Le mode d'emploi complet pour faire son inscription auto entrepreneur. Toutes les étapes, pas à pas. Un article du blog TheBBoost #autoentrepreneur #freelance

Hello les petits cookies ! Nous voici réunis une dernière fois pour le challenge #ObjectifEntrepreneur (retenez vos larmes, ça va piquer). Et dans ce dernier épisode je vous ai préparé un vrai petit mode d’emploi pour faire votre inscription auto entrepreneur 2019.

Vous le savez peut être (ou peut être pas) mais le statut d’auto entrepreneur a eu le droit à un vrai lifting en cette année 2019 !

Pour en savoir plus c’est par ici que ça se passe :

[ À lire aussi : Auto entrepreneur 2019 : ce qu’il faut savoir ]

Et maintenant place au show ! Voici comment fonctionne une inscription auto entrepreneur en 2019 !

L’INSCRIPTION AUTO ENTREPRENEUR GRATUITE SUR LES SITES INTERNET OFFICIELS

On ne le répètera jamais assez : l’ inscription auto entrepreneur est gratuite.

Il existe des sites internet d’entreprises privées qui vous proposeront de payer pour s’en charger à votre place. À vous de voir, mais dites-vous bien qu’au final ces entreprises passeront tout de même par le même endroit !

Alors pour s’inscrire rendez-vous sur un des 2 sites ci-dessous :

S’INSCRIRE DANS LA BONNE CATÉGORIE

Première étape avant d’accéder au formulaire. On va vous demander d’indiquer le domaine, puis le style d’activité que vous allez exercer.

Inscription auto entrepreneur 2019 : le mode d'emploi. Un article du blog TheBBoost.

Il s’agit donc pour vous de trouver d’abord votre domaine (global) puis de définir votre activité.

Pour être sûrs de trouver la bonne activité, je vous invite à cocher la case « afficher toutes les activités du domaine ».

Vous pourrez ainsi voir toutes les possibilités, et trouver celle qui correspond le mieux à votre projet.

Quelques exemples :

Vous voulez être :Domaine à cocher :Activité à cocher :
Retoucheur photoInformatique, multimédia, dessin, photographiePhotographies et retouches numériques
Blogueur proInternetBlogueur professionnel
Community ManagerInternetCommunity Manager
Rédacteur webInternetRédacteur Web
Créateur de bijoux fantasieFabrication de bijoux fantaisie ou précieux, horlogerieFabrication de bijoux fantaisie

Une fois votre domaine et votre activité choisis, on vous redirige automatiquement vers le formulaire d’inscription.

NB 1 : Vous comptez exercer 2 activités ? Comme par exemple être rédacteur web, mais aussi vendre des formations en ligne ? Ou créer un site e-commerce en dropshipping mais y inclure de temps en temps vos créations artisanales ?

En théorie vous n’avez pas le droit de cumuler deux activités sous une même entreprise.

En pratique ? Choisissez comme duo domaine/activité celui qui représentera la majorité de votre chiffre d’affaire. Et si à côté vous faites des petits « plus » personne ne vous en voudra.

NB 2 : Votre choix déterminera directement si vous allez être rattachés à la CCI dans le cadre d’une activité commerciale, à la CMA dans le cadre d’une activité artisanale, ou à l’URSSAF dans le cadre d’une activité libérale.

REMPLIR LE FORMULAIRE D’INSCRIPTION

Vous voici désormais redirigés vers le formulaire d’inscription.

Celui-ci peut légèrement varier selon le domaine ou l’activité que vous avez choisis.

1) Activité non salariée déjà effectuée

La première ligne du formulaire vous posera cette question : « Avez-vous déjà exercé une activité non salariée en France ».

Cette case est à cocher si vous avez déjà eu une auto entreprise (ou une entreprise tout court) par le passé.

NB : Il est impossible de cumuler deux auto entreprises en même temps, ou une Entreprise Individuelle (EI/EIRL) en même temps qu’une auto entreprise.

2) Déclaration relative à la personne 

Dans cette catégorie, vous allez remplir toutes vos informations personnelles.

L’adresse doit être votre adresse personnelle, même si vous comptez travailler dans des locaux à l’extérieur.

Vérifiez bien l’exactitude de toutes vos informations car une photocopie de votre carte d’identité vous sera demandée ensuite.

