Aujourd’hui, on va voir comment préparer sa retraite quand on est entrepreneur. Je vais être très honnête avec vous, je n’y connais pas grand-chose en assurance retraite, cotisations, pensions, trimestres, calcul, etc. C’est pourquoi j’ai rencontré Marie, une des cofondatrices de Caravel, qui propose un plan d’épargne retraite individuel, digital, flexible et durable. Alors oui, je sais, le sujet des retraites n’est pas super sexy ! Cependant, c’est promis, vous allez apprendre beaucoup de choses. Marie va vous expliquer comment fonctionne l’assurance retraite en France. Vous aurez des informations pour connaître vos droits et calculer le montant de votre future retraite. Vous découvrirez comment valider des trimestres de retraite en tant que micro-entrepreneur ou dirigeant de société. Enfin, Marie vous présentera différentes solutions (plan épargne retraite, investissement immobilier, etc.) pour anticiper votre retraite le plus tôt et le plus sereinement possible. 

CONNAÎTRE LE FONCTIONNEMENT DE L’ASSURANCE RETRAITE EN FRANCE 

Avant de commencer, voici un petit disclaimer : cet article a vocation à sensibiliser sur le sujet de la retraite, mais ne doit, en aucun cas, être considéré comme une valeur sûre d’un point de vue comptable, juridique, légal, administratif, etc. Donc, je vous encourage à vous renseigner auprès de votre expert-comptable, avocat ou spécialiste, concernant votre retraite, par rapport à votre situation particulière, à votre statut, etc.

Pour préparer sa retraite quand on est entrepreneur, il est essentiel de connaître le fonctionnement global de l’assurance retraite. 

En France, il existe ce qu’on appelle : la retraite par répartition. Aujourd’hui, en tant qu’actifs, les cotisations que vous payez financent les pensions des retraités. Puis, quand vous serez à la retraite, votre pension sera à son tour financée par les actifs.  

Il y a un régime général et un régime complémentaire :

  • Ces deux régimes sont obligatoires. 
  • Ils sont gérés par l’État et par des caisses complémentaires. 
  • Vous cotisez pour cette retraite à travers le paiement de vos cotisations auprès de l’URSSAF. Le montant dépend de votre chiffre d’affaires/de vos revenus d’entrepreneurs.

Des dispositifs supplémentaires, qui se rapprochent plus de la retraite par capitalisation, ont été créés : 

  • Ils ne sont pas obligatoires.
  • Ils ne sont donc pas liés à des charges ou cotisations.
  • Ils ne sont pas automatiques, car c’est à vous d’y souscrire si vous le souhaitez.  
  • Ces dispositifs peuvent être des plans épargne retraite, des assurances-vie, de l’investissement dans l’immobilier, etc.

Sachez que votre retraite dépend de différents critères : 

  • De votre statut professionnel ; micro-entrepreneur (entreprise individuelle), EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), SARL (Société À Responsabilité Limitée), etc.
  • De votre type d’activité.
  • De votre salaire ou chiffre d’affaires, etc.

En tant qu’entrepreneurs, si vous cotisez à la retraite, vous validez des trimestres en fonction de ces critères. 

Après 172 trimestres, soit à peu près 43 années (respirez, ça va bien se passer 😂), vous pouvez toucher votre pension retraite 🥳 

En juin 2021, l’âge pour percevoir une retraite à taux plein varie entre 62 ans et 67 ans, sous certaines conditions. 

Vous pouvez dès maintenant retrouver l’ensemble des informations concernant votre retraite, sur le site inforetraite.fr.

S’INFORMER SUR LES MODALITÉS POUR VALIDER DES TRIMESTRES DE RETRAITE EN TANT QU’ENTREPRENEUR 

En tant que micro-entrepreneurs, en dessous d’un certain chiffre d’affaires, vous ne pouvez pas valider de trimestres pour votre retraite. 

La petite subtilité (qui n’en est pas une 😒) est que le montant du chiffre d’affaires pris en compte est celui après abattement. Ce pourcentage d’abattement dépend de votre activité. 

