No-screen room, ou comment supprimer tous les écrans de sa chambre pour retrouver une vraie #qualité de #sommeil ! www.thebboost.fr #sesentirmieux #organisationquotidienne

NO-SCREEN ROOM : PLUS D’ÉCRANS DANS LA CHAMBRE
(MON BILAN APRÈS UN MOIS)

 

Hello la #teamboostée ! Vous le savez, une de mes passions c’est de tester plein de trucs, de systèmes, d’astuces pour améliorer mon quotidien et ma productivité. Et un de ces systèmes que j’ai mis en place récemment, c’est celui de la no-screen room (vous embêtez pas à taper ça sur Google, c’est moi qui l’ait appelé comme ça, une invention de mon cru 😎).

Et me voici après un mois de test pour vous faire mon compte-rendu, mon petit bilan sur la no-screen room, et son utilisation après 30 jours de challenge.

LE CONCEPT DE LA NO-SCREEN ROOM

Le concept est très simple : choisir une pièce de son petit chez-soi, de laquelle on va bannir tous les écrans. Genre avec une barrière infranchissable : aucun écran ne passe le pas de la porte. Non négociable.

Pas d’écran ça veut dire pas d’ordinateur, de TV, de tablette. Mais également pas de téléphone, pas de montre connectée. Bref, un petit no man’s land de l’informatique et de l’électronique.

Bien que ça puisse être appliqué à n’importe quelle pièce, la chambre s’y prête le mieux. Et cela pour les raisons qu’on va voir juste après.

L’idée de me créer une no-screen room m’est venue lorsque je refaisais la déco de mon appartement.

J’avais envie d’une chambre qui soit d’un petit oasis de tranquillité, de zen attitude, en dehors de toutes les pollutions visuelles, électroniques. En plus (non pas que je sois une psychopathe des ondes) avoir une pièce de chez moi sans appareil électronique en fonctionnement pendant mon sommeil, me paraissait une idée pas piquée des hannetons.

Bref je voulais une chambre qui soit un petit cocon de tranquillité, une petite bulle qui me coupait du monde extérieur. Pour que je puisse m’y ressourcer et profiter d’un vrai sommeil réparateur.

Et c’est de là que m’est venue l’idée de tester un concept, celui de supprimer tous les écrans de cette pièce, pour en faire une « no-screen room ».

POURQUOI AVOIR UNE NO-SCREEN ROOM ? 

A travers ce petit test, ce petit challenge (parce que c’était un vrai challenge, moi qui adorait Netflix avant de dormir ou Instagram en me levant !), j’avais plusieurs objectifs :

Améliorer la qualité de mon sommeil : 

On nous rabâche sans cesse que pour avoir un bon sommeil, il faut éviter les écrans et lumières dites « lumières bleues » au moins 2h avant d’aller dormir. Et je ne respectais pas du tout (mais alors pas du tout) ce concept.

Je n’ai jamais eu de vrais problèmes pour dormir, mais j’étais curieuse de voir les possibles répercussions de la no-screen room sur ma qualité de sommeil.

Me coucher plus tôt, pour des nuits plus longues :

Me coucher tôt n’a jamais non plus été vraiment un problème. Le problème en revanche c’est que je fais partie de ces personnes qui, devant une bonne série ou un film, n’arrivent pas à s’arrêter et enquillent jusque 3h du matin 😱.

Même si je n’ai jamais eu besoin de beaucoup de sommeil (une nuit de 6h et je suis en forme), les nuits de 4h, elles, ne me réussissent pas du tout sur le long terme.

La no-screen room c’était donc l’occasion parfaite pour m’endormir plus tôt, et essayer de dormir plus longtemps.

(ma tête après une nuit à regarder The 100 sur Netflix)

Dégager du temps pour la lecture : 

J’ai toujours adoré lire, depuis que je suis toute petite. Seulement voilà, quand on a un ordinateur ou un téléphone vissé à la main dans le lit, autant vous dire que le bouquin passe après.

Appliquer le concept de la « no-screen room » c’était aussi l’occasion de me dégager du temps pour la lecture. De me dire « ok, avant de dormir, plutôt que de scroller sans fin sur Instagram, tu vas bouquiner ».

Éviter la pollution des réseaux sociaux/mails/messages dès le réveil :

Une de mes grandes spécialités : dès que mon réveil sonnait (réveil de mon téléphone, évidemment), je désactivais aussitôt le mode avion pour consulter mes mails, les messages sur les réseaux sociaux, Facebook, etc.

Bref, avant même de m’occuper de moi même, de me réveiller correctement, de m’étirer, de me demander comment j’allais aujourd’hui … j’étais déjà branchée au monde extérieur.

Sans compter le fait qu’en consultant mes mails à peine les yeux ouverts, il m’arrivait souvent de me polluer la tête et l’esprit avec des choses à faire, des problèmes qui étaient survenus … Alors que ma journée n’avait même pas commencé !

