Les 10 fondamentaux du référencement naturel pour vous aider à écrire un article SEO friendly. Un article du blog www.thebboost.fr #bloggingtips #seotips

Article Invité

Cet article a été rédigé par Stéphanie de ComYourself

Hello les cookies d’Aline ! Tout le monde en parle, depuis plusieurs années déjà : “chaque article SEO écrit a plus de chances d’être vu par beaucoup plus de monde”. 

Sauf que vous, le référencement naturel, ça vous ennuie ! Et je peux le comprendre…

Au départ, quand on m’a dit “si tu veux faire partie des meilleurs rédacteurs web SEO, le référencement SEO c’est la base !”. Le truc, c’est que pour réussir à trouver de vraies infos, c’est LE parcours du combattant !

Les référenceurs professionnels parlent d’optimisation, de contenu SEO, de “SEO on page”, de netlinking,  de cocon sémantique… Bref. Des mots barbares qui ne veulent rien dire  et qui font de la rédaction d’un article SEO  un rite chamanique digne d’une secte. 

Aujourd’hui, rassurez-vous, on va faire beaucoup plus simple ! Je vous explique comment écrire un article SEO friendly grâce aux 10 fondamentaux du référencement naturel, sans tout ce jargon technique qui fait fuir !

ARTICLE SEO : LES BASES DU RÉFÉRENCEMENT NATUREL

C’est quoi le SEO au juste ? Avant de se lancer à corps perdu dans cette pratique obscure qu’est le référencement naturel, laissez-moi vous expliquer de quoi il retourne.

Il était une fois, Mister Google et ses potes les moteurs de recherches. 

Ils avaient pour ambition d’être une ressource unique, une sorte de bibliothèque géante où on viendrait consulter un milliard d’idées. 

Pour réaliser cette prouesse, ils ont eu besoin de proposer des articles SEO à placer en première page de leur bibliothèque virtuelle (le Graal en fait) et qui répondent aux attentes des gentils internautes lorsqu’ils effectuent une recherche.

Pour leur faciliter la tâche, ils ont inventé les crawlers (sorte de petits robots explorateurs de sites web). 

Ces crawlers avaient pour objectif d’analyser chaque page web, pour la classer dans une bibliothèque géante (un rayon webmarketing, un pour le développement personnel, la santé, les régimes, les coachs business, le sport, etc.) 

Chaque rayon de la bibliothèque est ensuite rangé par sous-catégories (les coachs business blogging, les coachs business argent, les coachs business pour indépendants, etc.).

Mais ça ne leur suffisait pas… 

Beaucoup de trop de sites web, beaucoup trop d’internautes à contenter… 

Ils ont alors créé des algorithmes, pour catégoriser chaque site internet en fonction des critères suivants: 

  • échanges de liens entre sites (netlinking)
  • popularité auprès des internautes
  • nombre de visites
  • responsive (site adapté à une version mobile ou non)
  • vitesse de chargement
  • temps passé par les internautes sur la page web… 

Et Google a même décidé de mettre à disposition des créateurs de contenus deux outils magiques : Google Analytics et Google Search Console (les trucs pas fun au départ, mais qui ont sauvé des millions de blogueurs) !

Je vais m’arrêter là, car je vois votre tête d’ici  : “oui mais moi pour écrire un article de blog SEO qui répond à tous ces critères comment je fais ?”. 

Minute les cookies, j’y viens. Mais avant de passer à la pratique d’un article SEO friendly, il faut tout de même comprendre quels sont vos enjeux à vous…

ARTICLE SEO : LES ENJEUX DU RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Ça pourrait se résumer en 4 petits mots : “obtenir plus de trafic”.  

Le référencement d’un site ne se fait pas en un claquement de doigts. 

Un référenceur qui se respecte vous donnera un bon 6 mois pour commencer à voir les premiers résultats de vos efforts.

Mais la bonne nouvelle est qu’ensuite, les internautes commenceront à vous trouver sans que vous passiez de longues heures à faire la promo de vos articles de blog sur vos réseaux sociaux… Et tout ça sans avoir à débourser un seul centime ! Elle est pas belle la vie ?

Pour apparaître dans les résultats des moteurs de recherche, le plus gros de vos efforts devra se concentrer sur la création de vos contenus. Les articles de blog SEO représentent à eux seuls 80 % de votre référencement naturel. 

