Cet article a été rédigé par l’équipe du site David LAROCHE.

Encore débordés ? Face aux nombreux objectifs journaliers auxquels vous faites face avec une solide motivation, le temps semble ne jamais jouer en votre faveur. Vous êtes-vous déjà demandé comment être plus productifs, mieux gérer votre temps et accroître vos performances ? Si la réponse à toutes ces questions est OUI, c’est que vous êtes au bon endroit.

Comme vous, nombreux sont ceux qui croulent sous le poids de la masse de leur travail et ne savent pas comment s’y prendre pour optimiser leurs rendements. Parce qu’une journée sera toujours faite de 24 h, découvrons dans cet article les 8 astuces à utiliser au quotidien pour booster ses performances et gagner en productivité.

#1 – Planifiez vos journées la veille

L’avantage de planifier sa journée la veille, c’est que vous avez la facilité à votre réveil de pouvoir identifier les failles de votre programme, et donc d’anticiper sur les potentiels problèmes. 

Au fil du temps, plus vous développerez cette habitude, plus vous parviendrez à identifier chaque matin,  la façon optimale de mieux structurer les tâches de votre journée.

Avant de vous coucher, vous avez beaucoup d’idées sur ce que vous souhaitez faire le lendemain. En général, toutes les tâches que vous programmez ou envisagez de faire au cours d’une journée n’ont pas le même degré d’importance. Il est donc primordial de savoir faire un tri. 

Prenez l’habitude d’organiser vos tâches en considérant deux aspects : l’urgence et l’importance. Nombre d’entre vous auront compris que je me réfère ici à la Matrice d’Eisenhower. Si vous ne connaissez pas encore cet outil, je vous invite à découvrir cette vidéo qui explique son fonctionnement en le couplant avec la loi de Pareto.

#2 – Être en harmonie avec sa procrastination

Lorsque nous décidons d’entreprendre et donc forcément de faire des choix différents, des choix qui sortent de nos habitudes usuelles, notre cerveau est le premier élément qui nous freine.

Ce mécanisme naturel de protection, a pour objectif de nous empêcher de sortir de cet espace sécurisé, communément défini comme une zone de confort.

Nous n’aimons pas nous retrouver dans des situations d’inconfort, et pour ça, vous obtiendrez toujours des réponses immédiates de notre cerveau, comme par exemple :

  • “Tu as le temps, tu peux le faire plus tard” ;
  • “Ce n’est pas encore grave, tu te rattraperas plus tard” ;
  • “Tu es fatigué, regarde un film pour te relaxer” ;
  • “Ceci ne dépend pas de toi” ;

La motivation d’avancer et d’aller plus loin dépend dans la plupart de ces cas, de votre pourquoi. 

Si ce que vous faites vous anime vraiment, vous aurez beaucoup plus de facilité à aller de l’avant, à avancer. 

Notre inconscient que Freud nomme “le Maître” pousse indéniablement à la procrastination. Notamment si les actions que vous menez sont en opposition avec votre inspiration réelle.

Par exemple, les tâches obligatoires qui ne vous animent pas du tout, comme la vaisselle, le jardinage ou votre bilan comptable (pour ne citer que lui) peuvent être de réelles sources de procrastination.

Dans ce cas là vous pouvez ou les déléguer, ou les relier à des valeurs qui vous animent.

Supposons que ce qui vous anime, ce sont vos enfants.

Si lorsque vous faites votre jardinage, vous ne concevez plus cette tâche comme une obligation ennuyeuse, mais comme un moyen de transmission de valeurs à vos enfants, vous venez alors de créer un terreau fertile à la naissance de votre motivation pour cette tâche.

Si par cette action, vous transmettez en même temps à vos enfants votre connexion pour la nature, le goût des choses bien faites et si lorsque vous sélectionnez cette fleur, vous trépignez d’avance à la tête que le petit dernier fera lorsqu’elle va éclore, il y a de fortes probabilités que votre inconscient vous accompagne désormais dans cette tâche. 

Alors à ce moment vous pouvez dire adieu à la procrastination, mais seulement en ce qui concerne cette tâche. Car si la procrastination peut parfois prendre des vacances, ou se faire plus discrète, elle ne vous quittera jamais.

Pour vous garder dans la fougue de l’action, gardez à l’esprit que :

Le hasard ne favorise que les esprits bien préparés (Louis Pasteur).

Être en phase avec ce qui vous anime et faire preuve d’acte de courage pour sortir de sa zone de confort afin de l’élargir sont deux facteurs qui vous aideront à être en harmonie avec la procrastination.

#3 – Commencez la journée avec le bon état d’esprit

Faites le choix d’arrêter de subir vos journées et prenez le contrôle.

Pour ne pas perdre de temps sur les tâches les moins importantes, vous devez avoir un esprit clair et objectif.

Il est important de faire, au cours des premières heures de la journée, des activités qui vous plaisent. Être productifs professionnellement, mais également personnellement.

Dans ce sens, commencez votre journée par un mini-lot d’activités qui vous permettront de gagner en temps et de mieux gérer vos tâches.

1) Laissez votre smartphone au réveil et écoutez un podcast

L’avantage de ne pas prendre son téléphone portable directement au réveil est que votre attention n’est pas directement monopolisée par des informations sur lesquelles vous n’avez pas forcément le contrôle (mauvaise nouvelle, imprévu, critique, etc…). Vous entamez la journée avec l’esprit le plus neutre possible.

Pour en décupler l’effet, vous pouvez également prendre quelques minutes (5 à 10 min) pour méditer sur comment vous souhaitez passer cette journée. C’est cela qui vous permettra déjà d’identifier les tâches qui nécessitent le plus votre attention, parmi celles que vous avez listées la veille.