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-3

3) Conjoint

Cette case est à cocher si votre conjoint travaille avec vous dans votre auto entreprise, en tant que salarié ou collaborateur.

Si ce n’est pas le cas (et que vous travaillez en mode solo), ne cochez rien et passez à l’étape suivante.

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-4

4) Demande d’ACCRE

La demande d’ACCRE doit être faite à ce moment là, en cochant la case.

Important : à partir de 2019 tous les créateurs d’auto entreprise ont le droit à l’ACCRE, sans exception.

Or il semblerait qu’à l’heure où j’écris ces lignes (soit début Janvier 2019), le formulaire n’ait pas encore été mis à jour en ce sens, bien que les textes officiels le soient.

Il y a donc 2 cas de figure possibles :

Si vous remplissez un des anciens critères donnant le droit à l’ACCRE

Dans ce cas cochez la case, et téléchargez et remplissez la demande d’ACCRE, comme si de rien n’était.

Vous pouvez retrouver tous les critères en question dans cet article.

Si vous ne remplissez aucune des anciennes conditions

Ne cochez pas la case. A priori l’aide est appliquée automatiquement à tous les nouveaux créateurs d’entreprise.

Cependant gardez un oeil sur vos premières cotisations pour vérifiez que vous bénéficiez bien de cette aide.

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-5

Source

5) Option EIRL

Lors de cette étape, vous pouvez opter pour l’option « EIRL » pour votre auto entreprise.

Une EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) est une forme variante de l’Entreprise Individuelle (EI).

Tous les auto entrepreneurs sont en fait des EI, mais soumis à un régime fiscal bien particulier, appelé « régime micro fiscal » (avec les caractéristiques que vous connaissez déjà : pas de TVA sous un certain seuil, déclaration du CA en ligne tous les mois/trimestres, pas d’obligation de tenir une comptabilité, etc).

Mais alors qu’est ce qui distingue l’EIRL de l’EI ? Et en quoi ça peut intéresser certains auto entrepreneurs de demander cette option ?

Et bien en EIRL, vous avez la possibilité de protéger votre patrimoine (vos économies, votre logement si vous en êtes propriétaire, etc). Ce qui signifie que qu’en cas de liquidation judiciaire de votre société, vos biens ne pourront pas être saisis pour rembourser vos dettes.

Alors dit comme ça, ça parait génial, mais il faut prendre en considération les éléments suivants :

  • Une déclaration EIRL doit se faire via une déclaration de patrimoine. C’est une opération un peu compliquée, et payante. La plupart du temps les gens préfèrent faire appel à un notaire pour la remplir.
  • Les auto entrepreneurs n’ont quasiment aucune chance de se retrouver en liquidation judiciaire, pour la simple raison qu’ils ne paient leurs charges que sur le chiffre d’affaire encaissé.

Chaque situation doit être considérée, mais je ne pense que l’option EIRL n’est pas intéressante pour la majorité des auto entrepreneurs.

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-eirl

6) Lieu d’exercice

Dans cette partie là de votre inscription auto entrepreneur, vous indiquez si vous travaillez depuis votre domicile, depuis une adresse professionnelle ou depuis une adresse de domiciliation.

Et ensuite vous rajoutez votre date de début d’activité. Ça peut être dès aujourd’hui, jour de votre inscription, ou un peu plus tard si vous le souhaitez.

Pour information, cette date ne peut pas dépasser les 30 jours max suivant votre date d’inscription. Donc, par exemple, si vous vous inscrivez le 1er mars, vous ne pouvez pas mettre une date de début d’activité plus tard que le 30 mars.

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-declaration

7) Déclaration sociale

Il se passe plusieurs choses dans cette étape.

Cotisations mensuelles ou trimestrielles

Déjà, vous allez choisir à présent si vous souhaitez déclarer votre chiffre d’affaire et payer vos cotisations tous les mois, ou tous les trimestres.

Le résultat est strictement le même, il n’y a pas d’avantage à choisir l’un plutôt que l’autre. C’est purement une question de goût, et de la manière dont vous préférez vous organiser.

NB 1 : Même si vous avez choisi l’option « mensuelle », votre toute première déclaration ne pourra se faire que 90 jours (soit 3 mois) après votre inscription. Et ensuite tous les mois comme indiqué. Il est donc normal de ne rien recevoir les 90 premiers jours.

