thebboost-auto-entrepreneur-declaration-impots-2
Cet article a été écrit à 4 mains avec Stéphanie du blog J’aime la Paperasse

Hello les amis ! Oui je sais pas toujours fun comme sujet MAIS tellement nécessaire (et d’actualité en plus) : comment faire et remplir sa déclaration d’impôts quand on est auto entrepreneur.

Lorsque j’étais auto entrepreneur, chaque année c’était la même histoire : impossible de me rappeler dans quelle ligne déclarer mon chiffre d’affaire, ou de me souvenir si je relevais du BIC ou BNC … bref la vraie galère !

Du coup j’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair, et surtout à ne pas faire de cauchemars la nuit ! Allez promis je vais rendre ça aussi simple, clair et fun que possible.

AUTO ENTREPRENEUR ET IMPÔTS : COMMENT ÇA FONCTIONNE

Déjà partons sur des bases saines. Savez-vous vraiment comment fonctionnent les impôts pour les auto entrepreneurs ? Savez-vous à quel pourcentage vous êtes imposés et pourquoi ?

Et bien on va le voir tout de suite. Et pour commencer, disons qu’il y a deux cas de figure.

Cas de figure 1 : Vous avez opté pour le prélèvement libératoire

Si vous avez opté pour le prélèvement libératoire lors de votre inscription comme auto entrepreneur, alors la bonne nouvelle c’est que vous payez déjà des impôts à chaque déclaration mensuelle ou trimestrielle.

Pour rappel les taux sont les suivants :

  • 1 % pour les activité de ventes
  • 1,7 % pour les activités de prestations de services
  • 2,2 % pour les professions libérales

En résumé : vous avez déjà payé vos impôts au fur et à mesure, vous n’allez pas en payez plus.

Par contre vous êtes tout de même tenus de déclarer votre chiffre d’affaire sur votre feuille d’impôt ! Rendez-vous un peu plus loin pour voir comment on fait.

L’option du prélèvement libératoire peut séduire par sa simplicité mais attention ! Libératoire signifie que c’est irréversible : si vous avez payé « trop » d’impôts par rapport à ce que vous auriez du payer sous un régime ordinaire, aucun remboursement n’est possible !

Avant d’opter pour cette solution, prenez donc bien le temps de regarder si c’est vraiment une option avantageuse pour vous.

Cas de figure 2 : Vous n’avez pas opté pour le prélèvement libératoire

Ce cas de figure concerne tous les auto entrepreneurs qui n’ont pas opté pour le prélèvement libératoire.

Là, il va y avoir 2 facteurs entrant en jeu :

  • Votre chiffre d’affaire (moins un abattement « forfait » correspondant à vos charges)
  • Les autres revenus de votre foyer fiscal (y compris votre salaire si vous êtes également salariés et toute autre forme de rentrée d’argent que vous pourriez avoir).

L’ensemble de toutes ces informations sont à entrer dans votre déclaration d’impôts, et le montant que vous devez (ou ne devez pas d’ailleurs !) sera calculé sur cette base.

Le calcul se fait selon le barème standard des impôts, à savoir en 2019 :

Ensemble des revenus du foyer fiscalTaux d’imposition
de 0€ à 9 964 €0 % (non imposable)
de 9 964 € à 27 519 €14 %
de 27 519 € à 73 779 €30 %
de 73 779 € à 156 244 €41 %
Au-delà de 156 244 €45 %

Évidemment, viennent s’ajouter à ça le plafonnement du quotient familial accordé aux familles et de la décote (m’en demandez pas plus sur le sujet, ça devient trop compliqué) !

Voilà donc grosso modo comment sont calculés vos impôts lorsque vous êtes auto entrepreneur.

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE QUAND ON EST AUTO ENTREPRENEUR

Oui mais, me direz-vous : il y a le prélèvement à la source maintenant !

Alors comment ça fonctionne ? Doit-on quand même déclarer et payer des impôts en plus ?

Alors oui, vous devez quand même déclarer vos impôts, et non, vous ne paierez pas d’impôts deux fois, évidemment.

Deux choses sont à retenir :

  • La déclaration d’impôts reste obligatoire car elle permet de contrôler vos revenus et d’ajuster vos prélèvements mensuels de l’impôt à la source
  • Elle permet aussi de régulariser votre situation (en vous reversant un trop perçu si vous êtes chanceux).

