3 logiciels de facturation gratuits pour les auto entrepreneurs. Un article du blog www.thebboost.fr #businesstips

Lorsqu’on est auto entrepreneur, si il y a bien une chose qui fait peur et qu’on n’aime pas, c’est toute la partie administration et comptabilité (sauf quand on s’appelle Stéphanie et qu’on a un blog entièrement dédié à ce sujet – tout mon respect meuf !).

Pourtant je vous rassure c’est loin, loiiiiiiin d’être aussi compliqué qu’on veut bien le croire.

En réalité il y a des choses à savoir, mais pas tant que ça. Pour ceux que ça intéresse, je les ai toutes listées dans cet article. Mais revenons à nos moutons. Dans cet article nous allons regarder d’un peu plus près la question de la facturation lorsqu’on est auto entrepreneur.

Doit-on tenir un suivi de ses comptes ? Quelles sont les obligations légales ? Le logiciel de facturation est-il obligatoire ? Si oui, lequel choisir ?

Je réponds à toutes vos questions et vous donne en prime ma sélection (très sélect !) des 3 meilleurs logiciels de facturation gratuits pour auto entrepreneur.

RAPPELS CONCERNANT LA FACTURATION LORSQU’ON EST AUTO ENTREPRENEUR

Avant de commencer, quelques petits rappels sur la facturation lorsqu’on est auto entrepreneur.

La facturation est obligatoire

La loi concernant la facturation des entreprises (et rappelons que l’auto entreprise est… une entreprise) est très claire : toute entrée d’argent doit être associée à un justificatif (aka une facture).

Les entreprises (vous) sont donc tenues d’éditer une facture afin de justifier chaque entrée d’argent.

Facturer auprès de professionnels

Si vous travaillez en B2B auprès de professionnels, vous devez obligatoirement leur présenter une facture pour chaque prestation/vente effectuée. 

Le devis est également obligatoire (bien que souvent ignoré) et je vous conseille vivement de systématiquement le faire signer AVANT de commencer le travail. Car en cas d’impayé de la part de votre client, sans devis signé vous n’aurez aucun recours en justice (histoire vécue).

Facturer auprès des particuliers

Si vos clients sont des particuliers, alors vous n’êtes pas obligés de leur donner une facture en bonne et due forme pour chaque vente/prestation réalisée. Un simple reçu suffit.

Cependant, notez que vous devez tout de même être capable, de votre côté (en cas de contrôle), de justifier chaque entrée d’argent sur votre compte.

Tenir un suivi de ses comptes

Ça découle naturellement du point précédent : toutes les entreprises sont obligées de tenir un suivi de leurs comptes, sous forme de livre de recette papier, de facturier ou de logiciel de gestion. 

Ce qui n’est pas obligatoire en revanche lorsqu’on est autoentrepreneur, c’est d’utiliser un logiciel comptable (qui n’est pas la même chose qu’un logiciel de facturation).

En théorie (toujours selon la loi), le moyen que vous utilisez pour tenir le suivi de vos comptes doit être fait de manière à ce que vous ne puissiez pas effacer (sans laisser de traces) des lignes, modifier des montants ou des factures après coup. Le tableur Excel est donc proscrit (toujours en théorie). Histoire d’éviter les fraudes, le blanchiment d’argent et tutti quanti.

En pratique cependant, question compta, le tableur Excel reste toléré et en cas de contrôle, si vous montrez patte blanche personne ne viendra vous jeter en prison.

Cependant il est toujours plus pratique d’opter pour un logiciel de facturation, qui vous permettra de rester parfaitement dans les clous en plus de vous simplifier grandement la vie !

