11 leçons apprises en 4 ans d'entrepreneuriat ! Je les partage avec toi ici. www.thebboost.fr #entreprendre #freelance #autoentrepreneur #blogging

11 LEÇONS APPRISES EN 4 ANS D’ENTREPRENEURIAT

Hello la #teamboostée ! Vous commencez à me connaître : sur ce blog on parle beaucoup business/entrepreneuriat (sans blague), un peu réseaux sociaux/blogging, parfois développement personnel. Bref toute la petite tambouille qui permet à une jolie chrysalide de devenir une belle entrepreneuse (comment ça c’est pas comme ça qu’on dit ?). 🦋

Sauf que je peux bien vous donner tous les conseils et toutes les astuces du monde … Y’a des choses auxquelles rien ne pourra vous préparer, et que vous prendrez de plein fouet le jour où vous deviendrez entrepreneurs (si ce n’est pas déjà chose faite).

Heureusement tata Aline est là pour vous aider (du mieux qu’elle peut), et vous dévoiler les 11 leçons qu’elle aurait aimé connaître avant de devenir entrepreneuse. Ou auto-entrepreneuse vu que j’ai commencé comme ça (ou micro-entrepreneuse pour les plus tâtillons d’entre vous, vu que c’est comme ça qu’on dit maintenant depuis 2 ans).

(coucou Justin, t’es moche mais t’es quand même gentil)

1) ON NE CHOISIT PAS SES CLIENTS 

Ce sont plutôt eux qui nous choisissent … pour le meilleur et pour le pire !

Qui n’est jamais tombé sur un client pénible/relou/exigeant ?

Ou même tout simplement … (désolée je vais mettre les pieds dans le plat) un client très gentil, mais qui est persuadé qu’on devient ensuite son meilleur ami, et qui ne nous lâche plus la grappe pendant des semaines/mois/années (rayez la mention inutile).

2) C’EST COMPLIQUÉ DE SÉPARER VIE PERSO, ET VIE PRO

Et oui, vu que vous êtes votre business, vous aurez beaucoup de mal à séparer vie perso et vie pro.

A mettre des barrières avec certains clients (qui voudront trop devenir vos amis), et à freiner vos amis (qui voudront trop devenir vos clients, mais gratuitement quand même parce que tmtc-tu-fais-pas-payer-la-famille-si-si).

3) TU VAS TRAVAILLER 3 FOIS PLUS QU’EN ÉTANT SALARIÉE (ET MÊME PARFOIS LA NUIT)

Même si tu essaies de déconnecter de ton entreprise, de ton business. Si tu éteins ton ordinateur, ta tablette et mets ton téléphone en silencieux. Ou même si tu vas te cacher au fin fond de la Haute-Savoie…

Personne n’a encore appris à débrancher un cerveau (ou alors si vous avez trouvé la solution je suis preneuse) !

Depuis que j’ai plongé dans la marmite de l’entrepreneuriat, il m’arrive encore régulièrement de faire des nuits blanches et de me réveiller à 3h du mat avec la tête en ébullition, et pas d’autres solutions que de se mettre à bosser.

Et le pire c’est que j’en redemande. 

4) L’ENTREPRENEURIAT PEUT TUER TA PASSION

Cette réalité là elle fait mal, mais il faut tout de même en être conscient.

Faire de sa passion son métier revient parfois à accepter d’en abandonner tout le côté passionnel, justement.

A votre passion, vous allez devoir apporter un côté vente, marketing, stress. Vous allez devoir affronter des clients mécontents (il y en aura toujours), vous allez vous forcer à communiquer sur votre business, à vous vendre.

Il y a aura des moments où vous en aurez marre, et envie de tourner la page. Et j’ai déjà vu des entrepreneurs perdre complètement leur feu originel, et me dire que leur passion s’était éteinte (trop dommage !).

