Les secrets d'une newsletter qui déchire : comment créer sa newsletter, quoi écrire dedans et comment garder ses abonnés intéressés ? Un article du blog TheBBoost. #newsletter #freelance #blogging #emailing

Hello les amis ! La semaine dernière, on a tous vécu le bug Instagram/Facebook/WhatsApp de la semaine dernière (qui a duré 8h et a laissé un bon nombre d’entre nous en PLS dans un coin, ou pire : forcés de se réfugier sur Twitter). Et je sais que vous êtes désormais plus que convaincus de la nécessité d’avoir une newsletter pour votre business.

Quitte à radoter, permettez-moi d’enfoncer le clou encore un peu plus pour les plus récalcitrants du fond (oui je vous vois).

Imaginez que demain votre compte Insta/Facebook/autre soit supprimé (par erreur, ça arrive) ! Est-ce que votre site internet et business sont dans la mer** ou pas ?

Il y a fort à parier que oui … à moins que vous ayez déjà une base de données d’emails de vos clients (actuels et potentiels) !

Alors aujourd’hui on va parler de comment se construire une base de données d’emails efficace, de comment l’alimenter et surtout comment garder ses contacts au chaud et intéressés.

LES OUTILS POUR COLLECTER LES ADRESSES MAILS

Se construire une base de données d’email fait partie des bases du webmarketing. Vous l’avez sûrement déjà entendu : il est beaucoup plus facile de construire une relation avec ses abonnés et (futurs) clients par mail que par n’importe quel autre moyen en ligne.

Une newsletter s’intègre d’ailleurs très bien avec le blogging !

Soyons clairs et précis, pour savoir comment créer une newsletter et collecter les adresses des visiteurs de votre site, vous avez besoin de deux choses :

  • un logiciel emailing marketing
  • un formulaire d’inscription

Regardons un peu ça de plus près :

Le logiciel d’email marketing

Le logiciel d’email marketing est un logiciels en ligne qui vous :

  • Permet de créer une liste (ou plusieurs) avec les emails que vous récoltez (appelée aussi liste de diffusion).
  • D’envoyer des emails à l’ensemble de ces listes.
  • Et de mettre en place des automatisations (par exemple les emails de bienvenue dès que vous vous inscrivez à une newsletter).

Il existe beaucoup de ces logiciels dispos sur le marché (Aweber, MailChimp, MailerLite, ConvertKit, SendinBlue, Sarbacane, GetResponse, MailJet …) mais de manière générale je vous recommande les deux suivants :

  • MailChimp
  • MailerLite

Je vous recommande ceux-ci tout simplement car ils sont gratuits (jusqu’à 2000 abonnés pour MailChimp et 1000 abonnés pour MailerLite) et que lorsqu’on débute, on ne veut pas s’encombrer de frais supplémentaires.

Les deux proposent un vaste de choix de templates préremplis qui répondront à tous les besoins. Il ne vous reste plus qu’à trouver le template de vos rêves et commencer à créer une liste !

Le formulaire d’inscription

Il s’agit tout simplement du formulaire que vous mettez sur votre blog / site où vos lecteurs peuvent rentrer leurs coordonnées pour rejoindre votre base de donnée emails.

Si vous êtes sur une plateforme « tout-en-un » (type wordpress.com, SquareSpace, Format, Wix, Blogger, etc) vous pouvez utiliser les formulaires intégrés à votre plateforme.

Si vous êtes sur wordpress.org, il existe des dizaines de plugins gratuits pour le faire.

En ce qui me concerne j’utilise le plugin (payant) ThriveLeads pour créer les magnifiques formulaires que vous pouvez voir un peu partout sur le blog !

Ces formulaires sont reliés directement à votre logiciel d’email marketing ce qui leur permet de fonctionner automatiquement (vous n’avez pas à vous en soucier).