Les règles de la facturation lorsqu’on est entrepreneur

J’ai déjà parlé en détail de comment faire ses devis/factures dans les règles de l’art lorsqu’on est auto entrepreneur, mais laissez-moi vous faire une petite piqûre de rappel concernant les bases :

Une facture en bonne et due forme doit obligatoirement comporter :

  • Vos coordonnées 
  • L’adresse de facturation (si différente de l’adresse de livraison)
  • Votre numéro de SIRET
  • Les coordonnées du client
  • Le numéro de facture
  • Son objet
  • Sa date d’émission
  • La date de réalisation/livraison de votre prestation ou de votre produit
  • Le délai de paiement
  • Votre numéro d’immatriculation RM / CCI / RSAAF
  • Le numéro de votre assurance professionnelle (si applicable)
  • Votre code NAF (disponible sur votre certificat INSEE)
  • La fameuse mention « TVA non applicable ; article 239B du CGI (Code Général des Impôts) sauf si vous n’êtes plus en franchise de TVA évidemment
  • Les mentions de pénalités en cas de retard (oui c’est obligatoire aussi !)
  • Le rappel du n° de bon de commande émis par votre client (si il y en a eu un)

Interdictions concernant la facturation 

Il existe quelques interdictions en matière de facturation lorsqu’on est auto entrepreneur :

  • Utiliser un même numéro pour différentes factures 
  • Avoir des numéros de factures qui ne se suivent pas, avec des trous
  • Supprimer une facture (il faut la marquer comme « annulée », mais elle doit quand même figurer dans votre tenue de comptes)
  • Annuler une facture qui concerne une prestation ou une vente remboursée

POURQUOI ADOPTER UN LOGICIEL DE FACTURATION (si ce n’est pas obligatoire) ?

Pour vous simplifier la vie, tout naturellement !

Plus sérieusement, je vous pousse (très fort) à adopter un logiciel de facturation pour auto entrepreneur dès aujourd’hui si ce n’est pas encore déjà fait.

C’est plus simple

Première raison, c’est plus simple.

Plus simple de garder un suivi de vos factures (lesquelles sont payées/envoyées/en attente/annulées, etc.). Plus simple pour les créer, plus simple pour les annuler. Bref plus simple pour tout.

C’est plus safe

Désolée pour l’anglicisme (#sorrynotsorry) ! Mais c’est effectivement beaucoup plus sûr d’opter pour un logiciel de facturation plutôt qu’un simple tableau Excel, ou encore un livre de recettes papier.

En effet :

  • En cas de catastrophe (type tasse de thé sur l’ordinateur ou incendie chez vous) vous ne perdez rien.
  • Vous respectez la loi à la lettre, car chaque logiciel de comptabilité inclut automatiquement les mentions légales et mentions obligatoires (et le FBI ne pourra pas venir s’emparer de votre chat pour vous punir).
  • La numérotation de vos factures se fait automatiquement.
  • Ça vous fait gagner un temps de fou (possibilité de garder en mémoire vos clients récurrents, de dupliquer immédiatement vos factures, d’automatiser les factures récurrentes …).

En bref que du bonheur !

Convaincus ? Alors, laissez-moi vous présenter 3 logiciels de facturation (gratuits) pour auto entrepreneur en détresse (ou pas).

>

3 LOGICIELS DE FACTURATION GRATUITS POUR AUTO ENTREPRENEUR

 Alors oui, effectivement il en existe beauuuuuuucoup plus que 3 dans cette merveilleuse et belle jungle qu’est l’internet.

Mais justement je vous présente ici 3 solutions comptables de qualité (parce que testées et approuvées personnellement ou par des proches de confiance) pour être sûrs de faire le bon choix quoiqu’il arrive !

Tiime AE

Tiime AE est l’une des solutions les plus performantes sur le marché ! Gratuite, super simple d’utilisation et de prise en main, elle vous permet d’établir rapidement devis, factures et de garder un oeil sur leur statut (en cours, payé, en attente de paiement…).

De plus le logiciel est bourré de petits ajouts qui vous rendront la vie plus facile en quelques clics : rappels des déclarations à faire à l’URSSAF, calcul de vos cotisations sociales, service client super réactif… Le tout avec beaucoup d’humour !

C’est le logiciel de comptabilité (enfin son grand frère, Tiime) que j’utilise personnellement avec mon expert-comptable depuis plusieurs années et je suis absolument fan. C’est la solution que je vous recommande.

