Beaucoup d’entrepreneurs sont autodidactes et utilisent leurs expériences, leurs échecs, leurs recherches et leurs tests personnels pour avancer et peaufiner leur business au fur et à mesure.

Peu d’entre nous (moi la première !) peuvent se vanter d’être passés par l’ESSEC, HEC ou un Master en Marketing et Communication. Et pour autant, cela nous handicape-t-il au quotidien ?

Dans cet épisode je challenge ma petite soeur (qui est en Master dans une École de Commerce) sur 3 questions classiques du marketing et de la communication :

  • Comment arriver à toucher sa cible
  • Comment communiquer sur Instagram pour développer sa visibilité
  • Quelle stratégie d’email marketing adopter 

Et nous confrontons nos points de vues.

Alors à votre avis, est-ce que nous allons être d’accord ?

Vaut-il mieux être un entrepreneur autodidacte ou avoir fait une école de commerce ? Dans ce podcast on confronte les deux autour de 3 questions marketing très concrètes. Un article et un podcast www.thebboost.fr
épinglez pinterest article de blog TheBBoost

Au programme :

  • [00:46] Présentation de Nadège, de son parcours et du concept de l’épisode : on confronte l’enseignement d’une école de commerce et les connaissances d’une entrepreneure autodidacte 
  • [03:51] Comment toucher son client idéal / développer sa visibilité
  • [08:29] Comment parvenir à toucher sa cible sur Instagram (et les réseaux sociaux)
  • [14:22] Quelle stratégie d’email marketing pour développer son business

Épisodes recommandés :


4 Comments

  1. Très intéressant. Comme quoi, l’expérience équivaut au diplôme (sur le marketing comme vous l’avez dit 😉).
    Dommage qu’en France les diplômes priment sur l’expérience

    • Hello Maria, merci pour ton retour ! C’est vrai qu’en France on a encore un vrai travail à fournir sur le sujet, mais le mentalités bougent doucement et je trouve ça super. 😁

  2. Adorable cette complicité ! Pour résumer, j’en retiens les éléments suivants : personalisation, segmentation, et tests e-mailings pour voir ce qui fonctionne. Les fondamentaux semblent donc être les mêmes, que l’on soit autodidacte ou que l’on sorte d’école de commerce. Pour avoir suivi également ce cursus, j’émettrais toutefois un bémol : il manque peut-être un petit côté application et confrontation sur le terrain lorsqu’on fait une école. Par exemple, dans le cas d’un cursus dans le web, il devrait être systématiquement proposé de créer un site ou un blog par exemple. Cela permettrait d’appliquer concrètement ces techniques de personalisation, segmentation et tests emailing.

    • Hello Mélissa, merci pour ton retour ! Sur ce cas précis, effectivement on était d’accord sur presque tout. Pour la partie pratique, évidemment je ne peux être que d’accord avec toi. Dans l’école de ma soeur ils ont l’obligation de faire au moins 4 mois de stage par année, ce qui est une bonne exploration du terrain. 😁

Write A Comment