Autant vous dire qu’il faut vraiment miser sur la rédaction web SEO, donc sur des articles SEO pour : 

  • augmenter votre taux de conversion (les gentils internautes prospects qui vont se transformer en clients fidèles)
  • trouver des clients qualifiés qui achèteront vos produits/services
  • et scotcher vos lecteurs au plafond !

Vos enjeux sont simples : avec un article SEO, que dis-je…. Avec plein d’articles SEO, vous allez booster votre chiffre d’affaires, vous rendre visible au monde entier (oui, faut voir grand dans la vie) et enfin obtenir cette popularité que vous méritez. 

ARTICLE SEO FRIENDLY : 10 FONDAMENTAUX POUR BOOSTER VOTRE RÉFÉRENCEMENT NATUREL 

Entrons dans le vif du sujet ! Article SEO friendly… Premières places dans les moteurs de recherches pour booster son business et doper vos ventes… C’est parti !

#1 Écrire des articles SEO qui donnent envie de lire (aka votre stratégie éditoriale)

Tout article SEO doit répondre à une demande précise ! Votre stratégie de contenu doit être claire et satisfaire votre client cible

Prenons un exemple concret ! Votre site internet est dédié aux régimes alimentaires, votre client cible est une femme de 32 ans, qui a pris du poids suite à ses 2 grossesses successives. Elle a tout essayé, mais n’arrive pas à en venir à bout au bout de son 52e régime testé en 6 mois. Aujourd’hui, elle est assez désespérée…

Elle tape dans le SERP Google (Search Engine Results Page ou la page de résultat de Google) “comment perdre du poids sans frustration”. 

Pour apparaître dans les résultats Google, votre stratégie éditoriale sera de proposer : 

  • solutions de régimes sans frustration
  • contenus motivation pour ne plus craquer
  • astuces pour ne plus complexer sur les bourrelets disgracieux après une grossesse
  • conseils vestimentaires en fonction de sa morphologie
  • astuces pour être toujours invitée chez ses amis et adapter son alimentation sans jugement de ses pairs
  • comment dédramatiser face aux remarques qui font mal
  • comment être à l’aise en maillot sur la plage, etc.

Si vous parlez uniquement de régimes, vous perdez votre lectrice. 

Si vous parlez de bikinis, vous perdez aussi votre lectrice (sauf si c’est pour lui montrer que le bikini ne fait plus fureur et qu’elle n’a pas à s’en préoccuper). 

Bref. L’objectif numéro un pour vous est d’avoir un site qui cible une thématique précise, sinon Google ne comprendra pas votre stratégie de contenu (content marketing), et vos lecteurs non plus !

#2 Mot-clé principal et longue traîne pour un article SEO au top

Les fameux mots-clés qui nous donnent mal au crâne… 

Premier disclaimer : un article SEO = un mot-clé unique = une idée

Inutile de vouloir caser plein de mots-clés partout, vous ne devez en placer qu’un seul. 

Sauf que… Il ne faut pas en abuser et respecter un juste dosage !

Un mot-clé, c’est quoi ? C’est l’idée principale de votre article de blog. Résumée en un mot. Un mot-clé donc.

Et la longue traîne dans tout ça ? Vous en avez peut-être déjà entendu parler… 

C’est vrai quoi, tout le monde connaît la longue traîne de la mariée, mais pour ce qui est des longues traînes en référencement naturel, c’est une autre paire de manches (pardon pour le jeu de mots plus que douteux !)…

Allez, je vous aide un peu. Un mot-clé (ou keyword en anglais) est constitué d’un mot unique, ou d’une série de mots. Et une longue traîne SEO, ben c’est la même chose, mais avec une série de plus de 3 mots.

Voici un exemple, cherché sur Google (qui est une source inépuisable pour trouver vos mots-clés) :

mot cle et longue traine

Il est beaucoup plus facile de positionner un article de blog en première place de Google avec une longue traîne, qu’avec un mot-clé constitué d’un ou deux mots. C’est moins concurrentiel, et surtout beaucoup plus pertinent pour attirer des lecteurs qui seront intéressés par vos contenus.

Le mot-clé est à l’article SEO ce que la farine est au pain : primordial, les amis ! 

Et pour vous aider à trouver vos mots-clés (mais pas que), je vous ai concocté LA liste des 20 meilleurs outils gratuits, pour booster votre SEO, et que j’utilise au quotidien.

