Aujourd’hui, vous allez découvrir 4 astuces pour augmenter son CA sans prendre plus de clients. Vous voulez gagner plus d’argent, générer plus de revenus et faire grossir votre activité ? Vous souhaitez maintenir le niveau de chiffre d’affaires de votre business, mais réduire vos heures de travail ? Si vous avez répondu oui à une de ces 2 questions, je vais vous donner 4 solutions pour arriver à ces résultats, sans avoir besoin d’un client de plus.

Alors, non, rassurez-vous, nous n’allons pas parler uniquement de revenus passifs. Les conseils seront variés et s’adapteront à tous les types de  prestataires de services et, plus globalement, aux personnes qui troquent leur temps contre de l’argent

Si vous êtes infopreneur ou que vous vendez des produits physiques, ces solutions vous seront, à vous aussi, utiles (je ne vous oublie pas !). Les journées ne durent que 24 heures pour chacun de nous, il est donc impossible de dépasser un certain ratio de clients. C’est pour cette raison que je vais vous expliquer, pour commencer, pourquoi améliorer son chiffre d’affaires. Je poursuivrai en vous donnant 4 stratégies (plus une en bonus), pour booster son CA sans acquérir de nouveaux clients.

POURQUOI AMÉLIORER SON CHIFFRE D’AFFAIRES ?

Commencer par définir le bon niveau de son CA

Avant toute chose, voici un petit disclaimer concernant l’augmentation de votre chiffre d’affaires : tout le monde n’a pas le souhait de devenir milliardaire et d’aller coloniser Mars (coucou Elon 👋), et c’est OK.

 Nous avons tous des ambitions différentes en ce qui concerne :

  • le montant de notre chiffre d’affaires
  • le niveau de notre business
  • l’évolution de notre activité.

Le niveau de CA qui est bon pour vous, c’est celui qui vous met en sécurité financièrement et qui vous permet de vous sentir à l’aise face aux aspirations que vous avez. 

L’important est de définir votre chiffre d’affaires selon vos objectifs économiques, personnels et professionnels.

Faites vos calculs en vous posant les questions suivantes : 

  • Quel est le niveau de vie qui me convient ?
  • Est-ce que j’ai envie de travailler plus pour atteindre un plus gros CA ?
  • Est-ce que je souhaite travailler moins pour gagner en temps de vie personnelle ?

Gardez à l’esprit que, quelles que soient vos ambitions en termes de CA, en termes de niveau de business et d’évolution, c’est OK. 

Développer son CA pour maintenir un équilibre malgré l’inflation

Désormais, vous savez que, le bon niveau de CA, c’est votre niveau à vous.

Cependant, je conseille d’augmenter son CA sans prendre plus de clients, tous les ans. La raison est simple : un business qui ne se développe pas est un business qui décline déjà ! 

La coupable s’appelle… l’inflation. Elle se traduit, chaque année, par l’augmentation générale des prix : produits de consommation, impôts, etc. 

Vous comprenez donc que vous allez vite être perdants si votre chiffre d’affaires stagne d’une année sur l’autre, alors que le coût de la vie, lui, continue d’augmenter.

Faire évoluer le chiffre d’affaires de son business pour gagner en sécurité

En tant qu’entrepreneurs, nous devons accroître notre CA régulièrement. 

En effet, un business qui génère un chiffre d’affaires assez conséquent est moins fragile qu’un petit business. 

En essayant d’avoir des revenus corrects et diversifiés pour gagner en sécurité, vous pourrez alors mieux gérer le risque lié au fait d’être entrepreneur.

Augmenter son CA pour se challenger

Enfin, faire progresser son chiffre d’affaires est enrichissant, pour ceux qui, comme moi, aiment :

  • Le challenge et la compétition
  • Se dépasser
  • Se fixer des objectifs supérieurs chaque année.

Faire grossir son CA ne signifie pas forcément le doubler. Je vous le dis de nouveau : le bon chiffre d’affaires est celui qui vous convient. 

4 ASTUCES POUR AUGMENTER SON CA SANS PRENDRE PLUS DE CLIENTS 

1 — Augmenter ses tarifs pour faire grandir son chiffre d’affaires

La façon la plus simple d’augmenter son CA sans prendre plus de clients est d’élever vos tarifs.

Je vous conseille, au moins une fois par an, de vous poser les questions suivantes : 

  • Est-ce que je me suis amélioré au fil des projets ?
  • Quel est mon niveau de compétence actuel par rapport à l’année dernière ?
  • Combien vaut mon expertise ?

Sachez que, la rapidité alliée à la qualité, ça se paie (souvent cher). 

En ce qui me concerne, le signal d’alarme qui indique qu’il faut que j’augmente mes tarifs est lorsque j’ai trop de demandes, trop de clients et que je ne peux pas tous les prendre.

Si à la lecture de ces lignes, vous vous dîtes, « Aliiiiine, je sais que tu as raison, mais j’ai un petit syndrome de l’imposteur qui m’empêche d’augmenter mes prix… », alors je vous encourage à lire l’article : fixer des tarifs à sa juste valeur et apprendre à les négocier.

