J’ai eu la chance d’interviewer Olivier Lambert, un des pionniers de l’infopreneuriat. Vous allez donc découvrir les dessous de son business : La Tranchée, une plateforme de formation en ligne avec une communauté privée. Durant cet échange passionnant, plusieurs sujets importants pour développer votre business vont être abordés : e-learning, gamification, programmation, innovation, automatisation et organisation

On va littéralement décortiquer les clés du succès d’Olivier. Vous allez, entre autres, apprendre qu’il est possible d’avoir un business extrêmement rentable, sans avoir d’équipe. Vous verrez qu’on peut réussir en se levant à 10 heures du matin tous les jours. Et surtout, vous comprendrez qu’il est possible de rester devant la concurrence, grâce à l’innovation. Je suis certaine que le témoignage d’Olivier va être pour vous, comme il l’a été pour moi, une véritable source de motivation et d’inspiration

Utilisez le code BBOOST à votre inscription sur La Tranchée pour avoir 2 mois d’abonnement offerts – offre réservée exclusivement aux auditeurs du podcast J’peux pas j’ai business 🥳👉 https://www.latranchee.com/inscription

LE PARCOURS D’OLIVIER LAMBERT : DE SES REVENUS ILLICITES DANS LA COUR DE L’ÉCOLE PRIMAIRE AUX PRÉMICES DE LA TRANCHÉE

C’est à l’école primaire qu’Olivier monte son premier business. Il se met à vendre à ses camarades de classe, durant la pause déjeuner, des objets ramenés de chez lui. Cette affaire juteuse ne dure hélas pas longtemps. Olivier se fait rapidement rattraper par les autorités en place, aussi appelées instituteur 😄

À 16 ans, Olivier replonge dans le monde des affaires. Il propose aux habitants de son village de revendre leurs produits, objets et appareils électroniques, sur eBay, en échange d’une petite commission. Cette affaire florissante prend également fin assez vite. 

En même temps que ses études, il commence à apprendre la programmation et se passionne pour le monde du web. Grâce à un de ses professeurs, il s’intéresse de près aux réseaux sociaux qui commencent à faire leur apparition. Il devient alors consultant, enchaînant les petits contrats mal payés. En parallèle, il documente sur son blog ce qu’il apprend durant les balbutiements de sa vie professionnelle.

C’est en sortant de l’université qu’il trouve un job dans une grande agence de voyages. Il s’occupe alors du blogging et gère un énorme budget marketing au niveau AdWords, Facebook et référencement. 

Quelque temps plus tard, il reçoit de nombreuses demandes pour des séances de coaching sur ces sujets qu’il maîtrise. Il décide de quitter son poste en agence pour se consacrer à cette nouvelle activité.

LE BUSINESS MODEL DE LA TRANCHÉE

La Tranchée c’est quoi ?

Olivier enchaîne donc les coachings individuels puis crée des formations en ligne. Ensuite, il met en place une communauté pour que ses élèves puissent échanger entre eux. Ce forum prend vie et le tout devient un produit à part entière : La tranchée. 

La tranchée est une plateforme qui propose diverses formations en ligne pour les entrepreneurs avec un accès à une communauté privée. Il y a actuellement plus d’une dizaine de professeurs qui donnent des cours allant de LinkedIn à Google ads, en passant par le marketing de courriel et la création de sites web. 

La naissance de La Tranchée 

À l’époque, le prix des formations en ligne qui existent est élevé. Olivier se rend vite compte que certaines personnes ont les moyens de les acheter sans problème, qu’en d’autres, comme lui, doivent choisir entre se former ou s’acheter à manger ! 

Il se dit alors que personne ne devrait avoir à se priver des nécessités de base (manger, payer son loyer, etc.) afin d’être capable de se former pour augmenter son salaire. C’est comme ça qu’il crée et propose des offres de formations à différents tarifs.

Les deux mécaniques principales de La Tranchée 

Le modèle par abonnement accessible à tous

La Tranchée fonctionne par abonnement mensuel, d’environ 30 euros, donc accessible au plus grand nombre. Dès le début, des formations de bases sont offertes à tous les membres. Ensuite, l’argent versé chaque mois est transformé en crédit pouvant être utilisé pour avoir des rabais sur d’autres formations payantes, à différents tarifs.

La gamification

La deuxième mécanique de La Tranchée est la gamification. Plus le client s’implique sur le forum (pour aider les autres, apprendre lui-même, etc.), plus il va obtenir de récompenses. 

LA GAMIFICATION : LE FUTUR DE LA FORMATION EN LIGNE

Comment fonctionne la gamification ? 

La gamification devient plus que nécessaire dans le milieu du e-learning. Et Olivier est clairement un précurseur dans ce domaine. 

Il explique que le client doit avoir un enjeu, une récompense, pour avoir envie de s’impliquer et de participer au système.

Vous comprenez donc que si cette récompense est juste un badge virtuel, l’expérience n’est pas très satisfaisante 😅

Les tests d’Olivier 

Au tout début de La Tranchée, le système de gamification d’Olivier est coercitif : le client a accès à des tutoriels qui lui permettent d’utiliser l’ensemble de la plateforme de formation, uniquement s’il participe sur le forum. 

À l’époque, certains clients adorent ce fonctionnement. Cependant, d’autres se plaignent de ne pas avoir accès directement aux outils qu’il faut pour passer à l’étape supérieure sur la plateforme, alors qu’ils ont payé.   

