Découvrez comment se passe un rachat d’entreprise étape par étape  

11 Déc 2023

Aujourd’hui, on va parler de rachat d’entreprise. Plusieurs questions entourent ce sujet : comment se passe une reprise d’entreprise ? Quel est l’intérêt de racheter une entreprise plutôt que d’en créer une ? Etc. Je vais pouvoir répondre à toutes ces questions, car, après avoir créé mon premier business, je suis actuellement en train de reprendre une entreprise 

Dans une première partie, vous allez donc découvrir les étapes clés liées à la reprise d’entreprise : préparation du projet, audit, signature du compromis de vente entre cédant et repreneur, business plan, recherche de financement, etc. Puis, dans une seconde partie, je vous ferai part de mon expérience d’entrepreneure en plein processus de rachat d’une entreprise. Et je vous dévoilerai également tout ce qui va se passer au sein de mon business actuel et au sein de celui dont je serai bientôt également la dirigeante.   

LA PRÉPARATION D’UN PROJET DE RACHAT D’ENTREPRISE 

Plusieurs raisons peuvent motiver votre projet de rachat d’entreprise : 

  • Vous voulez gagner du temps ! Eh oui, reprendre une entreprise c’est bénéficier d’un catalogue clients, d’un catalogue produits, d’équipes en place, de process fonctionnels, de plusieurs années d’expertises, etc. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous créez un nouveau business depuis le début.
  • Vous souhaitez élargir votre mission en tant qu’entrepreneur. 
  • Vous voulez saisir une opportunité qui correspond à votre vision à long terme, etc.  

LA COLLECTE D’INFORMATIONS ET L’AUDIT 

Un rachat d’entreprise ressemble, sur certains aspects, à un achat immobilier. Une des premières étapes est d’aller visiter le bien ! Ici, cette visite est remplacée par un audit. 

Cet audit de l’entreprise à reprendre permet de vérifier la fiabilité des informations qui vous ont été données par le cédant, comme : 

  • Le chiffre d’affaires.
  • Les bilans comptables.
  • Les contrats de prestataires, etc.    

LA SIGNATURE DU COMPROMIS DE VENTE ENTRE LE CÉDANT ET LE REPRENEUR

La signature du compromis de vente a lieu entre le cédant et le repreneur via l’intermédiaire des avocats des deux parties. Il s’agit de définir dans quel état vous rachetez l’entreprise : prix de vente, conditions suspensives, etc. 

La signature de ce document engage les deux parties contractuellement. Personne ne peut faire marche arrière, sauf si une des conditions suspensives est activée (ex. si le repreneur n’obtient pas son financement).  

LA RÉDACTION DU BUSINESS PLAN DE REPRISE D’ENTREPRISE

Vous devez rédiger un business plan de reprise d’entreprise pour obtenir votre financement. L’objectif est de démontrer que votre projet de rachat tient compte de la réalité et est viable, financièrement parlant. Ce document aborde différents points : 

  • Le contexte de l’entreprise que vous souhaitez racheter.
  • Votre prévisionnel.
  • Vos stratégies de développement.
  • L’analyse de la concurrence. 
  • Les risques éventuels, etc. 

Et pour vous aider dans la rédaction de votre business plan de reprise d’entreprise, je vous conseille de passer par la plateforme The business plan shop. Elle vous permet d’éditer facilement votre document en remplissant simplement toutes les informations nécessaires. Et d’expérience, je vous garantis que vous allez gagner un temps précieux ! 

Vous devez également joindre à votre business plan un certain nombre de pièces justificatives concernant vos bilans comptables, votre solvabilité, etc. 

LA RECHERCHE DE FINANCEMENT POUR RACHETER UNE ENTREPRISE 

Pour rechercher une banque afin de trouver un financement pour votre projet de rachat d’entreprise, n’hésitez pas à faire appel à un courtier. Alors oui, cette démarche va vous coûter un peu d’argent, mais ce professionnel va vous aider à :

  • Construire un dossier solide.
  • Élaborer une stratégie de rachat.
  • Démarcher des banques. 
  • Alléger votre charge mentale et vous faire gagner du temps (et le temps, c’est de l’argent 😉). 

LA SIGNATURE DE L’ACTE DÉFINITIF DE REPRISE D’ENTREPRISE

Lorsque vous obtenez votre financement pour votre projet de rachat d’entreprise, vous pouvez alors signer l’acte définitif concernant votre accord avec le cédant. 