En juin 2021, voici les seuils minimums de chiffre d’affaires (après abattement) pour valider des trimestres en micro-entreprise :

En juin 2021, voici les seuils minimums pour valider des trimestres en tant que dirigeants de sociétés : 

SE RENSEIGNER LE PLUS TÔT POSSIBLE SUR SA SITUATION POUR PRÉPARER SA RETRAITE QUAND ON EST ENTREPRENEUR

Si vous vous rendez compte que vous ne cotisez pas beaucoup pour votre retraite, voire pas du tout dans certaines situations, ce n’est pas grave. L’essentiel est que vous ayez une visibilité sur ce qui vous attend en termes de pension retraite. C’est ainsi que vous pourrez mettre en place des dispositifs pour anticiper la fin de votre activité. 

Si vous êtes, par exemple, dirigeants de SAS (Société par Actions Simplifiées), vous ne vous versez certainement pas de salaires, mais des dividendes. Du coup, vous ne cotisez pas pour votre retraite. Il est important de le savoir pour pouvoir souscrire d’autres dispositifs.

Vous comprenez donc que lorsque vous choisissez votre statut, si vous passez de micro-entreprise à société, il est essentiel de vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que je vais cotiser à la retraite avec ce statut ?
  • Quelle est ma vision à long terme ? 
  • Quelle position je prends en fonction de ça ? 

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert qui pourra vous aider à choisir l’option qui vous correspond le mieux. 

ÊTRE CONSCIENT QUE LE MONDE DU TRAVAIL A CHANGÉ POUR POUVOIR ANTICIPER SA RETRAITE 

C’est en 1945, avec la création de la sécurité sociale, que la distinction s’est opérée entre les indépendants et les salariés. Les indépendants ne voulaient pas rejoindre le régime général. Ils préféraient avoir des cotisations plus faibles et s’occuper eux-mêmes de leur retraite grâce à la revente de leur entreprise. 

Aujourd’hui, on ne fait plus le même métier toute sa vie, il est donc important de trouver d’autres solutions pour financer sa retraite. Vous pouvez être salariés, puis indépendants, puis de nouveau salariés. Plus personne ne se dit « je ferai le même métier toute ma vie, c’est sûr à 100 % »

On ne sait pas à quoi ressemblera notre retraite dans 30 ou 40 ans. Donc autant se prendre en main pour ne pas subir une situation qu’on ne maîtrise pas.

En tant qu’entrepreneurs, vous avez l’habitude de vous débrouiller par vous-même. Vous trouvez, tous les jours, vos propres solutions face aux problèmes que vous rencontrez dans votre business. Vous pouvez donc mettre en place des dispositifs sur lesquels vous avez la main et dont vous êtes les seuls responsables.

SE CONSTITUER UN MATELAS DE SÉCURITÉ AVANT D’INVESTIR DANS UN PLACEMENT POUR SA RETRAITE

La première étape de votre vie entrepreneuriale est d’avoir de quoi manger chaque jour !

La deuxième étape devrait être de mettre de l’argent de côté sur un compte (livret A ou autres), pour vous constituer un matelas de sécurité et prévenir n’importe quel imprévu. 

La recommandation la plus courante est de constituer un matelas de sécurité équivalent à 3 ou 6 mois de votre chiffre d’affaires. Évidemment, ce montant est ajustable selon votre vision et vos besoins.

DIVERSIFIER SES PLACEMENTS POUR PRÉPARER SA RETRAITE QUAND ON EST ENTREPRENEUR

Marie rappelle qu’en France, on a peu la culture de l’épargne. On aimerait presque pouvoir voir nos billets sous notre matelas pour être rassuré !

Pourtant, il existe plusieurs solutions pour que votre argent travaille pour vous afin d’anticiper votre retraite : 

  • L’investissement immobilier.
  • Les assurances-vie.
  • Le PEA (Plan Épargne Action).
  • Le PER (Plan Épargne Retraite).
  • Etc.

Le plus judicieux est d’adopter une stratégie globale en diversifiant vos solutions d’épargne.  

Un autre point est important à prendre en compte. Aujourd’hui, les femmes subissent hélas toujours plus de précarité que les hommes : écart de salaire, arrêt d’une activité professionnelle pour ne pas payer la crèche et s’occuper des enfants, etc.

