Devez-vous agir ou réfléchir pour entreprendre ? Julien Musy vous répond 

25 Avr 2022

Aujourd’hui, on va répondre à une question que beaucoup d’entrepreneurs se posent : faut-il agir ou réfléchir lorsqu’on veut développer son entreprise ? Grâce à mon invité du jour, vous allez découvrir comment trouver l’équilibre entre action et réflexion pour réussir à entreprendre et booster votre business. 

Pour échanger sur ce sujet, Julien Musy, entrepreneur à succès à la tête de l’entreprise « leader de ton marché » et du podcast du même nom, est à mes côtés. Il est passé de 0 à 7 millions d’euros de chiffres d’affaires en seulement 3 ans. Avec son programme Limitless Scaling, Julien accompagne les coachs, thérapeutes, experts et consultants à faire évoluer leur business à grande échelle. Vous allez donc voir comment vous y prendre pour que la stratégie et le passage à l’action évoluent en harmonie avec la réflexion et le mindset. Spoiler alerte : dans les lignes qui suivent, préparez-vous à avoir de grandes prises de conscience !

RÉFLÉCHIR POUR TROUVER LE CADRE QUI DONNE ENVIE DE PASSER À L’ACTION 

Pour entreprendre, vous devez vous détacher de ce que vous croyez devoir faire, afin de mettre en place ce qui vous correspond. Analysez votre fonctionnement, puis autorisez-vous à créer votre propre modèle pour réellement passer à l’action. 

Voici un exemple concret : 

  • Julien décide de réaliser son podcast en s’appuyant sur un modèle classique ; assis devant un micro pour avoir un son optimal, sans bruit de fond.
  • Il prépare également consciencieusement chacun des sujets avant de les aborder.
  • Finalement, il procrastine et repousse chaque enregistrement d’épisode.

À ce moment-là, Julien s’arrête et prend le temps de la réflexion. Cette façon de préparer et d’enregistrer son podcast ne lui correspond pas. Pour lui, cela manque d’authenticité et de simplicité. Il décide donc d’agir en diminuant ses contraintes. Désormais, peu importe où il se trouve, il prend son téléphone et lance simplement le dictaphone !  

Donc, lorsque vous procrastinez devant une tâche à accomplir, prenez le temps de réfléchir : le cadre que vous vous imposez ne vous convient finalement peut-être pas. 

Ne vous entêtez pas, coûte que coûte, et trouvez la façon de faire qui vous donne envie de passer à l’action. 

PRIVILÉGIER L’ACTION QUAND ON COMMENCE À ENTREPRENDRE

Au début de votre activité, ne passez pas 100 % de votre temps à réfléchir à la meilleure façon de mettre en place vos projets dans les moindres détails. 

Privilégiez le passage à l’action pour découvrir, apprendre et expérimenter. C’est ensuite que vous pourrez ajuster ce qui ne vous convient pas. Soyez conscients qu’à vos débuts vous avez forcément des manques et c’est normal :

  • Vous n’avez pas encore acquis l’ensemble des compétences de votre domaine d’activité.
  • Vous n’avez pas d’expérience. 
  • Vous n’avez pas le savoir-faire exact, etc.

Donc, agissez puis modélisez ce qui fonctionne au sein de votre business et éliminez le reste. 

En réalité, vos premiers projets entrepreneuriaux seront souvent des échecs. Et tant mieux ! C’est comme ça que vous allez apprendre et préparer votre futur projet qui cartonnera 😉.  

PRENDRE LE TEMPS DE LA RÉFLEXION SELON LE CONTEXTE ET LE POURQUOI

Il existe deux types d’entrepreneurs : 

  • Ceux qui souhaitent entreprendre pour fuir une situation douloureuse. Ils détestent leur vie et leur activité actuelle. Leur état émotionnel est de l’ordre de la survie. Difficile, dans ce cas, de prendre le temps de réfléchir profondément à leur vision à court, moyen et long terme. Cette réflexion viendra peut-être dans quelques mois, quitte à louper ce premier projet, et ce n’est pas si grave.
  • Ceux qui aiment leur vie professionnelle, mais qui ont juste envie de plus d’argent, plus de temps, etc. Ici, pas d’urgence. Le temps de la réflexion est possible avant de passer à l’action. 

Alors, vaut-il mieux agir ou réfléchir ? Vous voyez qu’il n’y a pas de réponse toute faite. Cela dépend du contexte dans lequel vous êtes, de votre motivation, de votre situation et de votre expérience. 

Soyez toujours à votre écoute et faites de votre mieux, dans votre situation. Votre pourquoi, les raisons qui vous motivent ne seront pas les mêmes tout au long de votre vie et c’est normal. Vous prendrez alors le temps de la réflexion pour réajuster vos projets.  

COMPRENDRE SES PEURS POUR AGIR OU RÉFLÉCHIR

Certains entrepreneurs ont tendance à foncer tête baisser en permanence. Cela peut fonctionner durant quelques mois. Puis, malgré tous leurs efforts pour avancer, leur business stagne. Il est alors temps de réfléchir aux mécanismes inconscients qui les effraient souvent : sentiment d’insuffisance, tendance à se comparer sans cesse aux autres, etc. 

De la même façon, les entrepreneurs qui passent leurs journées à réfléchir, sans jamais agir, doivent se questionner sur leurs croyances limitantes et les craintes qui les freinent : peur de l’erreur, peur du jugement, etc. 

Beaucoup d’entre nous ne passent pas à l’action dans le but d’éviter nos peurs. Pourtant, cette démarche fait qu’on est précisément en train de les vivre. La raison est simple : on n’a pas peur de ce qui va nous arriver, mais du sentiment que l’on est en train de vivre. 

Par exemple, si vous avez peur d’échouer, vous avez peur de ce que vous ressentirez en cas d’échec. Cependant, vous êtes déjà en train de vous sentir mal en n’avançant pas dans vos projets. Ce n’est pas l’événement ni la circonstance dont vous avez peur, mais le sentiment qui se cache en dessous. Et vous êtes déjà en train de le vivre.

Enfin, gardez en tête que la peur peut également parfois être un bon indicateur. Toutes vos craintes ne sont pas bonnes à être traversées. Réfléchissez et ne vous forcez pas à prendre des chemins qui ne sont pas faits pour vous ❤️.  

RETROUVEZ JULIEN MUSY

Alors, devez-vous agir ou réfléchir ? Si vous avez tendance à procrastiner, ne vous entêtez pas : analysez la situation et trouver le cadre qui vous convient pour enfin passer à l’action. Apprenez à être bienveillant avec vous-même. Souvenez-vous que même si votre projet échoue, vous aurez gagné en compétences, en expérience, etc. Autorisez-vous à penser et à croire que tout est possible pour vous et votre business. Et n’attendez pas pour vous libérer de vos peurs.vous libérer de vos peurs.

Vous aimerez également

Comment vivre de son blog ? Découvrez les 7 précieux conseils de la blogueuse Stéphanie de La cerise sur le maillot

Comment vivre de son blog ? Découvrez les 7 précieux conseils de la blogueuse Stéphanie de La cerise sur le maillot

Découvrez comment percer sur un marché concurrentiel grâce aux 4 conseils de Édouard de Champagne EPC

Découvrez comment percer sur un marché concurrentiel grâce aux 4 conseils de Édouard de Champagne EPC
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}