Découvrez comment augmenter vos ventes avec ces 6 bonnes pratiques 

08 Avr 2024

Aujourd’hui, vous allez découvrir comment augmenter vos ventes. Vous le savez, en tant qu’entrepreneur, trouver des clients est parfois difficile. Cependant, pour accroître votre chiffre d’affaires et développer votre entreprise, vous devez faire en sorte que vos prospects passent à l’achat. Et j’ai deux bonnes nouvelles pour vous : votre éventuelle difficulté à vendre n’est pas liée à la qualité de vos offres et réussir à vendre vos produits ou vos services est une compétence qui s’apprend.      

Je vais donc vous donner 6 bonnes pratiques à mettre en place au sein de votre business pour booster vos ventes. Parce que non, il n’existe aucun message de prospection magique pour vendre plus. Par contre, vous allez pouvoir maximiser vos ventes en appliquant les conseils qui vont suivre. Voici une partie du programme qui vous attend : positionnement marketing, prix de vente, expérience client, stratégie de communication, etc. Allez, c’est parti !       

1. MAXIMISEZ VOS VENTES GRÂCE À UN POSITIONNEMENT MARKETING CLAIREMENT DÉFINI  

Pour augmenter vos ventes, vous devez absolument vérifier que votre positionnement est clair. En effet, il est essentiel que vos prospects et clients comprennent immédiatement votre offre et la promesse que vous leur faites (aka. les résultats auxquels ils peuvent s’attendre). 

Cette condition est essentielle pour réussir à vendre vos produits ou vos services, car comme dit l’adage : « un esprit confus n’achète pas ! ».  

Vous devez donc être capable de présenter, en quelques phrases, votre métier à une personne qui ne connaît rien à votre domaine d’activité. Pour ça, racontez l’histoire de votre client idéal avec ce qu’il traverse et la manière dont vous pouvez l’aider.

Voici un exemple avec mon entreprise TheBBoost, spécialisée dans la création de formations destinées aux entrepreneurs afin de les aider à trouver plus de clients, à se former au marketing et à la communication :

  • Mon client idéal lance un business.
  • Il utilise les réseaux sociaux pour faire connaître son entreprise, mais a l’impression d’être perdu dans la masse, que les autres sont meilleurs que lui, etc. 
  • Il rencontre des difficultés pour trouver des clients, récolte quelques informations à droite à gauche, mais ne sait pas quelles actions mettre en place pour développer son entreprise.
  • Grâce à mon programme de formation la BSB Académie, cet entrepreneur a un plan d’action de A à Z pour trouver plus de clients et faire décoller son business 🚀. 

Cet exercice est intéressant, car des personnes totalement en dehors de la sphère de votre business peuvent devenir de véritables prescripteurs. En effet, votre entourage et votre réseau peuvent vous recommander, s’ils comprennent facilement votre positionnement marketing et vos offres.  

2. VÉRIFIEZ QUE VOS OFFRES ET VOS PRIX DE VENTE CORRESPONDENT À VOTRE CLIENT IDÉAL 

Votre offre correspond-elle aux habitudes de consommation de votre clientèle cible ?  

Pour booster vos ventes, vos offres doivent être adaptées aux habitudes de consommation de votre client idéal

Voici un exemple d’offre qui ne correspond pas aux habitudes de consommation d’une clientèle cible : vendre du thé sous forme soluble à des clients adeptes du thé traditionnel.

Développer un produit ou un service totalement inédit sans prendre en compte les besoins et les habitudes de votre client idéal est relativement risqué. Ce n’est en tout cas pas la manière la plus efficace de réussir à augmenter vos ventes.

De plus, proposer un produit trop loin des habitudes de consommation de votre client idéal, c’est devoir passer plus de temps à éduquer et informer votre audience de la pertinence de votre offre. 

Quelle expérience client délivrez-vous avec votre offre ?

Pour augmenter le nombre de ventes, vous devez absolument être capable de délivrer les résultats promis en ce qui concerne l’achat de votre produit ou de votre service.  

Alors, posez-vous impérativement la question suivante : l’expérience client que vous proposez avec votre offre est-elle à la hauteur des attentes de vos prospects ?

Vos tarifs correspondent-ils à votre positionnement marketing ? 