Tous ces éléments ont un impact sur leur patrimoine, leur finance et leur retraite. Il faut donc que les femmes, tout particulièrement, puissent mettre en place des stratégies de placement pour s’assurer une retraite confortable. 

CHOISIR LE PLAN ÉPARGNE RETRAITE LORSQU’ON EST ENTREPRENEUR

Le plan épargne retraite est un nouveau produit, mis en place en 2019 par le gouvernement, qui simplifie les anciens dispositifs (contrat Madelin, article 83, Perco, etc.). 

Le plan épargne retraite est constitué de 3 compartiments : 

  • Le plan épargne retraite individuel qui est ouvert à tous.
  • Le plan épargne d’entreprise collectif et d’entreprise obligatoire, pour les salariés.

OPTER POUR LA SOLUTION CARAVEL EN TANT QU’ENTREPRENEUR

Présentation de Caravel

CARAVEL est un fonds de pension dans lequel vous injectez vous-même de l’argent, tous les mois, en fonction de vos possibilités, et que vous récupérez au moment de votre retraite. Cette solution en ligne est flexible et s’adapte à votre situation. Quand vous le pouvez, vous mettez de côté.

C’est une réelle solution pour les entrepreneurs qui n’ont pas de revenu fixe d’un mois sur l’autre. 

En plus, l’argent que vous placez chez CARAVEL sert à financer des projets solidaires et sociaux. Il ne dort pas dans un coffre-fort !

Caravel vous permet :

  • D’avoir une épargne retraite simple et responsable. 
  • De financer votre avenir.
  • De protéger la planète avec des projets durables. 
  • D’avoir une épargne qui s’adapte à votre mode de vie, et pas l’inverse.
  • De connaître précisément vos frais de gestion : ouverture de compte, fermeture, etc.
  • D’être indépendants de l’ouverture de votre compte, à la gestion en ligne, tout en ayant si besoin des professionnels à votre service. 

Préparer sa retraite quand on est entrepreneur doit être possible pour tout le monde. Et ce, malgré les incertitudes de notre génération sur l’avenir. 

La garantie des fonds de retraite  

Il y a des distributeurs pour tous les contrats retraite qui existent. Il peut s’agir d’une filiale de banque, d’un assureur, etc. CARAVEL est un distributeur qui a sélectionné les produits pour vous.  

Caravel travaille avec un partenaire-assureur, le groupe APICIL. Les fonds sont hébergés chez cet assureur et l’argent est géré par des sociétés de gestion. 

Les conditions de sortie anticipée  

La solution Caravel permet la mise en place d’un placement à long terme.

Cependant, plusieurs conditions de sortie anticipée vous permettent de retirer votre argent plus tôt que prévu, comme : 

  • L’achat d’une résidence principale.
  • La liquidation de votre entreprise.
  • Certains accidents de la vie, etc.

RETROUVEZ CARAVEL ET DES INFORMATIONS SUR LA RETRAITE

Articles de blog utiles concernant la retraite : 


Vous venez de voir différentes solutions pour préparer sa retraite quand on est entrepreneur. Il est essentiel de penser à votre avenir en vous intéressant à ce sujet, le plus tôt possible. Dans un premier temps, constituez-vous un matelas de sécurité pour vous mettre à l’abri d’éventuels coups durs comme un accident de la vie.

Ensuite, renseignez-vous sur les trimestres que vous validez et si vous cotisez à la retraite ou non. Enfin, demandez-vous quelle est votre vision sur l’évolution de l’assurance retraite dans les années qui viennent.

En fonction de ça, choisissez éventuellement votre placement pour votre future retraite : plan épargne retraite, investissement immobilier, assurance vie, solution Caravel, etc. Plus vous vous poserez ces questions tôt, plus vous aurez le temps de mettre en place une stratégie globale pour prévoir et anticiper votre retraite.

2 Comments

  1. Hello Aline,
    Tu proposes vraiment du contenu varié c’est très appréciable.
    La retraite n’est pas un sujet sexy certes mais ô combien nécessaire et malheureusement nous ne sommes pas suffisamment informé.
    Merci pour cet article très complet !

    • Hello Deltrey,
      Merci beaucoup pour ton message et ton retour sur cet article !
      Nous sommes ravies qu’il te soit utile 😍

      – Lou, team TheBBoost

Write A Comment