Ce document ressemble en quelque sorte au compromis de vente, mais remis au propre et signé de manière définitive. Félicitations, vous êtes désormais le nouveau dirigeant de l’entreprise 🥳.   

MON EXPÉRIENCE CONCERNANT LE RACHAT D’ENTREPRISE  

Le contexte de mon rachat d’entreprise

Vous l’avez compris, plusieurs années après avoir créé TheBBoost, je suis en train de racheter une entreprise. Et pas n’importe laquelle, puisque j’ai décidé de reprendre l’entreprise de ma meilleure amie, Charlotte Appietto. De son côté, Charlotte part vers de nouvelles aventures professionnelles (vous en saurez plus dans un prochain article à venir 😉).

Je rachète donc l’entreprise Pose ta Dem’ qui propose des programmes de formation à destination de personnes souhaitant entamer une reconversion professionnelle (ex. changement d’emploi salarié, virage vers l’entrepreneuriat avec la création d’une entreprise, etc.).

Les raisons de ce rachat sont les suivantes : 

  • Ma vision à long terme a toujours été de reprendre une entreprise un jour. 
  • Je souhaite élargir ma mission et ce rachat me permet de construire un véritable écosystème de plusieurs entreprises au service de l’épanouissement professionnel. Avec TheBBoost, j’aide les entrepreneurs à développer leur business pour vivre leur meilleure vie. Et je vais maintenant également pouvoir aider des salariés grâce à Pose ta Dem’. 
  • Je veux gagner du temps en reprenant un business qui fonctionne déjà parfaitement. 
  • Je saisis une véritable opportunité en reprenant une entreprise que je connais très bien et dont le business model est très similaire à celui de TheBBoost : même fonctionnement d’équipe, mêmes logiciels, etc. De plus, il existe déjà de belles synergies entre TheBBoost et Pose ta Dem’ en termes d’audience. 

Mon expérience concernant l’étape de l’audit 

Comme je vous l’ai dit, je connais déjà parfaitement l’entreprise que je rachète. J’ai donc commencé par demander, moi-même, quelques documents à Charlotte avant qu’ait lieu un réel audit réalisé par un cabinet d’avocats concernant :

  • Les finances.
  • Le côté administratif.
  • Le côté juridique.
  • Les potentiels problèmes (spoiler alert : il n’y en avait pas ☺️), etc.

La rédaction de mon business plan de reprise d’entreprise

Pour rédiger mon business plan de 45 pages, j’ai dû me mettre dans la peau d’un banquier qui ne connaît rien au domaine de l’infopreneuriat et détailler mon projet de rachat. 

Et pour être sincère avec vous, j’ai détesté rédiger ce business plan, exercice certes nécessaire et intéressant, mais douloureux 😅. 

Le montage d’une holding pour financer mon projet

J’ai fait le choix de faire appel à un courtier pour trouver une banque afin de continuer, de mon côté, à développer mon entreprise TheBBoost.

Petit détail : je monte une holding afin de décrocher le prêt financier qui me permettra ensuite de racheter l’entreprise Pose ta Dem’. Je vais donc être dirigeante d’un groupe avec 2 entreprises bien distinctes. 

Le futur de l’entreprise que je rachète 

Aucun risque de cannibalisation 

Il n’y a pas de produits dans Pose ta Dem’ qui fait directement concurrence aux produits proposés par TheBBoost, et vice versa, donc aucun risque de cannibalisation. 

Cependant, il existe de véritables synergies entre les audiences et les offres des deux entreprises. En effet, certains produits vont être très intéressants à vendre à la fois d’un côté et de l’autre, comme la formation pour apprendre à créer et lancer un podcast

Cette complémentarité se retrouve d’ailleurs dans le parcours client. Certaines personnes débutent par la formation Side Project de Pose ta Dem’ pour lancer un projet en parallèle de leur job. Ensuite, le jour où ce side project se développe suffisamment, ces personnes entrent à temps plein dans l’entrepreneuriat et s’inscrivent, pour beaucoup d’entre elles, à la BSB Académie pour développer leur business

Conservation des équipes en place 

Les formidables équipes de TheBBoost et de Pose ta Dem’ restent en place 🫶🏻. Il n’y aura aucune fusion. 

Les deux équipes se connaissent déjà, car nous les avons fait se rencontrer afin de totalement les inclure dans ce rachat d’entreprise (idées, avis, etc.).  

