idéal, il est temps de repérer ses envies, ses ambitions, ses rêves, etc. Ceci afin de déterminer ses besoins et de lui apporter une solution.

L’objectif est de mettre en place une projection positive en envisageant la situation où votre client idéal résout tous ses problèmes. Posez-vous de nouveau les questions suivantes, en vous mettant à la place de votre cible :

  • À quoi rêvez-vous que votre vie ressemble ? Quelle est votre situation idéale ?
  • De quoi avez-vous réellement envie ? 
  • Quelle est la solution incroyable pour laquelle vous seriez prêt à payer n’importe quel prix ?
  • Si cette solution parfaite existait, qu’est-ce que cela changerait pour vous ? 
  • Comment réagirait votre entourage, si vous réussissiez à résoudre votre problème ? 
  • Que seriez-vous capable d’avoir ou de réaliser, si votre situation idéale devenait réalité ?

Sachez que cette démarche qui consiste à définir son client idéal s’applique à tous les business. Quelle que soit votre thématique, votre cible a toujours des problématiques à résoudre, des envies et des besoins (parfois inconscients !).

Par exemple, si votre business consiste à accompagner des personnes à perdre du poids, votre client idéal peut avoir comme objectif de ne plus avoir peur de parler en public, d’aborder des hommes ou des femmes plus facilement, etc. Son besoin le plus profond est peut-être de prendre confiance en lui. 

Si vous vendez des bijoux de créateurs, vous pensez peut-être que définir votre client idéal n’est pas utile. Vous vous dites peut-être que vous ne pouvez pas résoudre réellement de problématique précise. Pourtant, sachez que votre cible a aussi des points de douleurs, des peurs, des ambitions, etc. Derrière l’envie d’acheter un bijou, se cache certainement un besoin plus profond de prendre confiance en soi, d’appartenir à un groupe social, etc. 

5. AFFINER L’AVATAR DE SON PROFIL CLIENT IDÉAL

Une fois la carte d’identité de votre client cible rédigée et sa psychologie appréhendée, continuez à affiner son portrait.

On l’a vu, définir son client idéal passe par la création d’un persona, le repérage de ses points de douleurs et de ses attentes en cas de résolution de sa problématique. Pour continuer à trouver des informations sur votre cible, vous pouvez :

  • Surveiller les groupes Facebook. Certains sont remplis de vos clients idéaux même s’ils ne sont pas forcément dédiés à votre thématique. Lisez bien les commentaires. Notez les questions posées, les mots employés et analysez comment vos clients potentiels interagissent. 
  • Lisez les commentaires sur Instagram et procédez de la même manière que sur les groupes Facebook.
  • Regardez les commentaires en lien avec les livres de votre thématique. Cela peut paraître étonnant, mais c’est très efficace. Les commentaires, sur Amazon et compagnie, sont une véritable mine d’informations pour mieux connaître votre marché cible.
  • Interviewez vos clients idéaux en leur posant toutes les questions que vous venez de voir. Ils vous répondront avec leurs propres mots. Soyez très attentif aux réponses formulées, mais aussi aux expressions. Vous pourrez ainsi les réutiliser dans toutes vos communications (contenus écrits, supports visuels, réseaux sociaux, etc.). D’ailleurs, n’hésitez pas à les interroger régulièrement, à la manière d’une petite interview, pour ajuster votre profil client idéal.

DÉFINIR SON CLIENT IDÉAL POUR DÉVELOPPER EFFICACEMENT SON ENTREPRISE  

Vous venez de le voir, trouver son client idéal ne se résume pas uniquement à lister des critères démographiques ou des catégories socioprofessionnelles. 

En effet, définir votre profil client idéal, c’est avant tout rentrer dans sa tête, connaître ses angoisses, ses peurs, ce qui le stress au quotidien, ses envies, ses rêves, etc.  

Contrairement à ce que certains professionnels pensent, déterminer précisément votre client idéal ne ferme pas la porte à d’autres types de clients potentiels. Nous sommes des milliards d’êtres humains sur la terre. Donc, par définition, vous ne pouvez pas aider tout le monde (malheureusement), car votre produit/service ne peut pas correspondre à tous les profils. 

Pour développer correctement votre business, vous devez établir une stratégie de positionnement claire et précise. Et ce n’est pas parce que vous définissez un profil type, pour cibler votre communication à travers différents contenus, que vous n’allez pas avoir d’opportunités d’élargir votre clientèle.