COMMENT RÉCOLTER DES ADRESSES MAILS

Vous voilà donc maintenant équipés pour capturer vos premières (ou pas) adresses mails.

Dites-vous que chaque visiteur sur votre site n’est pas là par hasard, et que s’il a atterri par ici c’est qu’il est intéressé par (au moins) un de vos contenus.

Ce serait dommage de le laisser repartir comme ça !

Votre mission (si vous l’acceptez) va être de tout faire pour qu’il vous laisse son adresse mail.

[ À lire aussi : 10 stratégies réseaux sociaux à mettre en place en 2019 ]

Étape 1 : Disposer ses formulaires au bon endroit

Évidemment, il va être compliqué pour Raymond (votre visiteur du jour) de vous laisser son adresse mail si il n’arrive même pas à trouver votre formulaire !

Alors on arrête de cacher ses formulaires tout en bas de sa page d’accueil (ou pire, sur sa page « à propos ») et on les mets à plusieurs endroits stratégiques :

  • en haut de sa page d’accueil (limite Raymond ne doit voir que ça en arrivant)
  • à la fin de CHAQUE article de blog
  • éventuellement dans la side-bar (même si d’après mes tests ce n’est pas hyper efficace)
  • et on peut même en remettre une petite couche en rajoutant à tout ça une « pop-up » (jolie et discrète hein) lorsque Raymond arrive pour la 1ere fois sur votre site.

Étape 2 : On appelle jamais une newsletter, « newsletter »

Franchement, soyons honnêtes.

Qui ici, quand il débarque sur un site et voit « abonnez-vous à ma newsletter », a vraiment envie de le faire, hein ?

Très, très peu de monde. Et pour cause : on a tous un quotidien surchargé, et la dernière chose dont on a envie c’est de se polluer la boîte mail avec des « newsletters » intempestives.

Alors faites-vous cette faveur et bannissez ce mot de votre vocabulaire.

Soyez un peu plus créatifs, et proposez plutôt aux gens de faire partie de vos « Contacts Privés », de votre « Liste Privilégiée », de devenir des « VIP », etc.

« Newsletter » c’est chiant à mourir, poussiéreux à souhait et terriblement pas sexy.

Vous devez éviter de susciter ce genre de réaction.

Étape 3 : Offrir quelque chose en retour

Vous pouvez appeler ça « bonus gratuit », « lead magnet », « freebie », « opt-in » ou tout ce que vous voulez (ça veut dire la même chose).

Vous connaissez déjà la technique : offrir un cadeau à vos lecteurs en échange de leur adresse mail (et je mettrai même ma main à couper que vous avez déjà laissé votre propre mail plus d’une fois pour l’un de ces cadeaux).

Cette technique a un double avantage :

  • Construire facilement et rapidement votre base de données email.
  • Donner à vos lecteurs (qui sont des clients potentiels) un aperçu de la qualité de votre travail, et donc de leur donner envie d’acheter ensuite chez vous.

[ À lire aussi : 28 idées de bonus pour construire sa liste email ]

ALIMENTER UNE NEWSLETTER QUI DÉCHIRE

Et voilà, grâce à vos efforts vos lecteurs font désormais partie de la famille ! Ils vous ont laissé leur adresse mail et ont savouré votre cadeau gratuit.

Mais maintenant, que faire ? Comment les garder intéressés pour éviter qu’ils ne se désinscrivent juste après ?

C’est souvent la question qu’on se pose le plus, et à raison. S’il est plutôt facile de pousser les gens à rejoindre notre newsletter, les garder s’avère être une autre paire de manche.

Délivrer du contenu de qualité, qu’on ne trouve nulle part ailleurs

Pour que vos abonnés restent, il faut qu’ils en retirent quelque chose. Qu’il y ait un avantage à cela.

Alors faites de votre newsletter un lieu privilégié où vos abonnés savent qu’ils y retrouvent du contenu, des infos qu’ils sont les seuls à avoir.