2) Faites du sport

Lorsque vous prenez l’habitude de faire du sport le matin, vous donnez un tonus à votre volonté d’AGIR. 

Vous commencez déjà à vous mettre dans une situation de gagnants. Vous renforcez le schéma que vous avez défini pour votre journée et prenez donc conscience que, désormais, c’est vous qui avez le contrôle.

Pour prendre le contrôle de votre temps, vous devez commencer par avoir le contrôle sur votre manière de penser et d’interagir avec votre environnement. Et l’activité sportive peut vous aider dans cette direction.

3) Prenez une douche froide

Prendre une douche froide le matin est un acte courageux (et légèrement radical) que vous pouvez effectuer si vous souhaitez effectivement commencer votre journée avec un meilleur état d’esprit.

Lorsque vous prenez une douche froide, vous calmez votre esprit et devenez beaucoup plus détendus et sereins. Vous prenez soin de votre santé et libérez de l’adrénaline. Envisagez-le. 😉

#4 – Ayez une discipline de travail

Il est important, lorsque vous décidez de prendre le contrôle de votre temps et souhaitez gagner en productivité, d’avoir un plan de travail qui décrit clairement ce que vous devez faire. 

Avoir une vision large de ce que vous avez à faire vous permet de ne pas perdre de temps sur des tâches chronophages qui ne vous apporteront que très peu de résultats.

Chaque minute compte, pour vous rapprocher de votre objectif final.

Pour ce faire, vous pouvez commencer par déléguer les tâches qui vous prennent du temps à des professionnels tels que des freelances ou des agences de microservices qui vous permettront de gagner en temps et d’avancer plus vite. De cette manière, vous avez le contrôle sur votre temps et restez concentrés sur ce qui est vraiment important.

En plus de la délégation, apprendre à prioriser les bonnes actions est également indispensable.

#5 – La loi de Pareto (80/20)

Vous devez également comprendre que toutes les tâches que vous faites ne sont pas forcément utiles. Dès lors, concentrez-vous sur la règle du 80-20.

Pour Pareto, seule une partie minime de nos efforts sont à l’origine de la très grande majorité des résultats que nous obtenons. Il est donc important de vous concentrer sur les tâches les plus critiques. 

Il est donc essentiel de savoir identifier ces 20% d’efforts (cette minorité d’actions) qui produisent les 80% de vos résultats (la majorité des bénéfices).

#6 – La technique Pomodoro

Lorsque vous commencez à travailler, plusieurs éléments dans votre environnement vont vous distraire. Parce que vous n’êtes pas des robots. L’une des meilleures méthodes pour pouvoir réduire cette distraction est la technique Pomodoro.

Cette méthode vous propose de travailler en étant concentré pendant 25 min pour ensuite prendre une pause de 5 min. De cette manière, vous arrivez à faire le vide sans pour autant être complètement distraits et casser votre rythme de travail.

Gardez toujours à l’esprit que les petites choses font toute la différence. N’hésitez donc pas à adopter cette méthode de travail.

#7 – Arrêtez de naviguer à vue, fixez-vous des objectifs mesurables

Lorsque vous vous fixez des objectifs au cours de la journée, ils doivent être SMART. Il faut en effet que les objectifs que vous vous fixez soient :

Spécifiques, c’est-à-dire clairement définis pour vous éviter de vous éloigner de votre vision globale.

Mesurables, pour vous permettre de mesurer quantitativement ou avec des chiffres votre performance.

Atteignables, car vous devez vous fixer des objectifs dont vous avez les moyens ou les ressources pour les atteindre.

Réalistes, pour évaluer leur pertinence. Ne perdez pas votre temps sur des choses dont vous n’avez pas le contrôle, ni les ressources nécessaires.

Temporels, avec une deadline fixée à l’avance

#8 – Développez votre réactivité face aux imprévus

Lorsque vous avez mis en place toutes ces habitudes au quotidien et faites de votre mieux pour les respecter, il peut arriver que vous soyez confrontés à des situations qui ne peuvent être anticipées. Dans ce genre de cas, respirez et rappelez-vous de Darwin qui nous disait :

Les espèces qui survivent ne sont pas les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.

Concentrez-vous sur ce sur quoi vous avez le contrôle, et ne vous affolez pas pour ce qui ne dépend pas de vous !

Prendre le contrôle de sa productivité est un état d’esprit basé sur la gestion du temps et l’envie de faire ce qui vous anime.

Cela demande des actes de courage et une motivation boostée par vos rêves.


L’atteinte de nos objectifs est souvent liée à nos rêves. Le rêve a pour fonction de vous donner de l’inspiration, de créer de l’énergie, d’enclencher ce mouvement qui vous conduira vers une meilleure version de vous-mêmes afin de toujours plus vous dépasser.

Si vous choisissez ce chemin en toute conscience, votre inconscient vous accompagnera.

4 Comments

  1. Complètement oui !

    Et je rajoute à ça le fait de suivre la règle des 1-3-5 quant à l’élaboration de son planning : 1 tâche importante, 3 tâches un peu moins importantes et 5 tâches peu importantes.

    L’idée ici est de ne pas avoir plus d’une seule grosse tâche par jour. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

  2. Merci beaucoup pour ce bel article ! Je crois que par contre, je ne suis pas encore prête à passer à la douche froide ahaha 🙈

    • Hello Mélanie 👋🏻 Effectivement c’est un peu radical comme solution 😂 il n’empêche que par moment, je pense qu’une bonne douche froide calmerait mon cerveau en surchauffe 😂

      – Chloé, team The Bboost

Write A Comment