Branding de Pose ta Dem’

L’image de marque de l’entreprise Pose ta Dem’ est très forte. Et Charlotte, qui va prochainement me laisser les clés, a fait un énorme travail ces deux dernières années afin de détacher son branding de sa propre image. Je ne vais donc pas devenir le nouveau visage de Pose ta Dem’. 

Je trouve que le personal branding est la meilleure stratégie pour développer un business le plus vite possible parce qu’on crée un affect, du lien avec l’audience, etc. Cette stratégie a très bien fonctionné pour TheBBoost, mais ce n’est pas tenable sur deux entreprises en même temps en termes de charge mentale, de bande passante, etc. Et ça ne correspond pas à ma vision à long terme. 

Stratégie à venir

J’ai un véritable plan de développement sur 5 ans pour l’entreprise que je rachète (business plan oblige 😄). Mais, je ne vais pas entrer dans les détails, car j’attends de prendre en main ce business. En effet, ma première action en tant que dirigeante va être de me mettre en retrait et d’observer durant environ 6 mois :

Ensuite, je vais co-construire le futur de Pose ta Dem’ avec l’équipe en place grâce à mes idées et les leurs. Je n’ai pas du tout envie de débarquer en mode « j’arrive et on va tout changer ». Ça ne serait ni respectueux, ni productif, ni stratégique de ma part.  

La méthode pour gérer deux entreprises en même temps

J’ai anticipé mon projet de rachat en matière de gestion d’entreprise. En effet, depuis maintenant plusieurs mois, j’ai ralenti mon rythme de travail au sein de TheBBoost en structurant au maximum et en déléguant beaucoup plus. Je me suis donc dégagée du temps pour gérer prochainement une deuxième entreprise. 

Et le grand avantage est que Charlotte a structuré entièrement son business pour y travailler le moins possible, c’est-à-dire un jour par semaine. Je vais donc, en effet, augmenter ma charge de travail, mais je ne suis pas du tout inquiète concernant la gestion de mon organisation et de mon énergie.  

La gestion du mindset pendant mon processus de rachat d’entreprise 

Voici quelques conseils concernant la reprise d’entreprise. Ils viennent de mon père qui est entrepreneur, aka. « papa TheBBoost » : 

  • Trouvez quelqu’un d’autonome à mettre à la tête de l’entreprise que vous rachetez (ex. un CEO ou un OBM) → Du côté de Pose ta Dem’, Élise est déjà en place 👋.
  • Si comme moi vous rachetez à une amie, prenez soin de la communication pour préserver votre relation → Avec Charlotte, on a énormément communiqué pendant toutes les négociations, on a parlé de nos moindres doutes, etc. 
  • Faites très attention à l’humain dans votre rachat d’entreprise → J’ai pris soin de ma relation avec Charlotte et j’ai évidemment également rassurée l’équipe de TheBBoost et celle de Pose ta Dem’ concernant ce rachat.
  • Réfléchissez à la manière dont vous pouvez structurer votre entreprise pour qu’elle soit facile à vendre → Je n’aurai jamais envie de vendre mon entreprise TheBBoost. Mais cette question de structuration liée à la vente est tout de même très intéressante (ex. avoir tous les process de l’entreprise parfaitement documentés).

Voilà, vous connaissez maintenant les étapes clés d’un processus de rachat d’entreprise. Vous l’avez vu, une reprise d’entreprise fonctionne, en partie, comme un achat immobilier. Vous préparez votre projet en amont. Vous collectez les informations nécessaires à votre prise de décision puis lancez un audit business. Vous passez à la signature du compromis de vente. Vous rédigez un business plan pour rechercher vos financements. Puis, vient l’heure de la signature de l’acte définitif ! Pour finir, sachez que dans peu de temps, vous pourrez découvrir un second volet de cette expérience de rachat d’entreprise. En effet, je serai accompagné de Charlotte pour vous dévoiler encore un peu plus des coulisses de ce rachat : Comment a-t-on chiffré la valeur de l’entreprise Pose ta Dem’ (le prix restera confidentiel 🤫) ? Comment a-t-on géré cette transition ? Etc. Si vous avez d’autres questions concernant la reprise d’entreprise, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ici ou sur le compte Instagram de TheBBoost.      

Vous aimerez également

Biais cognitifs : définition et cas pratiques pour apprendre à les repérer et limiter leur impact sur vos prises de décisions

Biais cognitifs : définition et cas pratiques pour apprendre à les repérer et limiter leur impact sur vos prises de décisions
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}