6 conseils concrets et simples à mettre en place pour débuter avec le minimalisme. Un article du blog TheBBoost. #minimalism #rangement #organisation #quotidienne #kondo

Hello les amis ! Aujourd’hui je vous parle d’un sujet qui sort un peu des rails de l’entrepreneuriat : le minimalisme. Ou plutôt des façons de débuter avec le minimalisme.

Bon, si je dois être honnête, à mes yeux il y a un vrai lien entre les deux.

Vous voyez, quand on est entrepreneur on a souvent la tête qui bouillonne, les projets qui s’accumulent. On fait une course constante contre la montre et notre esprit est souvent encombré d’idées toutes plus folles les unes que les autres.

Et je dois avouer que j’ai trouvé dans le minimalisme un véritable moyen de « rééquilibrer la balance ». D’avoir un environnement épuré pour contrer ma tête toujours beaucoup trop pleine.

Alors dans cet article je veux partager avec vous 6 façons de débuter avec le minimalisme, qu’on soit entrepreneur ou pas d’ailleurs !

POURQUOI ADOPTER LE MINIMALISME ?

Avant de commencer, laissez-moi vous montrer tous les côtés ultra positifs du minimalisme, que j’expérimente au quotidien.

Le minimalisme c’est écologique

Le minimalisme ça veut aussi dire acheter moins, acheter peu, et surtout acheter en fonction de ses vrais besoins.

Et du coup forcément ça rentre parfaitement dans une démarche écologique.

Sans forcément faire attention à la provenance de ce que l’on achète (même si ça reste le mieux), rien que le fait d’acheter uniquement le nécessaire aide notre planète.

Le rangement devient plus facile

Forcément, quand on a moins de choses, moins de possessions, le rangement en devient d’autant plus facile !

Et je ne vous parle même pas de retrouver ce qu’on cherche : jackpot à chaque fois !

Le minimalisme nous apprend la valeur des choses

Être minimaliste (à mes yeux) c’est aussi apprendre à donner une valeur à chaque chose.

Par exemple, le fait de n’avoir qu’un couteau à découper lui donne beaucoup plus de valeur que si on les collectionne.

Le minimalisme permet de se libérer l’esprit (et se libérer tout court)

C’est cette démarche précisément qui a donné des aspects minimalistes à ma vie en premier lieu.

Se débarrasser du superflu pour libérer son chez-soi, son lieu de travail, mais également son esprit.

Ne pas s’encombrer avec de l’inutile, faire de la place (physiquement, mais aussi psychologiquement et spirituellement) pour tout ce qui peut arriver ensuite.

Faire de la place pour que l’extérieur/les hasards/les coïncidences/l’Univers/le Destin (appelez ça comme vous voulez) puissent s’inviter chez nous.

[ À lire aussi : 31 habitudes à prendre en 2019 (pour cartonner cette année ]

Convaincus ?

Alors après ces divagations un peu perchées, place à mes 4 conseils pour débuter avec le minimalisme !

6 MANIÈRES DE DÉBUTER AVEC LE MINIMALISME

1. Se débarrasser de tout ce qu’on a en double

La première étape est de faire le tour de son chez soi et de se débarrasser (vendre/donner/jeter) de tout ce que vous avez en double.

Inutile de vous dire « non mais je garde ce 3e marteau, ça peut toujours servir ».

« Ça peut toujours servir » est votre pire ennemi.

Pour vous aider dans votre démarche gardez ceci à l’esprit : si vous pouvez racheter cet objet en moins de 30 minutes, alors vous n’avez pas besoin d’en avoir plusieurs exemplaires chez vous.

Un autre doublon qu’on aimerait bien supprimer

2. Faire le tri dans ses produits de beauté

On a toutes des armoires qui débordent de produits de beauté, de maquillage et lotions en tout genre.

Mais franchement avez-vous vraiment besoin de tous ces rouges à lèvres alors que vous n’en portez que deux au quotidien ?

Est-ce que ces 4 nuances bois-de-rose sont indispensables ?

Débarrassez-vous de tous les produits que vous n’utilisez pas régulièrement.

3. Faire le tri dans ses vêtements

Une seule règle pour faire le tri dans vos vêtements :

Donnez ou vendez tout ce que vous n’avez pas porté ces 6 derniers mois (hors vêtements de saisons et pour les occasions spéciales bien sûr).

Si vous ne les avez pas portés, c’est qu’au final vous n’en avez pas vraiment besoin.

Pareil, débarrassez de ces vêtements trop petits que vous gardez « pour lorsque j’aurais reperdu ces 10kg ».

Franchement ils ne font que vous culpabiliser à chaque fois que vous ouvrez l’armoire (et lorsque vous aurez perdu ces 10kg vous aurez plutôt envie de vous offrir une méga virée shopping).

4. Débarrasser le reste de son intérieur

Pour le reste de votre intérieur, débarrassez-vous de tout ce que vous n’avez pas touché depuis plus de 3 mois (hors objets de saison, toujours).

Ne vous imposez pas de tout faire en une journée. Fixez-vous un petit calendrier du type « tel jour je débarasse telle pièce de la maison, ou tel meuble ».

Et petit à petit votre intérieur va s’épurer.

5. Stopper les dépenses inutiles

Regardez maintenant du côté de vos dépenses.

Quelles sont celles que vous pouvez stopper, qui ne vous servent pas vraiment au quotidien ?

Généralement on a tous des abonnements mensuels sur notre compte, dont on pourrait très bien se passer.