Pour tout ceux qui souhaitent comprendre comment fonctionne le prélèvement à la source pour les auto entrepreneurs, Stephanie du blog J’aime La Paperasse et moi-même avons rédigé un article très détaillé sur le sujet :

[ À lire aussi : Le prélèvement à la source pour les auto entrepreneurs ]

Ensuite ! Petits rappels sur le prélèvement à la source en fonction de votre situation (mais encore une fois je vous invite à aller lire l’article complet sur le sujet pour avoir tous les détails) :

Vous avez commencé votre activité entre 2009 et 2017 :

Voici les grandes lignes si vous êtes auto entrepreneur et que vous avez immatriculé votre entreprise entre 2009 et 2017 :

  • Depuis Janvier 2019 vous payez l’impôt à la source. Vous êtes prélevés tous les mois d’un montant forfaitaire calculé sur la base de votre déclaration de revenus 2018.
  • Vous remplissez votre déclaration de revenus en mai/juin chaque année.
  • En fonction de cette nouvelle déclaration, un nouveau montant de prélèvement applicable dès Septembre vous sera proposé.
  • Et rebelote chaque année.

Ps : Si votre régularisation signifie que vous devez plus de 300€ à l’Etat alors ce montant sera étalé et prélevé entre Septembre et Décembre.

Vous avez commencé votre activité en 2018, ou 2019 :

Si vous avez commencé votre activité en 2018 ou 2019, vous avez un peu les fesses entre deux chaises étant donné que vous ne payez pas (encore) vos impôts sous forme de prélèvement à la source.

Du coup voici les grandes lignes pour vous :

  • Si vous ne faites rien, la régularisation de tout ce que vous devez sera faite en Septembre 2020, sur la base de votre déclaration de Mai 2020 (mais attention à ce moment-là vous devrez payer à la fois pour 2019 et 2020 !)
  • Vous pouvez sinon prendre les devants (pour éviter de payer trop ensuite) et payer un montant mensuel dès maintenant pour « anticiper » la suite. Cette demande peut être faite directement en ligne sur le site des impôts. Ce montant mensuel d’anticipation sera bien entendu régularisé ensuite.

Maintenant que les choses sont plus claires pour vous (enfin j’espère) et que vous savez à quel moment vous allez devoir payer, il est temps de voir comment remplir sa déclaration d’impôts quand on est auto entrepreneur.

REMPLIR SA DÉCLARATION D’IMPÔTS QUAND ON EST AUTO ENTREPRENEUR

Place au cas pratique à présent ! Nous allons voir comment remplir sa déclaration quand on est auto entrepreneur, et quels chiffres rentrer dans quelles lignes (ne vous inquiétez pas, c’est très simple).

Faire apparaître les bons formulaires

La toute première étape va consister pour vous à cocher la case correspondante à votre situation lors de l’étape 3 de votre déclaration, afin de faire apparaître le bon formulaire.

C’est très simple, lorsque vous arriverez à l’étape 3 de votre déclaration (avant de remplir les cases), vous allez voir la fenêtre suivante qui s’affiche :

Choisir la bonne déclaration et le bon formulaire pour les impôts auto entrepreneur

Cochez la case qui vous correspond :

  • « Micro entrepreneur ayant opté pour le versement libératoire » si vous avez pris cette option (en vert).
  • « Revenus industriels et commerciaux professionnels si vous avez une activité de vente de marchandise ou de prestation de service (qu’elle soit commerciale ou artisanale) (en bleu).
  • « Revenus non commerciaux professionnels » si vous avez une activité libérale (en violet).

Cocher la bonne case vous permettra de faire apparaître le formulaire (avec les cases à remplir) dans votre déclaration.

Ensuite, on va distinguer une nouvelle fois deux cas différents :

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu :

Vous devez déclarer votre chiffre d’affaire total (la totalité de ce que vous avez encaissé, sans déduire les abattements ni les charges que vous avez payées) dans la rubrique « Professions non-salariées » à la ligne :

  • 5(T)A si vous avez une activité de vente de marchandise
  • 5(T)B si vous êtes en prestation de service commerciale ou artisanale, ou si vous faites de la location meublée
  • 5(T)E si vous avez une activité libérale
La déclaration d'impôts des auto entrepreneurs ayant opté pour le versement libératoire

(ps : le « T » est entre parenthèse car en fonction de votre situation familiale la ligne reste la même, mais la case est susceptible de changer)

Si vous n’avez pas opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu :

Vous devez déclarer votre chiffre d’affaire (la totalité aussi, sans déduire aucun abattement ni les charges que vous avez payées) dans la rubrique « Professions non-salariées » à la ligne :