#3 Champ sémantique pour une lecture fluide

Les mots-clés, à eux seuls, ne font pas un article optimisé SEO… Sinon, ça serait bien trop facile ! 

Pour un bon référencement de votre blog, vous devez créer un champ lexical autour de votre mot-clé. Ça a l’air barbare dit comme ça, mais vous devez voir ça comme un jeu !

En rédaction web SEO, on se doit de créer une liste de mots qui correspondent à la thématique d’un article.

Par exemple, si je devais rédiger un article sur mon métier de freelance, j’utiliserais le mot-clé rédaction SEO. Je ferais en sorte que ce mot apparaisse régulièrement dans l’article pour dire à Google “hey coucou, je parle de rédaction SEO”.

Je placerais ensuite des mots tels que : 

  • rédacteur
  • mots-clés
  • référencement naturel
  • paragraphe
  • contenu unique
  • charte éditoriale
  • balise optimisée
  • technique de rédaction, etc.

Dès que vous avez tous le vocabulaire dont vous avez besoin pour rédiger votre article SEO, il n’y a plus qu’à construire le puzzle, et à placer tous les mots au bon endroit. Ca va aider les moteurs de recherche à comprendre de quoi vous parlez, et surtout, ça va aider votre lecteur à lire un contenu digeste, sans bourrage de mots-clés.

#4 Structure : Paragraphes et sous-titres d’un bon article SEO

Tous vos textes, je dis bien TOUS vos articles de blog doivent présenter une structure précise. 

Voyez ça comme un livre, dans lequel vous avez un titre, des chapitres et des paragraphes.

Un article SEO est constitué de la même manière :

  • un titre (appelé Title) qui apparaît dans les moteurs de recherche (je vous le montre plus bas)
  • une balise H1 (qui peut-être identique à votre titre) et qui apparaît sur votre page d’article 
  • de paragraphes principaux appelés H2 (il en faut au moins 2 pour chaque article SEO)
  • de sous-paragraphes (du H3 au H6) qui correspondent aux sous-paragraphes des paragraphes principaux (minimum 2 à chaque fois aussi).

Ça ne vous parle pas ? Pas de panique ! C’est plus simple avec un exemple :

structure article SEO

Les symboles > / < que vous voyez sur cette photo sont ce que l’on appelle des balises html. 

Ne vous en souciez pas trop. Dans WordPress (ou toute autre plateforme), il vous est proposé de mettre vos titres et sous-titres sous la forme de “titre 1”, “titre 2”, etc. 

Sélectionnez le titre qui vous convient (h1 = titre 1, h2 = titre 2), et votre texte se mettra en forme tout seul !

#5 Optimisation de vos photos dans un article SEO

Avez-vous pensé à l’indexation de vos photos ? Vous vous rappelez, je vous en ai parlé en début d’article… Quand les robots scannent vos articles pour les indexer, en réalité, ils les placent dans les rayons de sa gigantesque bibliothèque.

J’ai un petit secret à vous dire à ce sujet… Les robots sont aveugles face aux images, pictogrammes et vidéos ! Ils ne comprennent pas tout ce qui n’est pas textuel, parce qu’ils ne les voient tout simplement pas. Du coup, vous allez devoir les aider un peu.

À chaque fois que vous intégrez une image, nommez-la et renseignez le texte alternatif comme sur la photo ci-dessous. 

balise alternative article SEO

À quoi ça sert de faire ça ? Les descriptions que vous renseignez remplacent vos images en cas de problème de chargement, et elles apparaissent lorsqu’un internaute non-voyant consultera votre page… Plutôt cool non ?

Et le truc génial de l’histoire est que vous allez pouvoir placer quelques mots-clés dedans (uniquement si l’image s’y prête). Ça fera apparaître vos images dans Google image et vous pourrez être découvert par de nouveaux internautes !

Petit warning malgré tout : Google et ses amis veulent que le référencement naturel reste naturel (ce qui est logique finalement quand on lit le nom qu’on lui a donné hein). 

Il a même créé des algorithmes pour détecter les petits malins qui essaient de placer des mots-clés partout dans leurs articles SEO et parfois, le couperet tombe : une pénalité pour le site web, qui se voit rétrogradé dans les places des moteurs de recherches… Aïe, ça fait mal !

