En adoptant l’entrepreneuriat comme un véritable mode de vie, vous allez plus loin que la simple exécution de vos missions.

Vous commencez à vous intéresser au développement personnel, au Business avec un grand B, au leadership, etc. Et c’est au fur et à mesure de votre apprentissage et de votre avancée dans ce monde merveilleux que vous vous apercevez des erreurs que vous avez pu commettre.

C’est ainsi que j’en suis venue à relever les choses que j’ai faites à l’envers.

Si j’avais eu conscience de ces boulettes, je vous promets que j’aurais progressé beaucoup plus vite!

J’ai donc eu envie de vous en faire profiter afin de vous éviter de tomber dedans (ou si vous y êtes déjà d’en sortir au plus vite).

Voici les 5 choses que vous faites à l’envers dans votre business.

#1 – CRÉER SON ENTREPRISE AVANT DE CHERCHER DES CLIENTS

On pense souvent que la toute première étape est de créer officiellement son entreprise (coucou l’URSSAF !). Alors que bien au contraire ! C’est le meilleur moyen de se perdre dans les démarches administratives et de laisser les semaines puis les mois passer sans avancer. Sans clients. Et là, c’est la panique !

Alors qu’en tout premier lieu, vous devriez plutôt vous concentrer sur votre concept et vous pencher sur votre business model afin de définir précisément votre élément différenciateur. Précisez votre idée d’entreprise et trouvez vos premières missions, vos premiers clients.

La création de votre entreprise n’est qu’une formalité qui vient après !

D’ailleurs savez-vous que vous pouvez percevoir vos premiers paiements, même si vous n’êtes pas encore immatriculés ? En effet, vous avez un délai légal de 15 jours pour déclarer votre activité à partir du moment où vous percevez vos premiers revenus.

Cela ne sert donc à rien de vous embêter et de vous stresser avec la paperasse avant d’avoir des clients.

Mais je vous comprends. Il est parfois très facile de se cacher derrière les formalités administratives pour repousser le moment de se lancer (on appelle ça la procrastination active les amis !).

Trouver des clients est le point qui affole tout le monde. On a toujours envie de repousser ce moment. Pourtant, il faut y aller.

Alors retenez bien : avant toute chose, il s’agit de trouver vos premiers clients.

# 2 – ATTENDRE D’ÊTRE SUR À 90 % AVANT DE SE LANCER

Avant de se lancer en tant qu’entrepreneur, il est très courant d’attendre d’être certains à 90 % de son coup. Et encore 90 %, je suis gentille. La plupart du temps, on aimerait être sûrs à 99,99 % au moins !

Pourtant, il faut se lancer AVANT d’être prêts.

L’un de mes mentors, Marie Forleo dit d’ailleurs : « Start before you ready ».

Le patron d’Amazon, Jeff Bezos, affirme quant à lui, sans sourciller : « Je me lance dès que je suis sûr à 40 % de mon coup. ».

40 % ! Vous imaginez ?! Ce n’est même pas la moitié de nos 90 %. Il est plus proche de l’échec que de la réussite, et ça ne l’empêche pas de tenter.

Il a même complété ses propos en disant que : « la rapidité de votre succès dépend de la rapidité de vos décisions ».

Ne perdez pas trop de temps avec les détails. Tout n’a pas besoin d’être parfait.

Osez lâcher votre perfectionnisme qui ne fait que cacher votre peur de se lancer.

Vous pourrez toujours peaufiner votre produit ou votre offre de service par la suite.

De toute façon, il n’existe aucun moyen de lancer un produit parfait du premier coup et aucun moyen de prédire la réaction des gens.

Alors, résolvez les problèmes au fur et à mesure où ils se présentent.

Et retenez une chose : Si vous avez une idée, mettez-la en action tout de suite !

# 3 – AVOIR PEUR DE L’ÉCHEC PLUTÔT QUE DE L’ACCEPTER

Il y a une métaphore que j’aime beaucoup : « Avoir peur de l’échec quand on est entrepreneur, c’est comme vivre dans un cirque quand on a peur des clowns. ».

Tout le monde a peur de l’échec, et encore plus les entrepreneurs. Et cette peur peut même paralyser. Ce qui est d’autant plus handicapant quand on y est confronté tous les jours ou presque.

Et si vous appreniez à voir les choses sous un autre angle ?

Vous savez que l’échec existe. Il est là. Petit ou gros, vous l’avez déjà vécu et vous savez que vous allez encore y passer.