J’avais besoin de prendre plus de temps pour moi, de me donner le temps de me réveiller tranquillement. De me doucher, de prendre soin de moi, de déjeuner … Bref de rester centrée sur moi avant de me reconnecter au monde extérieur (et à ses problèmes) pour la journée.

Ne pas allumer son téléphone dès le réveil, c’est d’ailleurs un des conseils que je vous donnais dans mon article sur les manières de positiver au quotidien ! Cependant; je n’arrivais jusque là pas vraiment à le mettre en pratique.

[ A lire aussi : 5 conseils pour positiver au quotidien ]

 

NO-SCREEN ROOM PENDANT UN MOIS : MON BILAN 

Alors, quel a été mon bilan perso après un mois de no-screen room ? Est-ce que j’ai tenu jusqu’au bout ?

Voici mes réponses  🤓

Comment s’est passé mon challenge, concrètement : 

Je vais être ultra honnête et transparente avec vous (comme toujours). Je n’ai pas été parfaite pendant ces 31 jours de challenge. Mais avant de vous révéler mes petits faiblesses, voici comment je m’étais organisée. A savoir que j’ai :

  • Banni l’ordinateur et la tablette de ma chambre (le fait d’avoir supprimé mon abonnement Netflix a rendu la tâche plus aisée, j’avoue).
  • Tout de même gardé mon téléphone (qui fait office de réveil), mais en le mettant systématiquement en mode avion dès que je rentrais dans ma chambre.
  • Décidé de garder mon Kindle avec moi. Parce que ce n’est pas un écran à lumière bleue, et surtout mon c’est mon support de lecture, du coup ça me paraissait logique (à la vue de mes objectifs) de l’avoir avec moi.

Dans la pratique, j’ai presque parfaitement tenu le challenge.

A deux reprises cependant (2 soirées) j’avoue que l’ordinateur m’a suivie au lit pour continuer à travailler 😏. Et certains matins, il m’est arrivé de désactiver le mode avion du téléphone avant même d’être sortie du lit.

Un challenge pas parfait, du coup, mais qui a quand même eu ses petits résultats.

 

Mes résultats : 

Je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps. Les résultats ont été là. Ils ont même été là dès le premier soir (et ont disparu dès la première digression).

Autant vous dire que la no-screen room est une démarche ULTRA efficace.

Voici ce que je constate les jours où j’arrive à respecter le challenge à la lettre :

  • Je m’endors BEAUCOUP plus rapidement. Fini de me retourner dans mon lit pendant 1/2h … Là en moins de 10min c’est affaire pliée.
  • Ensuite, la qualité de mon sommeil est vraiment meilleure. Pas de réveil au milieu de la nuit, et la sensation d’être vraiment reposée le matin.
  • Je dors des nuits entre 7h et 8h et j’ai une patate d’enfer le lendemain. Plus sérieusement, en un mois de challenge je n’ai jamais eu la sensation d’être fatiguée en cours de journée !
  • Des journées avec beaucoup moins de stress. En prenant du temps pour moi le matin sans consulter le téléphone ou tout autre écran, j’ai constaté que j’avais un état d’esprit beaucoup plus détendu en commençant ma journée de travail. Et qu’il en fallait beaucoup plus pour me stresser ensuite.
  • Je suis heureuse de lire beaucoup plus, de continuer à apprendre et à me cultiver, d’entretenir mon vocabulaire (je lis beaucoup de non-fiction en ce moment). Bref d’avancer vers mes objectifs tout en favorisant mon mieux-être.

Des résultats qui parlent d’eux même et qui ont considérablement amélioré mon quotidien.

Et j’irais même plus loin : les 2 soirées où j’ai fait une entorse à ma nouvelle résolution, et où j’ai amené l’ordi avec moi au lit, les conséquences ont été immédiates. J’ai eu un peu plus de difficultés à m’endormir, des réveils en pleine nuit. Et une sensation de fatigue le lendemain en me levant.

 


Et maintenant ?

J’ai arrêté mon petit challenge le 1er novembre (il y a 5 jours donc), en réinvitant mon téléphone et ma tablette dans la chambre. Et je peux vous dire que tout de suite les effets se sont fait ressentir. Le sommeil est de moins bonne qualité, j’ai la tête pleine déjà au réveil. Bref les anciens travers sont revenus !

J’ai donc décidé de repartir pour un nouveau mois de challenge. En achetant cette fois-ci un réveil pour être tentée d’allumer mon téléphone le matin au réveil.

Et je vous propose de faire le challenge « no-screen room » avec moi ! Qui est partant et a envie de tenter l’aventure ? 🤓

14 Comments

  1. Je ne suis pas médecin mais c’est exactement ce que je recommande aux ado que je rencontre en consultation: moins d’écran et surtout aucun écran une heure avant de s’endormir ! La lumière bleue nous grille tous nos informations cérébrales et au delà de ça, c’est vrai qu’on laisse le travail ou les RS nous envahir jusqu’au petit matin. Après, je vais être transparente aussi: les cordonniers sont les plus mal chaussés. Il va peut-être falloir que je m’y mette également 😉

    • Haha faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais c’est ça ? 😜 En vrai tout le monde peut s’en douter, c’est du simple bon sens mais en réalité c’est teeeeeeellement compliqué à mettre en place. 😫 On se rend compte à quel point on est accros !