Pensez aussi au temps de chargement de vos pages. Les photos trop lourdes ralentissent votre site. Pensez à les optimiser !

#6 Liens internes pertinents pour vos lecteurs

Le maillage interne va rendre l’expérience utilisateur plus fluide pour vos lecteurs. Bon ok, j’arrête avec mon charabia et je vous explique.

Imaginez les pages de votre site comme une carte routière de France. Vous avez les : 

  • les autoroutes : page d’accueil, une page à propos, une page contact, votre page produits/services/formations (l’autoroute des vacances, l’A6, l’A7… le Graal en fait), la page principale du blog avec tous les articles, etc
  • puis les nationales : les sous-catégories de produits/services/formations et celles de votre blog
  • et les départementales : chaque produit/service/formation et chaque article de blog

Avec toutes ces routes, les robots de Google s’y perdent et ont besoin d’un GPS pour comprendre la carte routière. Et pour le coup, le GPS c’est vous !

Quand vous rédigez un article comme celui que je suis en train d’écrire, je sais que vous avez envie d’en savoir plus sur la rédaction d’un article SEO. Du coup, j’insère d’autres articles d’Aline pour vous vous aider à booster votre référencement naturel, mais aussi pour augmenter le trafic de votre site. Bref. À être LA star du blogging.

Proposez à minima 2 articles, sans en faire trop, et surtout, uniquement si c’est pertinent pour vos lecteurs. 

Google comprendra votre message : ceci est une départementale, je vais te diriger vers une autoroute, une nationale ou une départementale.

Premier avantage : le lecteur trouve que le site est top et reste longtemps dessus (taux de rebond en baisse = internaute qui reste plus longtemps sur le site = Google adore et sait que le site plaît).

Second avantage : les robots comprennent comment votre site est construit. Ils passent moins de temps à le scanner. Ils sont contents et disent à leur patron (Google) “il est trop cool ce site, on devrait le mettre dans les premiers résultats”.

Pour chaque lien que vous mettez sur votre site, placez un mot-clé (si c’est pertinent), puis le lien hypertexte. 

Faites attention à ne pas toujours utiliser les mêmes termes pour créer vos liens. Google n’aime pas du tout, car il sait que vous essayez d’optimiser votre site web (c’est tordu, je sais) !

#7 Liens sortants et liens entrants vers votre site

Pareil que pour le maillage interne, les liens externes, les liens entrants, les backlinks (tout ça forme ce qu’on appelle le netlinking) font partie de l’optimisation SEO à prévoir pour chaque article de blog et pour votre site web de manière générale. 

Les moteurs de recherches (#touslesmêmes) aiment la popularité. C’est un peu comme à l’école en fait. Vous voyez les groupes d’ados populaires du lycée ?

Eh bien, Google et ses amis les préfèrent à vous… C’est dur, je sais ! Mais vous savez quoi ? J’ai percé leur secret (enfin, tous les référenceurs et rédacteurs web SEO aussi). 

Pour être populaire et voir vos pages web décoller vers les premières places, il faut obtenir des liens qui vont envoyer vers votre site. Ces liens peuvent venir de vos réseaux sociaux, mais aussi (et surtout) d’autres blogs, mais pas n’importe lesquels. 

Encore une fois, les robots doivent comprendre de quoi vous parlez. 

Si votre sujet est “les investissements immobiliers” et que les liens entrants vers votre site proviennent de sites traitant “des castors dans l’espace”… 

Comment vous dire ? 

Ça risque de ne pas être super impactant… Et je dirais même que ça va vous pénaliser (oups).

Spoiler du jour : si vous voulez que l’on parle de vous, pensez à parler des autres aussi. Ne soyez pas avares de conseils et n’hésitez pas à mettre des liens pointant vers d’autres sites que le vôtre, si c’est pertinent dans votre article SEO.

#8 Balise meta description d’un article SEO

Balise what ? La meta description est votre accroche d’article SEO. Votre titre est top, votre article de blog aussi, mais l’accroche est bof… Elle ne donne pas envie de cliquer sur votre article. 

Résultat : personne ne clique sur votre article optimisé… C’est pénible, je sais !

On met quoi dans la balise du coup ? Déjà, on peut mettre jusqu’à 300 caractères (pas des mots, des caractères). Sauf que, seul 160 apparaîtront dans les résultats de recherches Google. La solution est alors de placer les meilleurs mots dans les 160 premiers caractères.