Heureusement j’ai trouvé une petite astuce pour éviter que cela nous arrive également à nous autres, jeunes entrepreneurs. Il suffit d’avoir une autre activité à côté (pas forcément un business), une autre passion dans laquelle on peut s’investir lorsque notre business devient un peu trop présent, et qui nous évite d’imploser. J’ai choisi de développer 3 activités en même temps, du coup dès que l’une commence à me saoûler, je me concentre sur les 2 autres !

5) IL Y A DES MOMENTS OÙ TU VOUDRAS TOUT ARRÊTER

Mais ça ne durera pas (promis).

C’est un peu les montagnes russes entre les moments où on se sent maître du monde, et ceux où on veut tout arrêter et reprendre un emploi de caissière chez Monoprix.

Et ça m’arrive aujourd’hui encore. Il faut accepter dès à présent ces passages à vide gouffre sans fond, et juste se dire que ça ne dure pas. Ces moments de découragement sont tout à fait normaux, et plus vite nous l’accepterez, plus vite ils passeront.

6) TU N’AURAS PAS DE PATRON, TU AURAS DES PATRONS

Une de mes plus grandes « découvertes » dans le monde de l’entrepreneuriat. Et qui est spécialement vraie si vous êtes entrepreneurs et travaillez avec d’autres entreprises (en BtoB donc).

À tous ceux qui hurlent bien fort « qu’être entrepreneur c’trop cool parce qu’on a pas de patron » je répond : chacun de tes clients est un nouveau patron. Et chacun avec un nouveau job à fournir, une nouvelle personnalité à comprendre et à interpréter.

Je vous explique pas la galère.

 

7) TON COMPTE EN BANQUE RESSEMBLERA AUX MONTAGNES RUSSES DE DISNEY

Voir même à celles de Asterix parce que c’est vraiment violent (et les attractions de Disney c’est pour les bébés).

Aujourd’hui encore j’ai du mal à m’y faire : des mois où plein de factures te sont payées en même temps, et tu te prends pour Crésus. Puis le désert complet pendant 3 mois, où tu sens la ruine te guetter en ricanant dans un coin (et qui te souffle dans le cou, sans vouloir dramatiser).

Paradoxalement, les mois de désert sont souvent les mois où tu travailles nuit et jour … pour être payé 3 mois plus tard. Et rebelote la pelotte.

Aujourd’hui encore j’ai du mal à me familiariser avec cette aspect là de la vie entrepreneuriale. Heureusement que j’ai mon super comptable, et une belle organisation pour essayer de niveler un peu tout ça !

8) L’ADMINISTRATIF PEUT ÊTRE SUPER GALÈRE

J’ai toujours eu la chance d’être quelqu’un de super organisé, à qui l’administratif ne fait pas peur (on pourrait même dire que j’aime ça), qui a toujours su anticiper les choses … Ça c’était avant de découvrir le RSI.

On peut dire que mon amour de l’administratif m’a sauvé de justesse d’une dépression sévère.

Heureusement que le RSI, c’est fini. Il n’y a rien d’autre à rajouter. 

[ A lire aussi :  » Auto-entrepreneur en 2019, ce qui va changer (et ce qui va rester) » ]

 

9) TU VAS FAIRE DES ERREURS (BEAUCOUP) MAIS TU EN TIRERAS LES BONNES LEÇONS (TOUJOURS)

Je suis quelqu’un de très exigent. Vraiment très exigent. Avec les autres, mais encore plus avec moi même. 

La perspective de l’échec est une de mes plus grandes peurs.

Mais des erreurs j’en ai fait beaucoup. Et je me suis rendu compte que c’était lors de ces moments que j’apprenais énormément.

Je n’ai jamais fait deux fois la même erreur, et les pas de travers que j’ai faits m’ont toujours menée à des leçons exemplaires. Des leçons qui me servent encore aujourd’hui.