2 — Créer un infoproduit pour booster son CA 

Qu’est-ce qu’un infoproduit ?

L’infoproduit est un produit numérique que vous mettez à disposition de votre audience.

Il fait partie de ce qu’on nomme les fameux revenus passifs !

Cet infoproduit, par exemple, peut se présenter sous forme de :

  • ebook
  • formation en ligne
  • template
  • outil, etc.

Comment trouver une idée d’infoproduit à vendre ?

Si déjà dans votre audience vous avez une question que vos abonnés vous posent constamment (“mais comment as-tu fait çi/ça ?”), alors vous avez déjà une première idée d’infoproduit !

Un infoproduit peut être une formation en ligne. Cependant, c’est souvent très chronophage. Donc, gardez à l’esprit que vous pouvez aussi concevoir plein de petits outils, liés à votre expertise (comme par exemple des templates). 

3 — Mettre en place des liens d’affiliation pour améliorer son CA sans nouveaux clients

L’affiliation fait partie des étapes pour développer votre business, sans prendre de nouveaux clients.

Qu’est-ce que l’affiliation ?

  • C’est un super business model, quand on le fait de façon éthique
  • Vous parlez d’un produit, d’un outil, d’un logiciel, bref, de quelque chose que vous utilisez (que vous utilisez réellement hein ! On a dit « éthique »)
  • Vous gagnez, en échange de cette communication, une commission si une personne achète le produit grâce à vous.

Comment mettre en place l’affiliation ? 

  • Vous demandez à être partenaire du produit que vous utilisez, via le site de la marque, du logiciel, etc. (la plupart ont des programmes d’affiliation)
  • Vous recevez alors un lien URL qui vous est propre 
  • Vous utilisez ce lien d’affiliation lorsque vous recommandez le produit
  • Si des personnes cliquent sur ce lien pour acheter, vous gagnez un pourcentage de la vente.

Par exemple, j’ai entre autres, un lien d’affiliation pour ma plateforme d’hébergement de podcast, Ausha.

Avec l’affiliation, vous pouvez percevoir chaque mois, quelques dizaines, peut-être centaines d’euros.

L’affiliation permet, en tout cas, d’augmenter son CA sans prendre plus de clients.

4 — Pratiquer l’apport d’affaires pour faire progresser son CA 

L’apport d’affaires est une très bonne stratégie, surtout entre entrepreneurs :

  1. un client fait appel à vous
  2. vous n’avez pas de disponibilités 
  3. vous mettez donc en relation ce client avec quelqu’un qui fait le même métier que vous (collègue/concurrent/partenaire avec qui vous avez un accord pour faire de l’apport d’affaires)
  4. vous précisez au client de mentionner qu’il vient de votre part
  5.  votre collègue vous verse ensuite une commission/un pourcentage sur la prestation réalisée.

Le pourcentage d’apport d’affaires le plus fréquent est d’environ 10 %.

Les avantages sont nombreux : 

  • vous ne perdez pas de clients, car vous leur trouvez une solution
  • vous nouez des liens avec des professionnels du même domaine que le vôtre
  • vous encouragez d’autres entrepreneurs en leur envoyant du business.

Côté encadrement de cette pratique, vous n’êtes pas obligé de signer un contrat avec le « collègue » avec qui vous mettez en place l’apport d’affaires dans un premier temps. C’est souvent un deal basé sur l’honnêteté. Si la collaboration se révèle fructueuse, vous pouvez par la suite décider ensemble de mettre en place un contrat.

Bonus : déléguer son travail ou monter une mini-agence pour augmenter son CA

Vous n’avez pas besoin de monter une structure ou de recruter des salariés pour déléguer efficacement dans votre business. Vous pouvez créer une sorte de mini-agence avec des professionnels (des freelances) qui traitent, pour vous, les demandes de vos clients.

Vous avez alors plus de clients sur le papier, sans que cela ne vous demande plus de temps.

Ce business model vous permet de penser à votre scalabilité (scaler signifie : développer votre activité à grande échelle).

Cependant, sachez qu’il y a deux petites zones d’ombre qui entourent cette technique :

  1. En microentreprise, déléguer son travail est possible. Par contre, comme vous ne pouvez pas déduire les rémunérations de vos prestataires de vos frais professionnels. Vous risquez de payer des charges conséquentes. Ce système n’est donc pas forcément rentable dans cette situation.  
  2. Vous allez vous retrouver dans une position de manager, de chef de projet. Vous ne ferez plus votre travail de « base », votre expertise, mais vous ferez le lien entre votre client et votre prestataire. Certaines personnes vont adorer ça. D’autres non.

Vous comprenez maintenant pourquoi améliorer son chiffre d’affaires régulièrement. Vous connaissez également les 4 astuces (plus une bonus !) pour augmenter son CA sans prendre plus de clients : faites évoluer vos tarifs, créez un infoproduit, pensez à l’affiliation, à l’apport d’affaires et… déléguez votre travail. J’espère que vous avez désormais des solutions pour diversifier vos revenus.

Write A Comment