Identifier son client idéal, c’est ouvrir des portes ! C’est en connaissant les envies, les besoins, les rêves, les points de blocages, les peurs, etc. de votre cible que vous allez être capable de :

  • Construire un plan de prospection efficace.
  • Communiquer de façon percutante pour attirer des clients potentiels en adaptant votre argumentaire à leurs besoins
  • Créer du contenu pertinent pour faire apparaître le besoin qui se cache derrière l’envie.
  • Concentrer vos efforts pour vendre facilement avec conviction, car vous avez identifié que vous pouvez réellement aider votre cible. 

Et sachez que si vous commencez à entendre des phrases comme « Comment tu le sais ? », « Tu as mis des caméras chez moi ? », etc., c’est que vous avez parfaitement cerné votre client idéal 😉.


Définir son client idéal est facile en appliquant la méthode que vous venez de voir. Je vous assure que vous n’avez pas besoin de posséder des aptitudes commerciales incroyables ou d’être un crack en marketing digital pour trouver de nouveaux clients et vendre. En suivant ces différentes étapes rigoureusement pour définir votre cible, celle-ci aura l’impression que vos offres, produits/services ont été créées, sur mesure, pour elle. Et pour aller plus loin, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon plan d’action pour développer votre business et augmenter votre chiffre d’affaires.

Vous aimerez également

Comment bien s’associer ? Julia et Julie de « I don’t think I feel » vous donnent 5 précieux conseils

Comment bien s’associer ? Julia et Julie de « I don’t think I feel » vous donnent 5 précieux conseils
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Merci beaucoup pour ce podtcast ! C’est le contenu le plus clair et le abordable que j’ai pu trouver sur le net pour les newbies comme moi!
    Même si ça reste assez compliqué de répondre à toutes les questions, je me sens capable de définir mieux mon client idéal et m’adresser à lui grâce à toi !

    1. Hello Marie, merci beaucoup pour ton retour, ça me touche énormément ! Les questions ne sont pas claires, c’est sûr mais fais de ton mieux à chaque fois et tu auras déjà fait un pas de géant dans la bonne direction ! 🙂

    1. Hello Dalila ! Ça va dépendre de la plateforme sur laquelle tu écoutes le podcast en réalité, mais il y a toujours un endroit où tu peux mettre une note, un pouce, un indicateur que le podcast te plaît. Sur quelle plateforme es-tu ?

  2. Bonjour Aline, merci beaucoup pour tous tes articles, je dois dire que j’ai pas tout lu, j’ai fais des copier coller, pour relire après et surtout que j’ai fais un condensé. mais vraiment top
    tes podcasts sont bien ciblé, bravo

      1. Tu peux commencer avec des anciens clients, ou demander à des anciens clients s’ils ont des contacts qui pourraient t’aider pour ton étude de marché. 🙂

    1. Coucou Aline,
      Je t’ai vraiment découverte depuis ton workshop thebboost 2021 et depuis, grâce à toi, je passe concrètement à l’action et je tenais à t’en remercier :
      – J’ai pu faire le bilan et noter mes succès, mes fiertés.
      – J’ai pu me fixer 3 objectifs et de manière précise, SMART 😉
      – Je me suis forcée à planifier
      – J’ai defini des routines et essaye de m’y tenir. L’une d’entre elle est d’ecouter des podcast
      – Et aujourd’hui, tu viens précisément de m’expliquer comment définir mon client idéal et des moyens de le valider.

      Donc pour être honnête, je n’aurais pas fait tout ça en 3 semaines si je n’avais pas croisé ton chemin, alors merci 🙏.

      You rule ! I rule ! Girl Power 💪

      Perrine

      1. Coucou Perrine,

        Oh ça me fait TELLEMENT plaisir de lire ça, merci énormément pour ton retour ! Je suis trop heureuse que le workshop t’ai aidée à faire tout ça. Bravo pour ton travail 😍

  3. Hello Aline!

    Je suis en train de travailler sur la définition de mon client idéal. Peux-tu me confirmer que toutes les questions relatives à la frustration sont à mettre dans le contexte de notre offre ou bien est-ce vraiment des questions « générales » ?