NB 2 : Si vous dépendez de Pôle Emploi pour quelque raison que ce soit (RSA, ARCE, aides, accompagnement, financement …), optez pour la déclaration mensuelle car elles vous seront demandées par Pôle Emploi par la suite .

Activité principale ou secondaire

Ensuite on vous demande si votre auto entreprise sera votre activité à temps plein, ou votre activité secondaire.

À vous de cocher la case qui correspond à votre situation. « Activité auto-entrepreneur exclusive » si c’est votre activité à temps plein, « Salarié » si vous êtes salarié (même à temps partiel) à côté, etc.

Régime d’assurance maladie

Vous indiquez ici votre régime d’assurance maladie actuel.

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-raison-sociale

8) Le prélèvement libératoire sur le revenu

On arrive à présent à l’étape du prélèvement libératoire sur le revenu.

Le prélèvement libératoire est une option qui permet de payer ses impôts en même temps que ses cotisations (tous les mois ou tous les trimestres, donc).

Et cela selon un taux fixe que voici :

Activité exercéeTaux prélèvement libératoire (% du CA)
Vente de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place et fourniture de logement1%
Autres prestations de services artisanales1.7%
Autres prestations de services commerciales et location de locaux d’habitation meublés1.7%
Professions libérales relevant de la Sécurité Sociale des Indépendants au titre de l’assurance vieillesse2.2%
Professions libérales relevant de la CIPAV au titre de l’assurance vieillesse2.2%

Mon mot d’ordre serait le suivant : prudence.

Déjà, si de base vous êtes non imposable, alors ne prenez pas cette option (ce serait bête de payer des impôts dans ce cas, non ?).

Et si vous êtes imposables, alors un calcul s’impose, histoire de savoir si le prélèvement libératoire est vraiment une option intéressante pour vous.

Attention à ne pas prendre l’option, et à vous retrouver à payer plus d’impôts que vous n’auriez dû en temps normal !

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-plvt-liberatoire

9) Renseignements complémentaires

Nous voici arrivés à la dernière étape de votre inscription auto entrepreneur ! Vous allez renseigner ici les derniers détails pour compléter votre inscription :

  • Adresse de correspondance
  • Numéros de téléphone
  • Adresse mail de correspondance

Et ensuite signer votre déclaration et passer à l’étape suivante, qui vous demander de fournir les justificatifs pour compléter votre demande !

thebboost-inscription-auto-entrepreneur-renseignements-completmentaires

ET ENSUITE ?

Pièces justificatives

Une fois ce formulaire validé, des pièces justificatives vous seront demandées. Votre carte d’identité, vos diplômes si vous avez opté pour une activité règlementée (coiffeur par exemple), le formulaire de demande d’ACCRE, etc.

Il vous faudra fournir ces documents pour valider votre inscription.

Réception du numéro de SIRET

Une fois votre inscription auto entrepreneur validée, vous recevrez sous 2/3 semaines votre déclaration INSEE avec, entre autres, le précieux n° de SIRET de votre entreprise.

Un document à conserver, bien entendu !

Vous pouvez tout à fait commencer à travailler avant la réception de ce numéro en indiquant « SIRET en cours d’attribution » sur vos factures et en régularisant la situation auprès de vos clients dès que possible.

Méfiez-vous des arnaques !

Alors je préfère vous le dire, car ça va vous arriver c’est certain.

Dans les jours/semaines/mois suivant votre inscription auto entrepreneur vous allez recevoir des courriers, des mails et même des textos (à l’aspect très sérieux et officiel), vous demandant de payer pour votre inscription, pour votre immatriculation dans un registre, etc.

Certains de ces courriers porteront même le logo de l’URSSAF, de la CPAM ou de la SSI !

Ce sont des arnaques. Je répète, ce sont des arnaques.

L’ inscription auto entrepreneur est gratuite, et il n’y a pas de frais cachés qui vous tomberont dessus juste après votre inscription.

Alors déchirez ces courriers. Et si vraiment vous avez un doute appelez l’URSSAF (pas via le numéro de téléphone présent sur le courrier suspect, hein) et posez-leur la question.


Et voilà pour toutes les étapes détaillées de l’ inscription auto entrepreneur 2019 !

Qui saute le pas cette année ? Je vous souhaite toute la réussite dans votre projet !

26 Comments

  1. Je saute le pas! Génial cet article, je me demandais quel choix faire pour l’impôt et les cotisations. Merci mille fois!