Il y a un an, lors d’une mise à jour, Olivier s’apprête à enlever ce système de gamification. Après avoir jeté un œil à ses statistiques, il s’aperçoit que le taux d’engagement est énorme 🤩

Il garde donc la gamification avec une nouvelle formule, qui n’est plus coercitive : la récompense est liée à un système de loterie qui donne accès à du crédit pour d’autres formations. 

Olivier explique qu’aujourd’hui encore, il n’y a pas beaucoup d’outils concernant l’expérience de gamification. C’est pourquoi il programme lui-même 100 % de sa plateforme : design, frontend, backend, serveur, etc. 

L’INNOVATION AU CŒUR DE LA TRANCHÉE

Olivier a besoin et aime programmer pour innover. Il ne veut pas se contenter d’utiliser des outils créés par d’autres. 

Par contre, selon lui, innover dans ce domaine est à double tranchant : 

  • Il a un avantage technique important sur la concurrence.
  • Le développement de ses outils a un coût, car le temps passé à programmer pour innover n’est pas utilisé pour créer du contenu ou promouvoir son entreprise.

L’AUTOMATISATION POUR DÉVELOPPER UN BUSINESS QUI CARTONNE SANS ÉQUIPE

Ça va vous paraître dingue, mais Olivier travaille seul. Il n’a pas d’équipe et gère tout de A à Z. Son secret est de mettre en place de l’automatisation dans son business, depuis le début de son activité. Il s’automatise lui-même ! Voilà de quelles façons :

  • Il commence par faire du coaching et se rend vite compte qu’il répète tout le temps les mêmes informations. 

Sa solution d’automatisation est de remplacer ses coachings par des formations en ligne. Plus besoin d’être présent, son expertise se trouve dans ses formations. 

  • Quand il lance ses formations, il doit continuer de répondre régulièrement aux questions de ses clients/élèves.

Sa solution est de faire un forum où les personnes peuvent se répondre entre elles. 

Sa solution est de proposer à des professeurs de devenir ses partenaires et de vendre leurs formations sur sa plateforme. 

Récemment, il a également développé une entreprise de studios intelligents, spécialisés dans la création de formations en ligne. En payant un abonnement annuel, ses clients ont accès aux studios pour enregistrer leurs formations, sans qu’Olivier ait à gérer ça physiquement. Le client arrive, il ouvre la porte du studio avec une application, puis un détecteur de mouvement met en route les caméras, les micros, etc.

Olivier a finalement créé un véritable écosystème. Il pense toujours sur le long terme pour trouver la meilleure façon de développer son business.

L’ORGANISATION QUOTIDIENNE D’OLIVIER LAMBERT

Olivier fait parfois des semaines de 100 heures, lors de gros projets. Cependant, il travaille habituellement 20 à 30 heures, avec un début de journée qui ne commence jamais avant 10 h 00 (ça fait rêver 😅).

Organisation et productivité sont les maîtres mots d’Olivier. Chaque jour de sa semaine est consacré à une activité précise : 

  • Lundi → gestion de tous les appels.
  • Mardi → gestion des emails, des messages, etc.
  • Mercredi et jeudi → deep work (travail en profondeur, sans aucune distraction) sur différents projets.
  • Vendredi → programmation, présence ponctuelle sur le forum et autres tâches selon ses envies et besoins.

LES COMPÉTENCES À DÉVELOPPER POUR LANCER UN BUSINESS

Olivier explique que, selon le business que vous souhaitez bâtir, vous prendrez un chemin bien spécifique. Il n’existe pas une unique bonne façon de faire ou une liste de compétences universelles à développer. 

Son chemin à lui est lié à l’innovation. Sa nécessité était donc de commencer à apprendre un langage de programmation pour développer des outils et avoir une vision d’ensemble de ce qu’il était possible de réaliser et d’automatiser.

Pour lui, la seconde compétence essentielle à avoir est le copywriting : savoir écrire des messages percutants. Plus que de la rédaction, il s’agit de faire preuve d’empathie et de vous mettre dans la peau de votre prospect afin de connaître ce qui le motive, lui fait peur, le fait rire, etc. Cette compétence permet d’interpeller votre futur client et de vendre vos offres, produits ou services.

LES PIQÛRES DE RAPPEL À LA PLACE DES REGRETS

Olivier n’a pas de regret concernant son parcours professionnel. 

Il explique que le plus important est de regarder le passé, en ayant de la compassion pour soi-même. 

Plutôt que d’avoir des regrets, il est plus utile de vous souvenir de vos erreurs pour qu’elles vous servent de piqûres de rappel. Les mêmes situations peuvent arriver de nouveau, donc soyez attentifs. 

L’autre conseil d’Olivier est de garder en tête que ce n’est pas parce que vous avez eu du succès dans le passé, que vous en aurez dans le futur. Plus l’ampleur des décisions est grande, plus la conséquence d’un mauvais choix peut éclore. La solution est simple : restez vigilants et humbles. 

RETROUVEZ OLIVIER LAMBERT


Je retiens deux informations essentielles de cette interview passionnante d’Olivier Lambert. Premièrement, la nécessité d’innover sans cesse, de ne pas se limiter à ce qui existe déjà et de toujours essayer d’aller plus loin : seul ou en vous entourant d’autres professionnels si vous n’avez pas toutes les compétences nécessaires. Deuxièmement, l’importance de mettre en place des automatisations, dès le début de votre business, surtout si vous souhaitez rester seul. Pour finir, gardez en tête que tout est possible, même à petite échelle. N’hésitez pas à aller piocher des idées dans l’article précédent pour savoir comment automatiser votre business facilement.

Write A Comment