  • 5(K)O si vous avez une activité de vente de marchandises (régime BIC)
  • 5(K)P si vous êtes en prestation de service commerciale ou artisanale, ou si vous faites de la location meublée (régime BIC)
  • 5(H)Q si vous avez une activité libérale (régime BNC)
Les cases à remplir dans la déclarations de revenus des auto entrepreneurs
Les déclarations d'impôts pour les activités libérales

(ps : le « K » et le « H » sont entre parenthèse car en fonction de votre situation familiale la ligne reste la même, mais la case est susceptible de changer)

Disclamer 1 : Évidemment ceci est très généraliste et il est possible qu’en fonction de votre situation les lignes à remplir diffèrent ! Si vous avez le moindre doute n’hésitez pas à demander l’aide d’un comptable ou à appeler votre service des impôts !
Disclamer 2 : Ceci ne concerne QUE la déclaration de votre chiffre d’affaire d’auto entrepreneur. Si vous avez d’autres sources de revenus (salaires, pensions …), n’oubliez pas de les indiquer également !

Et voilà les amis, toutes les indications pour correctement faire et remplir sa déclaration d’impôts quand on est auto entrepreneur ! Si vous avez des questions surtout n’hésitez pas. 😘

12 Comments

  1. Article tellement utile !!!!
    Il a répondu à toutes les questions que je me posais à ce sujet !!!
    Merci infiniment ❤

    • Hello Marion, merci pour ton commentaire ! Je suis trop contente si ça a pu t’aider, c’est le but justement 😍

  2. Bonjour et honnêtement, merci pour ton site. J’ai passé toute ma soirée à le lire et à tout noter pour ne pas me faire avoir qu’en je créerai ma micro-entreprise prochainement. Par contre, cet article m’a interpellé par rapport aux autres.

    Tu dis :

    1°) « Cas de figure 2 : Vous n’avez pas opté pour le prélèvement libératoire
    Là, il va y avoir 2 facteurs entrant en jeu :
    Les autres revenus de votre foyer fiscal (y compris votre salaire si vous êtes également salariés et toute autre forme de rentrée d’argent que vous pourriez avoir). »

    Si j’ai bien compris, je suis salarié actuellement d’une entreprise. Je vis chez mes parents qui ne perçoivent que leurs retraites et mon frère qui perçoit son salaire. Dois je vraiment déclarer leurs revenues ? Mon activité c’est Vidéaste et je n’ai besoin que d’un bureau (2m² en tout). Si je déclare leurs revenues, que va t-il se passer ?

    2°) Si je suis vidéaste (photographe aussi), je devrai remplir sur mon formulaire d’imposition la ligne 5(K)P c’est bien cela ?

    3°) Et lorsque j’arriverai à l’étape 3 de mon formulaire, je devrai choisir quelle case étant donné que je ne serai pas en prélèvement libératoire ?

    Merci pour toutes tes infos sérieux.

    • Hello Renard,

      Alors l’étape 3 c’est pour faire apparaître les bonnes lignes sur ta déclaration donc si tu n’optes pas pour le prélèvement libératoire, tu devras choisir « Revenus industriels et commerciaux professionnels » en tant que photographe/vidéaste artisan.

      Ensuite tu pourras déclarer ton revenu en 5KP, c’est exactement ça !

      Par contre, quand je parle des autres revenus du foyer, c’est vraiment du point de vue des impôts. Même si tu vis chez tes parents, logiquement ils déclarent déjà leurs revenus de leur côté et toi tu fais ta propre déclaration, donc ça ne changera pas. Tu devras juste faire attention à bien mettre tous tes revenus sur ta déclaration 🙂

      Je suis ravie de t’avoir aidé 🙂

      • Merci pour toutes tes réponses c’est vraiment sympa.

        Par contre, déclarer le revenu de mes parents et de mon frère, c’est un peu perso quand je leur demande. Mais si j’ai bien compris, eux ils font leurs propres déclarations et je la mienne de mon côte sans les prendre en compte.

        J’ai cru comprendre qu’il y avait une case à remplir sur la superficie, un copain me disait ça, étant donnait que j’ai à peine un bureau, ça va pas faire louche de mettre 2m² ?

        Merci et continu comme ça sérieux

        • Avec plaisir, merci pour ton compliment 🙂
          Pour ta superficie, ce sera dans la déclaration CFE qu’il faudra l’indiquer (un impôt propre aux entreprises dont tu es redevable à partir de ta deuxième année civile d’activité). Ne te gêne pas pour indiquer 1m2 ou deux de bureau si c’est tout ce que tu utilises (c’est ce que j’ai fait également), tant que c’est la vérité 😉

          N’hésite pas si tu as d’autres questions ! 🤗

Write A Comment