    Merci !! 🙂

  4. Bonjour Aline,
    Tu me donnes un bon coup de boost après ma journée plutôt tristounette. Ecouter tes podcats m’apportent des boules d’énergies mais surtout ils contiennent tant de valeur, on ne fait pas du blabla chez toi. Bref j’aime beaucoup, j’ai tout à construire pour mon business et avoir découvert ton site depuis peu me permet de ne pas perdre pieds, de rester motivée et m’apporte un cadre (oui, je t’inclus dans mes routines hebdo dédiées à mon projet). Only good wibes avec Aline. Bravo et merci
    Séverine

  5. Bonjour Aline et merci pour ce podcast. Quand je t’écoute parler de ton client idéal, je me dis que cela vaut vraiment la peine que je me penche sur le mien, car tu as vraiment bien compris le tien !
    J’apprécie tes judicieux conseils et je suis contente d’avoir trouvé une méthode de travail construite par étapes, j’en avais besoin !
    Au plaisir de t’écouter à nouveau !
    Lucy

  6. Merci Aline.
    Tu as vraiment pensé à tout et à toutes les objections que l’on pourrait se faire pour éviter cette étape !
    Les exemples sont très parlants et ton message très clair et extrêmement bien construit.
    Je viens de suivre une courte formation sur la vente et la prospection et je retrouve là, dit autrement et encore plus détaillé, le début de message qui m’a été délivré au cours de cette formation.
    Merci encore pour ce podcast très utile.

  7. Bonjour Aline,
    J’ai atterri sur ce podcast parce que je suis de celles qui résistent à faire cet exercice depuis le début (synd. de l’imp. oblige !!! 😬) mais ça me revient comme un boomerang, alors je m’y mets ! 😏… Pas facile effectivement de définir des actions concrètes à partir d’éléments plutôt abstraits, comment savoir si la définition que l’on se fait de notre C.I est la bonne ?… On m’a parlé récemment de l’idée du questionnaire, j’avoue, ça fait peur !😱
    En tout cas merci pour tes contenus clairs, riches et accessibles.. Et ta bonne humeur énergisante et réconfortante !😁👍🏻

    1. Hello Laurence, merci pour ton message ! Le questionnaire et le fait d’aller valider tes hypothèses auprès de vraies personnes est effectivement la meilleure manière de savoir si on est sur la bonne voie. 😍
      Je fais faire cet exercice à tous mes coachés et élèves : crois-moi ils ont tous peur avant, et après ils sont ravis 😂

  8. Hello Aline ! Merci beaucoup pour ton article. J’ai étudié celui-ci en long, en large et en travers (et ton podcast 😊) pour m’aider dans cet exercice difficile.

    Je me pose une question : est-il possible d’avoir un business avec deux clients idéaux différents ? Dans mon cas j’ai l’impression de m’éparpiller et du coup que rien ne fonctionne… Je me demande s’il vaut mieux concentrer ses efforts sur un seul client idéal au départ avant d’en cibler un second ?

    Merci encore pour tout ce que tu partages !

    1. Hello Angela ! Oui c’est tout à fait possible d’avoir deux clients idéaux (par exemple : un photographe qui ferait à la fois les particuliers et les professionnels). Dans ce cas la solution la plus efficace est en effet de se concentrer sur l’un, mettre en place les actions qui vont bien, avant de passer à l’autre. 🙂

    1. Hello Béatrice 👋🏻 Merci pour ton retour, ça nous fait trop plaisir, on espère que ça t’aidera à connaître ton client idéal sur le bout des doigts hihi 🥰

      – Chloé, team The Bboost

  9. Super podcast. Je suis en pleine refonte de ma communauté sur Instagram et de mon business. Cela va m’aider à y voir plus clair et proposer du contenu plus précis et mieux adapté. Merci beaucoup. Ça me rebooste à fond !!! 💗

  10. Merci beaucoup ! C’est un vrai trésor cette méthode ! je l’ai fait plusieurs fois mais pas de façon aussi pointue et là tu m’as motivé à le refaire vraiment à fond et j’ai compris pourquoi c’est important ! Merci !

    1. Hello Sarah,
      Merci beaucoup pour ton retour, je suis RAVIE si la méthode d’Aline a pu te motiver à trouver ton client idéal 😍
      J’espère que tu auras pu trouver toutes les clés pour avancer de ton côté.
      N’hésites pas à venir nous poser tes questions si besoin ❤️
      À très vite,
      Lou – Team TheBBoost

  11. Merci pour tes supers conseils ! Je ne me suis pas encore lancée et je ne viens pas du tout du milieu de l’entreprenariat, j’ai donc tout à découvrir et grâce à toi j’avance pas à pas dans la construction de mon projet, merci !!