 

10) TON PARCOURS NE SERA PAS UNE LIGNE DROITE

Il ressemblera plutôt à un plat de spaghettis après 4 jours de transports dans une glacière mal fermée (ceci est un euphémisme, bien entendu).

Être entrepreneur, je l’ai déjà dit c’est ÊTRE SON ENTREPRISE.

C’est accepter de voir son activité grandir, évoluer, mûrir en même temps que nous. Accepter de voir nos rêves et nos envies changer, s’adapter, se préciser.

L’important n’est pas de garder une consistance sans faille et la rigueur d’un spaghetti sec (je sais pas ce que j’ai avec les pâtes aujourd’hui), mais d’être toujours en accord avec soi-même, et avec la personne que l’on est. Et de réajuster le business si nécessaire.

11) TU APPRENDRAS TOUS LES JOURS (ET TU EN REDEMANDERAS)

Je crois que c’est l’un de mes aspects favoris de l’entrepreneuriat (après la liberté). Être entrepreneur c’est se former tous les jours, apprendre de nouvelles choses quotidiennement. C’est travailler dans un environnement qui évolue sans cesse (très vite), et qui nous demande de toujours être au courant des nouvelles technologies, tendances, modes, etc.

L’entrepreneuriat, c’est se challenger pour toujours aller plus loin, affiner son expertise et développer de nouvelles compétences. C’est quelque chose d’ultra motivant au quotidien, et qui fait qu’aucune journée ne ressemblera à la précédente. Que chaque jour vous vous couchez en étant meilleur que la veille.


Et voilà mes petits cookies 🍪! 11 belles leçons apprises en 4 ans d’entrepreneuriat !

Et vous qu’est-ce que l’entrepreneuriat vous a appris ? Quelles ont été les leçons que vous avez retenues ?

6 Comments

  1. Tu m’as tellement fait rire avec tes histoires de spaghettis !!! J’ai hâte d’être mon propre patron, d’être mon entreprise, je ne demande que ça ^^. En attendant que cela fonctionne et que je puisse en vivre (un jour, on croise les doigts !), j’ai un job à côté où je suis salariée à plein temps, mais que j’adore alors ça passe mieux 🙂 bisous à toi !

    • Haha contente d’avoir pu te faire rire un peu alors 🤓
      Si tu es heureuse dans ton salariat, crois moi c’est déjà un pas énorme qui t’aidera beaucoup pour la suite 😁
      Bisous, merci pour ton retour !

  2. Je suis entrepreneuse et je ne peux que valider cet article ! Tu as absolument tout dit ! Je n’ai rien à redire ! Moi qui pensais qu’ouvrir ma boutique rendrait les choses roses et que j’allais être comme dans un poisson dans l’eau… J’ai été déçue de la réalité ! Bon ça ne s’est pas fini comme je l’aurai voulu (j’ai vendu ma boutique) mais j’ai redémarrer vers du free-lance et j’espère que là ça sera la bonne !

    • Hello Mélanie !
      Oui on a beau vanter les avantages de l’entrepreneuriat, il n’en reste pas moins que ce n’est pas une solution miracle qui marche à tous les coups, et rend riche tous ceux qui s’y frottent ! Je suis désolée que ta première tentative n’ait pas fonctionné, mais je suis sûre que tu en as tiré les bonnes leçons que tu ne reproduiras jamais avec ta nouvelle aventure ! 🤓

  3. « Chacun de tes clients est un nouveau patron », je suis tout à fait d’accord avec cette citation. Le vrai parton d’une entreprise, ce sont les clients. Ils peuvent renvoyer TOUT le monde sans exception le jour où il décide de partir faire leurs achats ailleurs.

    • Ahhhh mais MERCI DE LE CONFIRMER ! La plupart des entrepreneurs ne sont pas d’accord avec moi lorsque je leur dit cette phrase, mais je suis du même avis que toi ! Merci pour ton retour (et super ton blog 😘)

Write A Comment