Mention super spéciale également pour l’application mobile reliée au logiciel, qui vous donne accès à vos écritures, opérations bancaires, factures et devis partout !

Le paramétrage à l’ouverture de votre compte se fait en toute simplicité, et honnêtement les nombreuses fonctionnalités, l’ergonomie en font (à mon humble avis) le meilleur logiciel auto entrepreneur du marché.

NB : On me souffle dans l’oreillette qu’il faut un SIRET français pour utiliser Tiime, désolée pour les amis expatriés ou dans d’autres pays, mais les deux autres solutions devraient vous convenir.
Tiime logiciel de facturation gratuit auto entrepreneur

Henrri

Henrri est mon deuxième coup de coeur ! Comme Tiime c’est un logiciel entièrement gratuit, très simple à prendre en main, intuitif et très bien pensé pour les auto entrepreneurs.

Des fonctions super utiles comme les relances en un clic des factures impayées dont l’échéance est passée, l’export comptable de toutes les opérations, la facturation en ligne et la gestion des règlements, le tableau de bord qui vous donne aussi la météo (on est jamais trop parfait) complètent parfaitement le tableau.

Comme pour Tiime, vous avez la possibilité de personnaliser votre modèle de facture.

Si Tiime devait un jour venir à disparaître, c’est sans hésitation que j’opterai pour cette solution.

Henrri logiciel de comptabilité micro entreprise 1

MyAE

Bon je ne vais pas vous mentir : si MyAE figure dans cette liste c’est uniquement parce que je vous ai promis 3 logiciels (si ça ne tenait qu’à moi, je me serais limitée aux deux premiers).

MyAE est le logiciel en ligne certifié le plus utilisé parmi les auto entrepreneurs actuellement. C’est également l’un des plus vieux sur le marché.

Sa principale force tient au fait que lorsqu’on est inscrits sur MyAE, on a accès à plusieurs « bons plans » réservés aux membres : 100 cartes de visite gratuites, mutuelle santé à tarif abordable, etc.

Seulement voilà le problème… MyAE (à mon sens) n’est vraiment pas intuitif et surtout assez moche. La preuve en image :

MyAE devis et factures pour auto entrepreneur

Cependant je vous encourage tout de même à créer un compte et à voir par vous-même votre ressenti.


Et voilà les amis, 3 logiciels de facturation gratuits pour auto entrepreneurs, pour vous rendre la vie plus facile et plus douce (et surtout rester plus facilement dans la légalité) !

Vous l’aurez compris, mon choix se porte sur Tiime ou Henrri en priorité. N’hésitez pas à ouvrir un compte sur les deux (ça se fait en quelques secondes) et à naviguer un peu dans l’interface, les tableaux de bord, avant d’arrêter votre choix !).

Et vous, quelle solution vous utilisez pour votre facturation ?

4 Comments

  1. Super article Aline ! Un logiciel extra pour les traducteurs (pensé et réalisé par des traducteurs) > LSP Expert ! Je l’utilise depuis peu, et c’est magique !

    • Hello Orane, merci pour ton retour ! Je ne connais pas du tout LSP Expert mais j’irais jeter un coup d’oeil ! 😍

  2. Bonjour Aline,
    Merci pour ce petit topo, qui va m’éviter de perdre du temps à chercher un logiciel, parmi la jungle de tout ce qui existe !

    Juste une info que je tiens de ma CCI, depuis le 1er octobre 2019, les factures doivent obligatoirement comporter 2 nouvelles mentions : l’adresse de facturation (si elle est différente de celle de livraison) ainsi que le numéro du bon de commande (s’il a été émis préalablement par l’acheteur). Je ne sais pas si cela concerne également les auto-entrepreneur, par contre.

    • Hello Cécile, merci beaucoup pour ton commentaire ! Effectivement je ne l’ai pas précisé mais tu as tout à fait raison : l’adresse de facturation et le n° de BDC (si applicable) sont deux mentions obligatoires. Je vais le rajouter dans l’article, merci beaucoup !

Write A Comment