    1. Hello Vini,
      Un immense merci pour ton message 🤗
      Je suis ravie que cet épisode t’ait plu et qu’il t’ait aidé ❤️🔥
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as la moindre question !
      Lou – Team TheBBoost

  12. Je suis remplie de reconnaissance et de gratitude…

    J'ai aujourd'hui eu un webinaire et il a été question de savoir cibler son client idéal et je ne savais pas comment faire et tes explications ont été d'une clarté !

    C'était clair, concret, agréable, très productif, vraiment Aline Merci!

    Un grand merci

    J'ai pu aujourd'hui clairement cibler mon client type 😉

    1. Hello Clarisse,
      Merci infiniment pour ton commentaire 😍
      Je suis ravie si cet article a pu t’être utile et que tu puisse maintenant avancer comme tu le souhaites 🔥❤️
      N’hésite pas à nous contacter si tu as des questions, on sera toujours là pour te répondre !
      Lou – Team TheBBoost

    1. Hello ££Pruneau,

      Merci beaucoup pour ton commentaire et tes gentils mots 😍
      Trop contente si cette méthode a pu t’aider à approfondir ce sujet pour ton projet !

      Belle journée à toi,
      Lou – Team TheBBoost

  13. Bonjour Aline Un immense merci pour tout ce partage passionnant et indispensable pour travailler mieux. J'ai toutefois une question pour savoir comment adapter ton contenu à mon métier parce que je suis conseillère immobilier. En effet j'ai 2 clients le vendeur et l'acheteur. Par ailleurs il y a énormément de conseillers immobiliers et ils ne sont pas indispensable pour vendre un bien …. Encore merci pour ta belle énergie

    1. Hello Frédérique,

      Merci infiniment pour ton commentaire, trop heureuse que cette méthode t’ait plu 😍
      Le meilleur conseil que je peux te donner est de te focaliser sur un seul type de client (celui que tu connais le mieux : ses besoins, ses freins, ses attentes). Tu pourras concentrer ta création de contenu plus facilement, et cela ne te ferme pas de porte pour t’adresser à un autre ☺️
      J’espère que cela pourra t’aider !
      Belle journée,
      Lou – Team TheBBoost

  14. Bonjour!

    MERCI énormément pour ces contenus super enrichissants, ça fait quelques jours que je lis tes articles, c'est une mine d'informations pour moi 🙂

    Petite question sur le sujet du client idéal:
    – ces questions sont à se poser de la même manière lorsque mon client est une entreprise (B2B)?
    – dois-je fonctionner en réfléchissant à ces questions comme si l'entreprise en elle-même était une "personne"?

    Merci beaucoup et belle journée 🙂
    Sterenn

    1. Hello Sterenn,

      Merci beaucoup pour ton message et ces questions ultra pertinentes ☺️
      En effet, tu peux faire exactement le même exercice avec le BtoB ! Il n’est pas nécessaire de faire l’effort de la voir comme une « personne » mais si tu y arrive, tu pourras encore plus te projeter dans l’élaboration de ta stratégie !

      J’espère que mes réponses t’aideront à avancer dans ta réflexion 🙏

      Belle journée,

      Lou – Team TheBBoost

  15. Super podcast, je vais tout de suite me mettre en action ! J'ai tout copié à l'écoute, mais en fait, tout est écrit 😅 au moins j'aurai les questions en tête !
    Merci en tout cas, et continues comme ça ✌️

    1. Hello Clémence,

      Trop contente si cet épisode t’a aidé, et bravo pour la mise en action 🔥

      Merci pour ton message et belle journée à toi,

      Lou – Team TheBBoost

  16. Hello Aline, déjà ouah c est 1 plaisir de t écouter en partant bosser.. Oui découvert que rtl matin et soir pdt 30 min bien pour avoir les infos mais bof. Sur le post 28 tu dis que l on peux avoir pls peronna, oki mais qui des com sur Instagram qui ne conviendra qu'à l 1 ou l autre. Mon cas je peinds des galets, mandala, Zentangle, yoga.. Donc plutôt déco et bien être et en même temps je fais aussi des pack galets d histoire style Montessori 10 galets sur 1 theme on pioche avec les enfants et raconte ô fur et à mesure 1 histoire.. Fais parler.. Dvp l imagination, échange, moment ludique mais peda.. Je devp aussi 1 game "événements annuels" St Patrick, valentin pâques halloween Noël..mariage
    ..Du coup pas les mêmes besoin envie que la personne qui veut poser 1 galet sur son meuble car joli, faire sa séance de yoga devant 1 fleur de lotusl. Comment y trouver y cohérence dans ma coms si ce n est par les #? L id n est pas attirer d éventuels acheteurs qui partiraient rapidement car 1 post sur 5 (oui après je peu faire du blabla générique sur 2 ou 3 post) ne leur correspondraient pas… OK fil conducteur le travail autour du galet mais…
    Sinon je viens d écouter (30 min de voit retour boulot) sur trouver. Du temps et mdr l utilisation du temps perdu.. En plein dedans 😂