    • Hello Mélissa ! Mais de rien, je suis ravie si ça a pu t’aider. Bon lancement à toi et longue vie à ton entreprise 😍

  2. Bonjour Aline,

    Je me suis inscrite le week-end dernier car il me tardait beaucoup trop ! Et effectivement je me suis heurté au problème de l’ACCRE … Je pense faire un courrier recommandé pour en demandé l’obtention. Mais j’aurai peut être dû attendre ton article car n’ayant pas réussi à trouver dans quelle case rentrée Rédacteur web, j’ai mis autre … Je sais que cela rentre dans les professions libérales au régime CIPAV mais je croise les doigts pour que tout se passe bien du coup! Merci pour tes précieux conseils.

    • Coucou Marion, le mieux c’est d’attendre de recevoir ta confirmation d’inscription avec ton numéro de SIRET, et ensuite de contacter l’URSSAF si il y a des problèmes avec l’inscription. Eux seuls pourront vraiment t’indiquer la marche à suivre en cas de problèmes (car leurs voies sont impénétrables 😂).

  3. Hello! Déjà la fin … J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce parcours autoentrepreneur. Et j’ai sauté le pas ! Merci pour toutes les infos précieuses, la bonne humeur ! Ca change de recevoir un mail au reveil avec une touche de bonne humeur alors qu’on a encore la tête dans le paté, l’oreiller collé à la joue 😉

  4. Coucou Aline ! Je te remercie pour cet article extrêmement complet avec toute la marche à suivre ! Je le garde sur le coude pour quand j’en aurai besoin, certainement dans les mois à venir 😁

    • Hello Laurie, merci à toi pour ton retour ! J’espère que ça te sera utile en temps voulu 😍

  5. Coucou Aline,

    Merci beaucoup pour ce dernier article et moi non plus je n’ai pas pu attendre et je me suis inscrite le 1er janvier (après avoir decuvé de mes coupes de champagne 🥂) j’ai coché la demande pour L’ACCRE, je me suis dis que je rectifierais sur leur formulaire si jamais il le changeait pas. En tout cas merci beaucoup pour ce challenge, je suis contente d’y avoir participé et de m’être lancée. Vivement que mon activité démarre réellement 😊

    • Hello Kristel, merci pour ton retour 😍 je suis ravie si ça a pu t’aider ! Bonne initiative pour l’ACCRE, dans tous les cas tu as jusque 45 à compter de ta date d’inscription pour envoyer ta demande !

  6. bonjour Aline,

    merci, merci, merci (je ne le répéterai jamais assez ^-^) pour tous ces précieux conseils et ta bonne humeur.
    J’ai pris le challenge en cours de route, alors que mon projet mûrissait déjà, et ça fait trop de bien !

    Concernant le PFL (pour les impôts), je m’étais renseignée auprès d’un expert comptable qui m’avait confirmé que mon TMI (mon taux marginal d’imposition) étant supérieur au taux du PFL , j’avais intérêt à opter pour celui-ci.

    Son TMI, c’est une information pas évidente à trouver, généralement déprimante à entendre, sauf si on ne paye pas d’impôts 😉 et puis ‘faut montrer sa feuille d’impôts au monsieur (qui m’a renseignée gratuitement et de façon très sympathique), mais ça permet de ne pas se tromper, et les experts comptables renseignent généralement volontiers gracieusement sur ce genre de petites choses.

    Sinon, comme Lady Caméléon, toute aussi impatiente de m’inscrire dèèès que possible, je n’avais pas non plus coché la demande d’Accre.
    J’ai posé la question à l’Urssaf qui m’a répondu par mail que la demande n’était pas nécessaire puisque elle est accordée automatiquement.
    Voilà, je suis encore en train de me demander si je vais faire confiance ou si je vais faire ceinture-bretelle et la demander quand même 🙂

    • Hello Daphné, merci encore une fois pour ton témoignage ! Effectivement la question du prélèvement libératoire peut être intéressante ou non selon les cas, et c’est à chacun de faire ses calculs pour voir ce qu’il en est.

      Pour la demande d’ACCRE, ce serait génial que ce soit accordé automatiquement (même si du coup je ne comprends pas que la case soit toujours présente sur le formulaire d’inscription) ! Je vais leur passer des coups de fil la semaine prochaine pour voir si ils confirment cette information (car ça arrive régulièrement qu’un conseiller dise une chose, et un autre son exact contraire), mais ce serait le top !