Délivrez de la qualité et de l’exclusivité avant tout, pour passionner vos lecteurs et les fidéliser. Leur donner envie d’ouvrir chacun de vos mails, car ils sauront qu’à l’intérieur se trouvent des petites pépites disponibles nulle part ailleurs.

Vous pouvez par exemple :

  • partager vos dernières trouvailles/réflexions
  • donner des astuces qui les aideront au quotidien
  • offrir des promotions exclusives
  • ou encore leur donner des contenus supplémentaires (audios, vidéos)
  • etc.

Chouchouter ses abonnés

Ensuite, il faut chouchouter vos abonnés. Mais genre vraiment.

Ces personnes là vous ont donné leur adresse mail et leur temps (et on sait à quel point c’est précieux), alors ne les décevez pas !

Ils attendent de vous que vous respectiez vos engagements (un mail par semaine si c’est ce que vous leur avez promis par exemple), et que vous preniez soin de leurs donnés (hors de question de les vendre à un tiers, en plus c’est illégal).

Proposez-leur également régulièrement des réductions ou des offres exclusives sur vos produits/services, des rencontres, des coups de main, bref des privilèges auxquels eux seuls ont le droit.

Voilà à quoi ressemble un lecteur heureux

Au secours ! J’ai peur d’ennuyer mes abonnés …

Comment faire pour que ses abonnés restent … abonnés ? Qu’ils ne s’ennuient pas et aient envie à chaque fois d’ouvrir vos mails ? Comment éviter la punition suprême : la désinscription, le désabonnement … ?

La réponse est simple (simple à dire mais moins à mettre en place par contre) : la qualité et la valeur.

Si chacun de vos mail leur apporte un contenu de qualité, et de la valeur (c’est à dire qu’ils vont en retirer quelque chose), alors ils liront et dévoreront chacun de vos mails.

Si au contraire ils ne retirent rien de vos mails alors ils finiront par se désabonner (comme vous vous désabonnez vous-même des newsletters qui ne vous intéressent pas !).

Alors à chaque mail que vous écrivez, posez-vous la question : qu’est ce que mon lecteur va en retirer ? En quoi ça va lui être utile ?

PS : cette astuce est valable pour CHAQUE contenu que vous créez, pas que vos newsletters !

[ À lire aussi : Écrire du contenu qui attire les lecteurs comme des mouches ]

ET LA RGPD DANS TOUT ÇA ?

C’est une question qu’on m’a beaucoup posée lorsque j’ai commencé à parler d’emailing dans mes vidéos YouTube ces derniers jours.

Alors, une chose avant de commencer : je ne SUIS PAS experte en législation RGPD (loin de là). Par contre je peux vous dire une chose :

Si vous faites preuve de bonne foi, et que vous suivez les petits conseils ci-dessous, je vous promets que le FBI ne va pas débarquer chez vous et prendre votre chat en otage.

Collecter des adresses mail reste légal

Dites-vous bien une chose : la RGPD a pour but principal de protéger les données personnelles de Mr et Mme Tout-Le-Monde.

Ça ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit de collecter leurs adresses mail, loin de là !

Écrire noir sur blanc vos intentions

Il faut que vous écriviez noir sur blanc (sur votre formulaire de capture d’emails, au-dessus ou au-dessous) pourquoi les gens s’abonnent à votre liste email, et à quoi il doivent s’attendre de votre part.

Par exemple :

  • « Rejoignez mes contacts privés pour télécharger mon magnifique bonus et recevez une newsletter chaque vendredi avec des conseils supplémentaires. »
  • « Inscrivez-vous à la liste email et recevez votre réduction de 10% à valoir sur l’ensemble de la boutique ! Nous vous enverrons également un mail chaque jeudi pour vous proposer les dernières nouveautés. »

Cette règle n’a pas à être une contrainte, je vous encourage même à en jouer et à en profiter pour montrer à vos abonnés en quoi votre newsletter leur apportera du contenu, une valeur qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs !

Ajouter une case de consentement

La dernière étape pour être parfaitement en règle avec la RGPD vous impose d’ajouter à tous vos formulaires une case de consentement que vos lecteurs doivent cocher avant de pouvoir s’inscrire à votre liste email.

Encore une fois, cette étape est là dans un seul but : rendre l’opération claire comme de l’eau de roche pour vos abonnés, qu’ils savent à quoi ils s’engagent !

Une simple phrase du type « J’accepte de recevoir des mails de la part de (votre nom de business) » suffit amplement.

Déclarer sa liste emails à la CNIL n’est plus une obligation

Avant l’entrée en vigueur de la RGPD, déclarer à la CNIL qu’on récoltait des emails à des fins marketing (comprenez, pour vendre ensuite nos produits/services) était obligatoire.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Depuis l’entrée en vigueur de la RGPD, ce n’est plus une étape obligatoire, comme la CNIL l’explique très bien sur son site.


Et voilà pour ce résumé sur comment écrire une newsletter qui déchire !

Alors dites-moi, vous avez une newsletter sur votre blog ? Elle fonctionne bien ou pas ?

14 Comments

  1. Aloha !
    Ouiiii j’ai mis en place ma newsletter, cependant elle fonctionne quasiment pas ^^, mais je n’ai rien à offrir en échange d’un abonnement… MAIS je suis en train d’y réfléchir et je vais créer un petit quelque chose à donner en retour 😌 merci pour tes précieux conseils ! Comme toujours 😘

  2. Coucou Aline ! Merci encore pour ces super conseils 🙂 Y a plus qu’à les appliquer haha !
    Faut que je trouve comment formuler autrement que Newsletter déjà ^^’

    • Bonjour Aline,
      Merci pour cet article tu donnes vraiment de bon conseil. Je n ai pas encore mis en place de newsletter sur mon blog tout récent et je ne savais vraiment pas comment m y prendre (surtout avec cette histoire de RGPD) mais grâce à toi c’est clair comme de l’eau de roche 😁. J’aime beaucoup les GIF que tu mets quel logiciel utilise tu? Merci encore pour ce contenu !

      • Hello Charlène ! Merci beaucoup pour ton retour ça me fait trop plaisir ! Pour les GIF je n’utilise pas de logiciel, simplement le code « embed » du GIF (que je récupère sur le site Giphy » et intègre dans l’article (n’hésite pas à me dire si je ne suis pas claire) 😘

  3. Tes conseils distillés (bon au bazooka hein ! ^^) on bien fait leur office !
    Merci pour toutes ces astuces, la relation client maintenant demande énormément d’investissement pour se démarquer, c’est indéniable.

    • Haha ton commentaire m’a fait bien rire 😁
      Sinon oui effectivement construire une relation avec ses lecteurs/abonnés/clients c’est chronophage et ça demande une réelle implication. Il n’y a pas de recette miracle malheureusement !

  4. Hello Aline !
    Merci pour tous ces supers conseils !! J’ai encore du boulot à faire de ce côté haha ! 🙂
    A bientôt !

    • Hello ! J’espère que ça va t’aider alors. 😁 Et pas de pression hein ! On fait comme on peut, l’important c’est de se lancer !

  5. Hello Aline,
    J’ai bu chacun de tes conseils, merci beaucoup.
    Dis moi, justement je voulais te demander comment faire pour mettre en place un bureau privé sur son site wordpress, est-ce qu’il faut passer par un plugin?
    Je te remercie!

    • Alors de mon côté j’ai juste créé une page « bibliothèque privée » que j’ai protégée par un mot de passe, et mes abonnés reçoivent le mot de passe par mail, tout simplement 🙂
      Comme ça pas besoin d’un plugin (pour protéger avec un mot de passe sur WordPress c’est dans les options de la page)

Write A Comment