Placez vos mots-clés au début (si possible). Ensuite, ne perdez pas de vue que vous parlez à de vraies personnes ! Donc, résumez du mieux possible votre article de blog et donnez envie d’en savoir plus.

title et meta description

Il n’y pas de formule magique. L’objectif est d’attirer l’attention, de placer des mots-clés, de résumer au mieux… Pas de panique, avec la pratique, c’est de plus en plus facile. 

#9 URL la plus courte possible

L’url, c’est l’adresse qui va envoyer le gentil lecteur vers votre super article SEO. C’est un peu comme une porte d’entrée en quelque sorte. Autant être accueillant…

Votre url doit être la plus courte possible. On bannit les url aussi longues que le bras et on synthétise. Pas de date dans une url : plus c’est simple, mieux c’est !

Reprenez le titre de votre article SEO et ne gardez que l’essentiel.

Par exemple, pour un titre d’article tel que : 

  • “les 12 meilleures méthodes pour planifier des vacances sereines”

Votre url pourra ressembler à ça : 

  • “nom de votre site”/12-meilleures-methodes-pour-planifier-vacances-sereines
url et permalien article SEO

En résumé : 

  • les tirets, c’est top 
  • pas d’accent dans les url
  • pas d’articles non plus 

Vous pouvez les paramétrer par défaut dans WordPress, dans la partie permalien de votre plugin SEO.

#10 Longueur idéale d’un article SEO

Et la question à un million pour terminer… La taille d’un article SEO compte-t-elle ? Of course les amis ! La longueur d’un texte est importante en référencement. 

Bien évidemment, ce qui compte avant tout est un contenu de qualité, car si vous rédigez du contenu web soporifique, juste pour atteindre un quota de mots, inutile de vous préciser que personne ne vous lira… 

Alors que des articles pertinents, qui répondent à un vrai besoin… Là, ça change la donne.

Je suis donc toujours super embêtée quand on me pose cette question, car il est difficile d’y répondre sans faire du cas par cas. Malgré tout, Aline m’a fait le plaisir de m’inviter, donc je me dois de vous apporter une réponse claire !

En moyenne, les articles de blog SEO friendly sont considérés comme pertinents à partir de 800 mots. 

Les tendances du moment tendent toutefois vers le slow content… Kézako le slow machin ? C’est de la rédaction de contenu qui prend le temps de développer des idées. Ce genre de texte est donc plus long que la moyenne. Exit le snack content (par opposition, ce sont des contenus courts), plutôt réservé aux réseaux sociaux. 

Si je vous dis qu’un article SEO a plus de chance d’être bien référencé sur le long terme avec plus de 2 000 mots, je sais que je vais vous faire peur ! Pourtant, c’est la réalité. Les meilleurs articles SEO sont ceux qui ont un contenu long.

La morale dans tout ça est qu’il vaut mieux miser sur des publications moins régulières, mais avec des contenus plus travaillés. Ne perdez pas toute votre énergie à vouloir publier 2 articles de blog par semaine quand vous pourriez n’en rédiger qu’un seul, beaucoup plus long, plus pertinent, mieux optimisé et qui plaira vraiment à votre lecteur cible.

En résumé, pour rédiger le meilleur article SEO de l’Univers pour votre blog :

  1. Créez une ligne éditoriale qui répondra à l’ensemble d’une problématique de votre client cible.
  2. Trouvez ensuite le bon mot-clé pour chaque article de blog et idéalement une longue traîne (moins concurrentielle et plus pertinente).
  3. Développez un vocabulaire qui tourne autour de votre sujet d’article SEO.
  4. Construisez votre article avec des titres et sous-titres optimisés.
  5. Nommez vos photos, renseignez les descriptions et allégez leur poids.
  6. Insérez des liens d’autres articles et pages de votre site web.
  7. N’ayez pas peur de proposer des contenus d’autres blogs, et faites en sorte que d’autres sites de votre thématique parlent de vous.
  8. Soignez votre entrée en matière avec votre meta description.
  9. Paramétrez l’url de votre article de blog SEO.
  10. En référencement naturel, la taille de votre texte compte !

Et n’oubliez pas… Si vous voulez gagner un temps précieux sur la rédaction de vos articles, téléchargez la liste des 20 outils gratuits que j’utilise pour booster le SEO de mes clients.