  7. Bonjour Aline,
    Merci pour tous ces articles que j’ai dévorés avec beaucoup d’attention ; c’était exactement ce que je cherchais. J’étais prête à sauter le pas jeudi et puis j’ai bloqué sur la case de l’ACCRE, zut… Mais, je vais faire comme les copines et cocher la case, dans le doute… Allez, c’est parti !

    • Hello Karine, merci à toi pour ton retour ! Si tu es patiente, j’ai prévu d’appeler l’URSSAF en début de semaine prochaine pour tirer cette histoire au clair une bonne fois pour toutes (et je t’invite à faire pareil pour doubler l’information, on est jamais trop prudents avec eux 😂).

      • oui, c’est sûr, il vaut mieux vérifier… quelques jours de patience pour éviter des complications…

        sur le site de l’URSSAF, il est écrit que pour les créations et reprises d’entreprises à partir du 1er janvier 2019 :

        « Il n’y a pas de demande à effectuer pour bénéficier de l’Acre.
        Des vérifications a posteriori sont susceptibles d’être effectuées, par demande écrite ou dans le cadre d’une procédure de contrôle. »

        • Oui j’ai croisé ce texte aussi, en tout cas merci pour ton aide, ça me rassure dans le bon sens 😜

  8. Coucou et merci pour cet article super complet ! ❤️ Est-ce que tu sais sous quelle activité il faut s’enregistrer pour les formations en ligne comme celle que tu proposes ?

    • Hello Tiphaine ! Alors perso je me mettrais soit dans Internet > e-learning, soit dans Internet > e-commerce. Après un petit coup de fil à la CCI de ta région pour être sûre que c’est le bon choix n’est pas une mauvaise idée non plus (la vente de formations étant une activité secondaire pour moi, je ne suis pas enregistrée comme telle).

  9. Coucou un grand merci pour tes explications qui m’ont permis il y a 15 jours d’y voir plus clair et de me lancer! c’est fait depuis le 18/02 Pour l’inscription à guichet entreprise (après un refus de dossier à auto entrepreneur urssaf puisque je pratique 1 activité mixte dt la ppale est commerciale..erreur de débutante vite corrigée.
    Maintenant vient la désespérante attente : aucune nouvelle, ni mail ni courrier… et découverte de mon siren ds google hier sur societe.com grumpffffff…. ça commence bien. tout le monde est au courant sauf moi, donc.
    Maintenant, ça devient ardu, les ennuis commencent et là je suis démunie : impossible de créer mon compte bancaire (alors que je commence à payer pour la plateforme de mon eshop que je ne peux pas ouvrir) sans attestation de l’ex rsi, qui devrait etre pour moi cpam, sauf que je suis à la mgen car je suis fonctionnaire…
    Je me demande si cela va venir tout seul par courrier (ds le doute j’ai envoyé des mail à la cci + ma caisse maladie).
    sinon, j’avais besoin d’un extrait kbis ben j’ai du le payer sur infogreffe comme un quidam n’ayant pas de nouvelles moi même…
    voilà bref petit retour d’expérience pour dire qu’il faut bien + que 3 semaines pour être opérationnel, qu’il faut commencer à payer sans avoir de compte, sans avoir de renseignements et sans pouvoir exercer son activité… il faut s’accrocher je trouve.
    Merci pour toute ton aide,
    Linette

    • Coucou Linette, je suis désolée que tu aies dû affronter toutes ces épreuves, j’ai l’impression que tu as collecté les galères administratives (cocorico). Malheureusement tu as raison sur un point c’est qu’on est PAS aidés par l’administration, et que souvent on se retrouve à dépenser un temps et une énergie incroyables avec ces choses là.

