Combien ça coûte de devenir indépendant ? Les réponses ici ! www.thebboost.fr #autoentrepreneur #freelance #entreprendre

COMBIEN ÇA COÛTE DE DEVENIR ENTREPRENEUR ?

Salut la #teamboostée ! (oui j’ai arrêté le hashtag #teamTBB car sur Instagram ça renvoyait à des photos … hum hum) 🤔.

Nous voici donc à l’épisode 4 de notre petit marathon « Comment devenir le parfait petit indépendant, et enfin se décider à se lancer » (j’ai jamais trouvé un titre aussi pourri de ma vie, je suis fière de moi).

Après avoir parlé des qualités les plus appréciables pour se lancer, et du fait d’être prêt à sauter le pas, nous voici à notre 4e étape. Celle-ci est beaucoup plus concrète, à savoir combien ça va me-coûter-cette-folie-encore-Jean-Pierre.

Tu débarques et tu n’as rien suivi ? Rattrape les épisodes précédents du challenge #ObjectifEntrepreneur ici :

Épisode 1 : les qualités nécessaires pour devenir entrepreneur

Épisode 2 : Trouver son futur métier/sa voie en 6 étapes

Épisode 3 : Es-tu prêt à te lancer ?

Nous voici donc avec la question du jour : combien ça coûte de devenir entrepreneur ?

NB : Il existe des milliers de façons de devenir indépendant et de créer son entreprise. Je ne prétends pas être une spécialiste, seulement partager ma petite expérience avec vous. Si vous avez des questions techniques sur le choix de votre futur statut, je vous conseille vivement de vous rapprocher d’un expert-comptable qui saura vous renseigner.

 

LE COÛT DE LA VIE QUOTIDIENNE

Avant même de parler du coût de création de votre entreprise, il faut vous assurer d’une première chose : avez-vous les ressources nécessaires pour vivre ? Assurer le quotidien (même s’il est constitué de pâtes et d’eau fraîche) durant vos premières semaines, voir vos premiers mois d’activité ?

2 cas de figure se présentent :

1) Vous restez salariés en attendant que votre business décolle :

Vous avez pris une décision de sécurité, et bravo pour ça ! Votre salaire vous aidera à continuer à vivre, en attendant que votre entreprise décolle et que vous puissiez dire Adios à votre patron. 

2) Vous avez déchiré votre CDI, et envoyé valser vos collègues :

L’avantage avec cette méthode c’est qu’au moins ÉCHOUER N’EST PAS UNE OPTION … Vous vous êtes poussés tous seuls du haut de la falaise … Va falloir apprendre à nager maintenant 😂

Plus concrètement, dans ce cas de figure précis, je conseille tout de même de prévoir un minimum de 3 mois de SMIC. Et cela histoire d’assurer le quotidien, le temps de trouver vos premiers clients et d’encaisser vos premières factures. La vérité c’est que dans certains secteurs d’activités, vos factures ne seront pas payées avant 3 mois. Autant prévoir un peu de marge.

(prêts à dépenser votre argent ?)

LE COÛT DE LA CRÉATION DE VOTRE ENTREPRISE

Parlons maintenant création d’entreprise. Selon le statut que vous aurez choisi, les frais ne seront pas du tout les mêmes.

Sachant que je ne suis (toujours) pas experte comptable, n’hésitez pas à vous renseigner plus en détails auprès d’un professionnel sur le statut qui vous intéresse.

Devenir auto-entrepreneur (micro-entrepreneur depuis 2017)

La légende veut que le statut d’auto-entrepreneur soit un statut complètement gratuit. Que l’on ne paye des cotisations que si l’on réalise un chiffre d’affaire.

OUI MAIS (parce qu’il y a toujours un mais) il y a quand même de petits pièges. Il faut donc savoir que : 

L’inscription est gratuite

On ne le répètera jamais assez, l’inscription en tant qu’auto-entrepreneur est gratuite. Un seul site pour vous inscrire : https://www.lautoentrepreneur.fr/

Mais, si vous êtes artisan (ou dépendez de la CMA), vous devrez effectuer le SPI :

Depuis 2017, un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) est obligatoire pour toutes les nouvelles inscriptions en tant que micro-entrepreneur (à faire avant l’inscription ou dans l’année suivant le début d’ativité). Ce stage de 30h (réparti sur 4 ou 5 jours) peut être pris en charge par pôle emploi pour les chômeurs. Pour les autres il vous coûtera entre 175€ et 400€ selon votre région.

Il existe aussi des dispenses pour ne pas faire ce stage, pour les connaître je vous invite à aller lire l’excellent article sur le sujet : https://www.portail-autoentrepreneur.fr/actualites/stage-de-preparation-a-linstallation#1

Et vous aurez peut-être besoin d’une assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro)

Certains domaines d’activité vous obligeront, même en tant qu’auto-entrepreneur, à souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette assurance représente un coût plus ou moins élevé selon le risque que présente votre métier.

De manière générale, la RC pro est obligatoire pour les métiers manuels comportant des risques (menuiser par exemple). Pour savoir si votre activité est concernée, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre assureur car il n’existe pas de liste officielle.