    1. Hello Del,

      Merci beaucoup pour ton message, trop contente que les podcasts d’Aline te plaisent (et surpasse rtf dans ton coeur 🤪) !
      Concernant ta problématique, tu peux déjà trouver les points communs entre ses différentes cibles et communiquer dessus 🙂
      Si cela ne te paraît pas évident, tu peux aussi alterner les posts qui s’adressent aux différentes cibles, ou bien choisir une cible en priorité et se concentrer dessus 😉

      J’espère que cela pourra t’aider !
      Belle journée à toi,
      Lou – Team TheBBoost

  17. Bonjour Aline,

    Merci énormément pour ce podcast ! La qualité du contenu est incroyable, ça fait des mois que je me creuse le cerveau pour savoir comment définir mon client idéal et c'est la première fois qu'on me donne des outils aussi précis et pertinent pour le faire ! Et en plus c'est offert <3

    Merci mille fois !
    Marine

    1. Hey Marine, trop trop contente de lire que ce podcast t’ait aidé 😍
      Maintenant, il ne me reste plus qu’à t’envoyer un maaaaax de bonnes ondes pour la suite ❤️

      À très vite,
      Lou -Team TheBBoost

  18. Non mais !!! Je deja fait ce travail, mais là !
    Je me suis fait accompagner par un coach business mais jamais on est allé si profondément.
    Merci Aliiiine !!!!!🙏🙏🙏🙌🔥

  19. Excellent podcast ! Je pense que c'est la base de ce que tout entrepreneur doit savoir avant de commencer. Merci, tu viens de me faire gagner deux ans sur mes travaux, alors que j'ai passé six ans à tirer à l'aveugle.
    Je progresse 🤪😆

  20. Très bon article même si je trouve cela très confus. En effet, un client semble préoccupé et angoissé par une seule chose: "combien ça coûte ?"
    C'est à dire que son angoisse prend le pas sur ce qu'il désire, il passe d'abord par la frustration avant son plaisir. On peut le rassurer, lui donner envie, gagner sa confiance, utiliser les mots, les formules, les images , mais si il reste imperméable, sans expression, il devient dès lors impossible de le convaincre. La progression devient donc impossible si le retour est impossible. Le client semble aussi s'éparpiller devant la pléthore d'offres, les sollicitations à outrance. Je me casse les dents depuis pas mal de temps. Le bouche à oreille ne se produit pas, même avec "le client idéal" qui si satisfait soit-il par ce que je lui ai vendu;, n'enclenche pas ce bouche à oreille, même en lui suggérant frontalement par des formules simples. Ensuite, si ce client idéal ne dispose pas de moyens nécessaires pour commenter et ainsi exprimer sa joie d'avoir eu un de mes produits, forcément cela n'encourage guère d'autres potentiels clients de s'engager dans la même voie initiale.

    1. Hello Drean,

      Ce qui va permettre à ton client idéal de venir vers toi (et non vers toutes les autres offres), c’est ton positionnement ! Tout comme connaître les besoins et les envies de ton clients, savoir lui expliquer comment et pourquoi tu vas l’aider est un pilier essentiel pour développer ton business et tes offres ☺️

      J’espère que cela pourra t’apporter des pistes de réflexions 🤗

      Belle journée à toi,
      Lou – Team TheBBoost

    1. Hello Benoît,
      Merci beaucoup pour ton message et tes gentils mots 🙂
      Notre site a été refondu en début d’année par l’agence Coam, et nous sommes sous wordpress (les planches étaient sous adobe XD de mémoire).
      J’espère que cela répond à ta question !
      Belle journée à toi,
      Lou – Team TheBBoost

      1. Merci pour cette réponse Lou.

        Pour information, je n'ai pas reçu de message m'informant que vous aviez répondu à mon message.

        J'ai dû retourné sur cet page pour voir si vous m'aviez répondu.

        Bonne soirée

  21. Merci beaucoup! Je suis impressionnée par la richesse de tes podcasts en général et de celui-ci précisément. C'est une mine d'informations et d'aides précieuses.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}