      Oui il faut s’accrocher mais dis-toi que ton projet en vaut largement la peine. Je t’envoie toutes mes bonnes ondes et j’espère que la situation va vite se débloquer pour toi 😘

      • Coucou merci pour tes encouragements. c’est la galère.
        ma eboutique a bien du ouvrir car je commence à payer mon abonnement de plateforme hahaha.
        et comme tout est bloqué, j’ai du indiquer mon compte perso (franchement ça me stresse).
        je viens d’avoir un cfe qui n’est même pas le mien (car le mien ne repond au tel qu’entre 14-17h qd je suis sur mon boulot ppal) et ne repond pas au mail. bref réussi à avoir un autre cfe de mon département, une dame très sympa qui me dit non dossier en attente car il faut envoyer tous vos papiers. Je dis mais j’ai tout fait sur guichet entreprises! reponse : oui mais ce site ne marche pas.(!!!!) on est en sous effectif et tenez vous bien ils traitent en ce moment les demandes de décembre 2018!!!!! en revanche elle me dit que qd on passe par infogreffe tout se fait bien; dc j’attends9 h30 (heureusement je ne travaille pas ce matin) pour savoir où ca en est…
        franchement, tout ça fait peur!
        j’ai dc un siret ds google, pas de banque, pas d’extrait kbis (sauf celui que je me suis acheté moi meme sur infogreffe)… c’est fou. allez une tisane pour destresser…
        bilan : mieux vaut avoir un boulot à côté ou s’y prendre 1 an à l’avance!
        bonne journée!

  10. bonjour Linette,

    Juste un petit mot pour t’encourager.
    Oui, tu as raison, le blog d’Aline et ses conseils font un bien fou.
    Je m’y accroche comme à un tronc qui m’empêche d’être emportée par le courant de la rivière 🙂

    Oui, tu as raison, il faut s’accrocher …
    Oui, tu as raison, on n’est pas aidé(e)(s).
    Oui, tu as raison, on se heurte à des murs (je me souviendrais longtemps de mon dernier appel aux impôts avant la réforme de 2019, la dame n’était pas choquée – à l’époque, en 2018 – de me dire que la CFE était redevable même si le CA de ma boîte était à zéro, et qu’en plus on ne connaissait pas le montant de l’an prochain, tout ça sur un ton des plus « agréables »).
    Et je pourrais écrire encore beaucoup de choses sur les déboires avec les administrations …
    On est tous dans la même galère à se dire que vraiment, il faut le vouloir pour créer sa boîte !

    Et tout ça, ça n’est encore rien… si tu as le soutien de tes proches, ce qui n’est pas toujours gagné d’avance !

    Petite question (peut-être bête ?), si tu es en micro, peut-être peux tu payer la plateforme de ton e-shop avec ton compte perso (quitte à régulariser par la suite en te « remboursant » ?).

    Mais ce que je retiens de tout ce que tu as écrit, c’est que tu as un beau projet !
    Accroche toi, ça vaut le coup, je suis sûre que la réussite est au bout du chemin !
    J’espère que tu oublieras bien vite toutes ces mésaventures quand ton business décollera !

    • Daphné, merci pour ton soutien à Linette 😘 J’ai les poils qui se hérissent de colère quand je lis ce qu’on a bien pu te dire au niveau de la CFE c’est incroyable comme on nous délivre de FAUSSES informations comme ça, sans même ciller !

      • Un petit mot juste pour apporter ma pierre :
        1)ne pas hésiter à contacter un autre cfe. ils ont passé mon dossier en priorité, et miracle j’ai eu en maildu cfe qui ne repond à personne, mon récepissé attestant que le dossier est complet et transmis à tt le monde.
        j’ai dc transmis ce pdf à ma banque.
        2) votre greffe tc ne répond pas : j’ai écrit 1 mail à contact@greffe-tc-votreville.fr, 15min après une gentille dame m’appelait. le courrier attendu avait été envoyé le 21/2 , ils me le renvoient sans pb. tout est ok pr eux.
        il faut dc réussir à avoir un humain au téléphone, les sites c’est bien mais un entretien courtois et aimable au tél ça fait tout :-)))) affaire à suivre

    • Coucou merci pour ton petit mot, j’en ai bien besoin :-))
      je pensais naivement qu’avec tous ces beaux sites internet tout serait ok si j’étais scrupuleuse et attentive mais que nenni! et je n’ai pas encore attaqué les démarches urssaf, sécu (suis bloquée de tte façon…).
      et la montagne de bêtises que je vois sur les sites officiels avec des infos de 2015 ou 2016!!!!! ça fait peur….
      Bon courage dans ta propre activité 🙂 ça fonctionne bien?

  11. Hello Linette,

    Merci pour tes encouragements à toi aussi.
    Ce n’est que le tout début de mon activité officielle, il faut un peu de temps pour se faire connaître 😉

    Hello Aline,

    Top, tes vidéos de New York !
    Ça donne envie d’être là bas avec toi 🙂

Write A Comment