J’espère que cet article vous aura permis de désacraliser le référencement naturel.

Il ne vous reste plus qu’à pratiquer… Objectif : premier sur Google 🎯

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas… Les commentaires sont juste en dessous. 😊

18 Comments

  1. Merci beaucoup pour cet article ! J’en avais déjà lu plusieurs sur le référencement mais j’ai appris de nouvelles choses grâce à celui-ci !
    Je retiens particulièrement le fait de raccourcir son url, de décrire ses images et de bien penser à rédiger une méta description.
    Comme on dit, « y a plus qu’à », je m’y mets dans la soirée !

    • Hello Céline, merci beaucoup pour ton commentaire, trop contente que tu aies appris de nouvelles choses (ps : moi aussi quand j’ai reçu l’article 😂). Bon courage pour les mises à jour 😘

      • Cet article est une mine d’or et pour moi il restera une référence ! A consulter et reconsulter sans modération ! En plus il me permet de faire plus ample connaissance avec ton blog. Merci à Stéphanie de l’avoir écrit et a toi de l’avoir rendu possible !🤗

        • Coucou Aude !
          Wahou, merci pour ces beaux compliments.
          Ce n’est pas toujours simple l’apprentissage du SEO. Avec les changements d’algorithmes, ça n’aide pas non plus 😅.
          Ravie de t’avoir fait découvrir Aline. Tu trouveras ton bonheur sur TheBBoost. Tout ce qu’il te faut pour entreprendre dans les meilleures conditions 😍

  2. Merci beaucoup Céline pour ce gentil commentaire 😊
    Je pense qu’en matière de référencement naturel, on en apprend tous les jours.
    Bonnes optimisations !

  3. Avec tous ces précieux conseils, me voilà au travail pour la rédaction démontage second article (demain 😱)
    Merci beaucoup

    • Hello Stéphanie ! Bon courage pour ta rédaction ! Si tu appliques tous ces conseils ton référencement va être au top 😍

  4. Coucou Stéphanie !
    Je suis sûre que tu vas assurer avec ton article SEO friendly 😊
    Aline a raison : ton site va être au top.
    Bonne rédaction !

  5. Bonjour ! Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils, ils m’ont permis de réaliser que je n’utilisais pas bien les balises ALT ou les titres de mes images (des trucs comme abcd123.jpg…. 😅). Je sais ce qu’il me reste à faire cet été : améliorer le référencement de mes images ^^ et aussi revoir les titres de mes articles ou alors mes liens.
    J’ai fait beaucoup d’erreurs au début de mon blog, mais il n’est jamais trop tard pour les corriger 😃

    • Hello Lisa ! Haha t’en fais pas je te confirme qu’environ tous les 6 mois je repasse aussi sur l’ensemble des articles de mon blog pour les mettre à jour avec les dernières informations que j’ai apprises. Ça vaut le coup en matière de référencement. Bon courage avec tes balises alt ! 😘

    • Coucou Lisa !
      Je suis ravie que cet article te soit utile. Je reconnais que le SEO est un vrai casse-tête.
      Pour tes images, tu prendras vite l’habitude. Le plus « pénible » est de le faire d’un coup, mais après, promis, ça fait plus du tout mal 😅 Comme tu dis, il n’est jamais trop tard !
      Bon courage à toi

  6. Bonjour! Article très intéressant. Je connaissais déjà pas mal de conseils mais une bonne piqûre de rappel, ça fait toujours du bien!!! Merci

    • Hello Emanuelle, je suis impressionnée si tu connais déjà ces conseils c’est que tu as d’excellentes bases en SEO. 😍

  7. Merci beaucoup pour ces quelques astuces ! J’en garde une ou deux en tête, je ne savais pas que le mot clé pouvait être composé de plusieurs mots (je suis une quiche oui oui !), je viens d’apprendre quelque chose mdr. Des bisous 😘

    • Hello 💕 Mais non t’es pas du tout une quiche je l’ai aussi appris bieeeeeen après coup haha ! Ravie que cet article t’ait été utile. 😘

  8. J’ai lu énormément de choses sur le SEO, éparpillées ça et là. Cet article est l’un des rares à être aussi concis et complet! Merci beaucoup 🙂

    • Hello Amtiss, merci beaucoup pour ton message ! Oui Stéphanie a fait un super travail sur cet article ! 🙂

Write A Comment