  2. Bravo d’avoir si bien réussi ce défi malgré les deux soirées plus difficiles! J’ai récemment fait un défi de 30 jours vers le minimaliste où j’ai rassemblé tous les appareils électroniques en dehors de la chambre…Et question d’en rajouter, je me suis également imposée une heure où je déconnecte Internet le soir et j’ai défini un moment où je m’y reconnecte le matin. Ça m’aide vraiment à prioriser les choses importantes…
    Comme toi par contre, le cellulaire a remis les pieds sur ma table de chevet parce qu’il fait office de réveil-matin. Opération magasinage de réveil-matin!!!

    • Merci pour ton retour d’expérience et bravo d’avoir réussi à virer tous les écrans ! Perso j’ai trouvé ça extrêmement difficile, même si les résultats sont là 😂
      Je suis très attirée par le minimalisme alors ça me parle ce que tu racontes.
      Haha virer le téléphone c’est l’étape ultime ! Bon courage pour ton opération magasinage !

  3. Je me faisais la même réflexion l’autre jour, et depuis que j’ai changé ma chambre de disposition, j’ai laissé mon téléphone sur mon bureau ! Je n’ai pas de réveil (la joie d’être du matin et d’avoir deux chatons qui viennent me faire la fête dès que j’ai le malheur d’ouvrir un oeil), mais j’avais une grande tendance à finir sur Youtube ou devant des stories Instagram jusqu’à pas d’heure. Depuis que j’ai arrêté, je dors comme un bébé, j’adore !

    • Ha merci pour ton retour d’expérience ! Je suis ravie de voir que ça fonctionne aussi pour toi ! C’est clair que la qualité de sommeil qu’on récupère une fois cette règle mise en place est juste incroyable 🤩

  4. Je ne connaissais pas du tout ce challenge mais j’aimerais beaucoup le faire, surtout dans la chambre tu as raison la qualité du sommeil est super importante pour commencer une bonne journée.
    Lire le soir c’est vraiment une activité que j’adore mais c’est vrai que le portable est jamais loin…
    En tout cas je suis motivé a changer tout ça alors merci!!

    • Merci pour ton retour Pauline 😍
      Au final, si tu bouquines déjà le soir alors le challenge est déjà à moitié fait de ton côté ! Il ne te manque plus qu’à acheter un petit radio réveil et mettre le téléphone en dehors de la chambre !

    • Hello, merci pour ton retour 😍
      Je ne suis pas médecin et c’est vrai que les troubles du sommeil peuvent avoir des origines très variées, mais dans tous les cas ce challenge ne peut pas faire de mal ! Et qui sait, peut être que les résultats seront là !
      Tiens moi au courant 😉

  5. Malheureusement, mon bureau est dans la chambre, impossible de bouger l’ordi !
    Mais je compte bien mettre en pratique cette technique dés que je change d’appart…
    Je me rend compte que même lorsque je commence à lire un livre ou un magazine, je ne peux m’empêcher de m’arrêter à un moment pour regarder Instagram –‘ C’est grave !!
    Le week-end, quand je suis réveillée, j’attend que mon compagnon ouvre les yeux, sur mon téléphone et il en fait de même. Sympa le réveil 🙁 Faut vraiment qu’on s’y mette !

    • Après rien ne t’empêche d’adapter le challenge en éteignant l’ordi et le téléphone (ou en le mettant en mode avion si il te sert de réveil) 1h avant d’aller te coucher et en bouquinant à la place 😜
      Et puis pourquoi pas embarquer ton chéri dans l’aventure 😂

  6. Bonjour Aline !

    Tu as tellement raison, on ne peut pas s’empêcher de s’entourer d’écrans ! D’ailleurs je me rends compte à l’heure où je t’écris que je suis dans mon lit, accompagnée de mon ordinateur et le téléphone juste à côté… la honte quoi !

    Tu m’inspires à faire de même, et à bannir les écrans à l’entrée de ma chambre. Donc à partir de demain, je m’y mets sérieusement et l’ordinateur restera au salon ! 😉

    Merci beaucoup pour cet article, je dois avouer que lire les effets positifs que ce challenge t’a apporté me motive d’autant plus à t’imiter !

    Bonne soirée, à bientôt !

    Marion

    • Hello Marion, merci pour ton retour 💕
      Haha trop bien que tu rejoignes le mouvement ! Après pas obligée de faire ça TOUS les soirs au début, tu peux intégrer ça petit à petit dans ton quotidien 😉
      En tout cas je te confirme les effets sont là dès les premières nuits !
      Tiens moi au courant de tes résultats 😘
      Aline

Write A Comment