En ce qui me concerne lorsque j’ai regardé du côté de mes dépenses, voici ce que j’ai stoppé :

  • mon abonnement Birchbox (en plus c’est pas génial pour la planète toutes ces miniatures en plastique)
  • mon abonnement Amazon Prime
  • les livraisons Deliveroo trop fréquentes
  • les cotons démaquillants (que j’ai remplacés par des lingettes lavables et réutilisables)

6. Faire le ménage dans ses applications & ses mails

Débuter avec le minimalisme concerne aussi le digital !

Vous connaissez cette copine qui a un téléphone surchargé d’applications en tout genre, et a 12356845 mails non-lus en notifications (perso je pourrais pas ça m’angoisserait beaucoup trop) ?

Voilà encore quelque chose qui vous pollue l’esprit à chaque fois que vous regardez votre téléphone (c’est à dire beaucoup trop souvent).

Prenez le temps de faire le ménage dans vos applications, et supprimez celles qui ne vous servent pas.

De même pour vos mails, supprimez vos spams, nettoyez régulièrement votre corbeille, désabonnez-vous des newsletter et pubs qui ne vous intéressent plus (sauf les mails TheBBoost bien entendu !).

[ À lire aussi : No-screen room, plus d’écrans dans la chambre ! ]


Et voilà les amis, 6 façons rapides et simples à mettre en place pour débuter avec le minimalisme !

À vous maintenant, dites-moi : vous êtes plutôt minimalistes ? Ou tendance à accumuler ? Est-ce que certains de ces points vous intriguent ?

14 Comments

  1. Merci pour ce bel article!

    J’ai débuté avec le minimalisme il y a 2 ans et bien que je doive encore trier certains objets, je suis heureuse du chemin déjà parcouru. Cela simplifie vraiment le quotidien! Le plus dur au début est effectivement de ne pas se dire que ça pourrait toujours servir…

    • Hello Séverine ! Oui je confirme, pas toujours facile cette démarche de désencombrement mais on se sent tellement mieux après ! Bravo pour tout ce que tu as déjà accompli 😍

  2. Yeah ! Je suis aussi plus ou moins dans cette démarche depuis plusieurs années (je dis plus ou moins car je reste une créative : j’ai besoin de matériel et je fais pas mal de récup’ ; mais j’ai beaucoup réduit en terme de vêtements et de maquillage, et même de vaisselle ! ^^).
    C’est un bonheur : je ne cherche pas pendant 20 ans un objet, j’ai plus de place chez moi (coucou mon ancienne moi qui empilais des choses jusqu’au plafond), et ça fait du bien ! Et même en terme d’économies il n’y a pas photos, et pour le ménage, n’en parlons pas hihi !
    Chouette article en tous cas !

    • Hello Amélie ! Merci pour ton commentaire 😍
      Je suis d’accord avec tout ce que tu dis : rangement, ménage, économies, esprit libéré : il n’y a que des côtés positifs !

  3. Je suis dans une démarche de désencombrement depuis 2 ans et demi environ. Une prise de conscience de l’accumulation insupportable !
    Je ne dirais pas que nous sommes devenus minimalistes mais en tout cas on consomme bcp moins.
    J’ai d’ailleurs entrepris de suivre cette année le challenge : sortir 1000 objets de sa maison !

    • Oulah quel challenge ! En tout cas bravo pour la démarche, tu dois te sentir beaucoup plus « libre » depuis ! 🤗

  4. Hello Aline ! Je fais régulièrement du tri dans mes vêtements, ce qui est bien c’est que mon armoire est plutôt petite du coup dès que ça déborde hop je dois faire du tri sinon je ne peux plus rien y ranger ^^ (comme c’est le cas actuellement je dois VRAIMENT me prendre une heure ou deux pour trier tout ça !). Et comme la gestion de budget c’est un peu ma spécialité, j’ai considérablement réduit les dépenses inutiles, et je revis c’est fou ! J’aurais jamais pensé 🙂

  5. Hello !
    C’est amusant, sans même avoir lu ton article (que je découvre à l’instant), j’étais déjà dans cette démarche depuis la semaine dernière. Je vais surtout faire des économies avec des abonnements à des magazines que je ne lis plus vraiment, ou encore les frais de banque mensuels sur un compte que je n’utilise plus…! Est-ce que c’est le soleil et cette impression de printemps au mois de février ? En tout cas le minimalisme est dans l’air aussi chez moi ! Je fais le vide et je vends sur des plate-formes de vente d’occasion (type Vinted), et ça j’avoue ça me motive encore plus de savoir que je vais pouvoir me faire plaisir avec l’argent récolté après tout ce rangement 🙂 Merci pour tes articles, ils sont toujours un régal à lire et une mine d’astuces, bonne journée…!!!

    • Hello AnneKa ! Merci pour ton commentaire 😍
      Oui c’est clair que y’a un vent de ménage de printemps dans l’air ! Je trouve la sensation, lorsqu’on rentre chez soi et que tout est épuré, simple et pas encombré absolument incroyable !

  6. Stéphanie Reply

    Cela fait maintenant environ 15 ans que j’ai adopté le minimalisme. N’achète que pour remplacer, répare, et donne soit à la famille, soit à des associations. Quel bonheur de vivre comme ça. Liberté retrouvée.

    • Hello Stéphanie, merci beaucoup pour ton commentaire ! Oui je suis d’accord avec toi. Quelle liberté je ressens aussi depuis que j’ai commencé à adopter ce style de vie 😍

Write A Comment