Dans tous les cas, je vous conseille fortement de souscrire à une RCP si :

  • vous travaillez en direct chez votre client
  • votre client se déplace chez vous ou dans vos locaux
  • si votre activité est manuelle, artisanale et peut comporter des risques de blessure

A noter aussi que si vous utilisez un moyen de transport personnel (voiture, moto, scoot …) dans le cas de votre activité, il faudra obligatoirement l’assurer au travers d’une RC pro.

[ctt template= »8″ link= »O93dR » via= »no » ]Combien ça coûte de devenir indépendant ?[/ctt]

Devenir professionnel libéral :

L’inscription à l’URSSAF est gratuite.

Certaines professions libérales, notamment dans le domaine de la santé, nécessiteront de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.

Devenir agent commercial :

Un coût d’inscription de 25,19€ au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC) vous sera demandé.

Créer une EI (Entreprise Individuelle)

Une EI se rapproche énormément du statut d’auto-entrepreneur (en fait tous les auto-entrepreneurs sont des EI, mais soumis à un régime fiscal particulier). Cependant, une Entreprise Individuelle, contrairement à une auto-entreprise, a un taux de cotisations plus élevé, n’a pas de plafond de chiffre d’affaire, est assujettie à la TVA. Une Entreprise Individuelle est également soumise au régime « réel », c’est à dire qu’elle peut déduire ses frais, sa TVA, etc.

Le coût de la création d’une EI est de :

  • 25,34€ pour une entreprise commerciale
  • 130€ pour une entreprise artisanale

Créer une SARL / EURL

On commence à présent à entrer dans des structures plus importantes, dont les création demandent certains frais, à savoir :

  • des frais de publication dans le journal d’annonces légales : comptez une moyenne de 200€, ce montant varie selon les régions
  • Immatriculation au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) : 39,42€ ou selon votre activité Immatriculation au RM (Répertoire des Métiers) : environ 130€.
  • Déclaration des bénéficiaires de votre société : 23,62€
  • À ajouter également : le capitale déposé lors de la création de votre SARL / EURL. On recommande souvent de déposer un capital de 1000€. En théorie cela est possible avec 1€, mais regardons les choses en face : une société au « capital de 1€ » n’est pas très crédible aux yeux de vos futurs clients.

Créer une SA ou SAS :

Les frais liés à la création d’une SA ou d’une SAS se rapprochent de ceux d’une SARL / EURL :

  • des frais de publication dans le journal d’annonces légales : comptez une moyenne de 230€, ce montant varie selon les régions
  • Immatriculation au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) : 39,42€ ou selon votre activité Immatriculation au RM (Répertoire des Métiers) : environ 130€.
  • Déclaration des bénéficiaires de votre société : 23,62€
  • À ajouter également : le capitale déposé lors de la création de votre SARL / EURL. On recommande souvent de déposer un capital de 1000€. En théorie cela est possible avec 1€, mais regardons les choses en face : une société au « capital de 1€ » n’est pas très crédible aux yeux de vos futurs clients.

Créer une association :

Dans certains cas de figure, la création d’une association peut être intéressante. En effet une association est très peu règlementée par la loi, et bénéficie donc de ce fait d’une plus grande souplesse. Les frais de création d’une association sont les suivants :

  • 44€ d’inscription au Journal Officiel des Associations et des Fondations d’Entreprises
  • Gratuité de l’inscription auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) du greffe du Tribunal de Commerce
  • Déclaration des bénéficiaires de votre société : 23,62€

(ma réaction quand j’ai dû payer pour passer d’auto-entrepreneur à EI)

COÛTS DE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ACTIVITÉ

Maintenant que nous avons fait le point sur la nécessité pour vous de continuer à assurer le quotidien, ainsi que sur les frais de création de votre entreprise, parlons du dernier point qui va certainement également nécessiter quelques dépenses de votre part.

Je n’ai pas ici la possibilité de vous donner des chiffres exacts, car tout dépendra énormément de vous, de vos besoins, de votre future activité, etc. Chaque cas sera unique.

Mes chers futurs entrepreneurs, n’oubliez pas de prévoir un budget pour :

  • La création de votre site internet
  • L’achat du nom de domaine pour votre site internet
  • La création de cartes de visite
  • L’achat de matériel (informatique ou autre) pour pouvoir exercer votre activité
  • L’achat de matières premières (si nécessaire)

D’autres points de dépenses sont également possibles :

  • Assurance professionnelle (RC pro) dans les cas vus plus haut
  • Frais de comptabilité
  • Budget publicité éventuel, pour vous faire connaître

Et voilà mes petits cookies, comme nous l’avons vu la création et le lancement de votre activité vont générer certains frais pour vous, suivant ces 3 points :

  • le coût de votre vie quotidienne le temps que votre entreprise devienne rentable
  • le coût de création de votre entreprise
  • les premiers coûts de fonctionnement de votre activité

Il est donc plus que nécessaire de prendre le temps d’établir un budget, de se poser la question des finances ! Ne paniquez pas tout de suite : en Octobre on va parler ensemble prix, tarifs, comment calculer sa rentabilité, et établir (très simplement) un petit business plan pour que tout roule !

Write A Comment