La question des tarifs est souvent épineuse. On se demande souvent à quel tarif c’est bien ou pas bien. Et comment fait-on pour fixer ses tarifs et être rentable ?

Je vous partage la méthode que j’utilise pour The Bboost. Elle se déroule en deux étapes complémentaires.

FIXER SES TARIFS DE MANIÈRE PRAGMATIQUE

Parce que votre chiffre d’affaires dépend directement de vos tarifs, il est important de veiller à ce que vos tarifs soient fixés de la manière la plus juste possible pour vos clients, mais aussi pour vous.

Pour cela, je vous conseille de vous fixer un objectif mensuel. Personnellement, j’ai réfléchi au montant dont j’avais besoin pour mener le style de vie que je souhaitais.

Ensuite, une fois que vous avez ce chiffre en tête, vous allez le mettre en parallèle avec le nombre de clients ou de produits vendus que cela représente.

C’est là que vous allez vous rendre compte si c’est jouable ou non.

Si cela vous semble réalisable, alors c’est génial, vous pouvez directement passer à l’étape suivante.

Mais peut-être que c’est un peu plus compliqué.

Par exemple, si pour atteindre mon objectif mensuel je dois booker 100 nouveaux clients en coaching par mois, je sais déjà que va y’avoir un petit souci.

Si vous vous retrouvez dans ce genre de situation, ne cédez pas à la tentation de revoir vos objectifs à la baisse. Ce serait trop dommage ! Préférez plutôt travailler sur vos tarifs. 😉 

ECOUTER SON INSTINCT POUR FIXER SES TARIFS

Je suis intimement persuadée que si vous ne croyez pas en vos tarifs, que vous avez l’impression d’être une fraude, de ne pas le mériter, vos clients potentiels le sentiront et … fuiront ! Et oui ! Mindset et argent sont souvent intimement liés.

Quand vos clients sentent que vous n’êtes pas à l’aise avec vos tarifs !

Ils risquent de sentir ce manque de confiance et vous ne parviendrez pas à vendre à ce prix-là.

Et c’est exactement la même chose si, au contraire, vous avez l’impression de ne pas être payés à votre juste valeur. Votre client va sentir que ça vous gêne de travailler pour lui à ces conditions, et cela va se ressentir dans votre travail.

Il est donc essentiel que vous vous sentiez alignés avec vos tarifs.

J’utilise donc une démarche instinctive pour vérifier cela. Une fois que vous avez déterminé le premier jet de vos tarifs avec la méthode pragmatique demandez-vous : Est-ce que je suis d’accord avec ça ?

Vous pouvez vous sentir en décalage avec ce chiffre de deux manières :

  • votre tarif vous paraît trop bas. Dans ce cas, la question ne se pose (presque) pas et augmentez vos tarifs ;
  • votre tarif vous paraît trop haut. Vous pouvez alors être tentés de baisser vos tarifs, mais cela risque d’entamer votre rentabilité. Alors que diriez-vous de réfléchir à la place à un moyen pour augmenter la valeur de votre prestation ou de votre produit ?

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire, vous pouvez également utiliser la psychologie des prix.

Vous pouvez aussi écrire plusieurs nombres sur une feuille de papier, et voir quelles réactions ça éveille en vous.


En fait, pour résumer, pour fixer vos tarifs osez écouter vos tripes. La bonne méthode est celle qui vous permet de trouver l’équilibre entre l’atteinte de vos objectifs (et la rentabilité) et le fait de vous sentir en accord par rapport à vos prix. Et surtout autorisez-vous à rêver grand !

Write A Comment