Donc, si vous êtes OK avec le fait de ne pas réussir à tous les coups, vous n’aurez jamais vraiment de problème. Vous n’aurez plus rien à craindre.

En fait, la vérité c’est que la peur de l’échec est encore plus terrifiante que l’échec lui-même. Vous me suivez ?

Repensez aux échecs que vous avez connus. Étaient-ils vraiment si terribles ? Certes, ce n’est jamais agréable quand ça arrive.

Mais, quand vous vivez un échec ou un coup dur, vous le gérez vous passez à autre chose. Et parfois même, vous en retirez une ou deux leçon(s) au passage.

Je ne peux que vous conseiller d’éliminer (autant que possible) ce concept de peur par anticipation.

Alors, si vous arrêtiez dès aujourd’hui d’avoir peur de la peur d’échouer ?

# 4 – SE LANCER SANS CONNAÎTRE SON DOMAINE OU SA THÉMATIQUE

Je ne parle pas ici de vos compétences.

Je parle vraiment d’apprendre à connaître votre domaine ou votre thématique, l’univers dans lequel vous allez évoluer.

Posez-vous les questions suivantes :

  1. Y-a-t’il déjà beaucoup de concurrence ?
  2. La thématique est-elle bouchée (y a t’il déjà presque trop de monde) ?
  3. Qui sont les influenceurs du domaine ?
  4. La communauté existante est-elle engagée ?
  5. Où est-elle présente (quels réseaux sociaux ?)
  6. Quelles sont les questions récurrentes posées par la communauté au sujet de cette thématique ?
  7. Quelles sont les problématiques qui reviennent ?

Renseignez-vous avant de vous lancer.

En tant qu’expert dans votre domaine, vous pouvez manquer d’objectivité. 

Les personnes à qui vous allez vous adresser ne maîtrisent pas forcément aussi bien que vous votre thématique. Vous risquez alors de passer à côté en n’arrivant pas à communiquer avec elles, parce que vous ne comprendrez pas leurs problématiques, leurs freins, leurs réticences à acheter chez vous ou à vous faire confiance.

Apprenez à connaître les besoins de vos clients.

Prenez le temps d’écouter ce que les gens veulent, et ce dont ils ont besoin. 

# 5 – CRÉER UN SERVICE OU UN PRODUIT POUR SOI ET PAS POUR SON CLIENT

Quand on lance son entreprise, on a parfois tendance à vouloir créer un produit ou une offre qui nous plaît à nous. Mais ce n’est pas forcément ce dont vos clients potentiels ont besoin.

Pour trouver le produit parfait, celui qui se vendra à coup sûr, vous devez écouter ce que les gens vous disent.

Comment ?

Vous pouvez déjà (dans un premier temps) noter toutes vos idées de produits et services, puis les croiser avec les informations que vous avez recueillies. Pour chaque idée, vérifiez qu’elle répond bien à un besoin ou à un problème que rencontre vos clients.

Vous trouverez ce type d’information dans les groupes Facebook, en faisant des sondages sur Instagram ou des stories pour que vos abonnés vous posent des questions. Les avis et commentaires clients sur Amazon (surtout sur les livres) peuvent aussi vous donner une idée de ce qui plaît ou non.

Renseignez-vous sur leurs besoins!

Soyez attentifs et ouverts. 

Votre offre (produit ou service) marchera car vous aurez pris le temps de les écouter, contrairement à la plupart de vos concurrents.

Concentrez-vous sur vos clients et leurs besoins, leurs problèmes. Ne perdez pas de vue qu’en tant qu’entrepreneur et porteur de projet, votre rôle est de les aider.


Les cookies, vous savez maintenant les 5 choses que vous faites à l’envers dans votre business, et comment y remédier. Bien sûr, elles ne vont pas vous empêcher de réussir, mais elles risquent de vous faire perdre du temps, alors autant les éviter dès à présent !

2 Comments

  1. Se lancer avant d’atteindre la perfection….c’est tellement vrai. Mais aussi tellement difficile! Je pense que nous réalisons toutes après coup que l’on n’aurait pas dû attendre si longtemps avant de se lancer. L’avantage c’est que lorsque l’on commence un deuxième business, on ne fait plus la même erreur! Merci pour cet article!

    • Hello Séverine, c’est tout à fait ça (et je pense que c’est un trait très féminin surtout !) 😂

Write A Comment