Un tarif n’est pas seulement un moyen de vous rémunérer. C’est aussi et surtout un véritable positionnement marketing. Eh oui, vos tarifs communiquent un message à vos prospects : 

  • Un tarif très élevé donne une impression de haute valeur, de grande qualité, de produit ou de service ultra premium. 
  • Un tarif très bas est souvent associé à une qualité médiocre. 

Si demain vous avez devant vous deux ordinateurs totalement similaires et que pourtant l’un vaut 3 000 euros et l’autre 200 euros, qu’allez-vous penser ? Certainement que l’ordinateur le moins cher est de la seconde main ou dysfonctionne. 

Alors, pour réussir à augmenter vos ventes, vérifiez que vos tarifs actuels reflètent le message et le positionnement marketing que vous souhaitez renvoyer à vos prospects :

  • Si votre positionnement consiste à vendre des offres premium à une petite quantité de clients, appliquez des tarifs élevés.
  • Si votre positionnement consiste à vendre des offres accessibles au plus grand nombre, alors appliquez des tarifs abordables. C’est le choix que j’ai fait avec mon entreprise TheBBoost, car je souhaite démocratiser l’acquisition de compétences pour aider le maximum d’entrepreneurs à développer leur business 😉.  

3. METTEZ EN PLACE UNE STRATÉGIE DE COMMUNICATION POUR AUGMENTER VOS VENTES 

Pour augmenter vos ventes, communiquez au maximum pour mettre en avant vos offres. Comme le dit Stuart Britt : « Pour une entreprise, ne pas communiquer, c’est comme faire de l’œil à une fille dans le noir. Vous savez ce que vous faites, mais personne d’autre ne le sait ! » 

Alors, est-ce que vos prospects sont au courant de ce que vous avez à leur vendre ? Communiquez-vous suffisamment sur vos offres ? 

Il est de votre responsabilité, en tant que chef d’entreprise, d’adopter la stratégie de communication qui correspond à votre business et donc à votre audience. Cela peut être soit, via :

  • Les réseaux sociaux.
  • Votre site Internet.
  • De la publicité.
  • Des événements.
  • Du networking, etc.

Vous devez mettre les bonnes actions en place en termes de communication pour gagner en visibilité. Si vous ne le faites pas, vous risquez de ne pas réussir à booster vos ventes et ça ne sera ni la faute des algorithmes ni parce que vos clients ne font pas assez d’efforts pour vous trouver 🤯.

4. DÉPASSEZ LA PEUR DE VENDRE VOS PRODUITS OU VOS SERVICES 

Beaucoup d’entrepreneurs n’arrivent pas à développer leur entreprise, car ils ont peur de vendre, d’être rejetés par leurs prospects, de faire face à un refus, etc. 

Pour dépasser cette peur, ne faites pas de projection concernant l’acte de vente qui est une simple action et non pas un monstre géant là pour vous terroriser 😉. Dédramatisez la vente, car elle fait partie de votre job. Vous êtes responsable du système de vente de votre entreprise et du fait de trouver des clients.  

Évitez à tout prix la procrastination active qui consiste à trouver tout un tas d’occupations au lieu de prioriser vos tâches afin de passer à l’action, c’est-à-dire… vendre vos produits ou vos services ! Je vous assure que, peaufiner pour la dixième fois votre identité visuelle, modifier sans cesse votre site Internet, passer du temps à ajouter des micro détails sur votre compte Instagram, etc., est un cercle sans fin. Sortez de cette zone de confort, communiquez, prospectez, et parlez de vos offres pour faire décoller vos ventes 😉. 

Et soyez conscient que, vendre et donc se faire parfois rejeter, recevoir des « non », être ignoré, etc., est normal et fait totalement partie du jeu. Détachez votre travail et la réaction de vos prospects de la valeur et de l’estime que vous vous portez 🫶🏻. En d’autres mots, apprenez à aimer la vente.

5. ASSUREZ-VOUS D’INSPIRER CONFIANCE À VOS PROSPECTS  

Vos potentiels clients doivent impérativement avoir confiance pour passer à l’action et acheter vos produits ou vos services. Pour augmenter vos ventes, un prospect doit être convaincu de ces 3 éléments : 

1 → Il aura les résultats promis en achetant votre produit ou votre service.

2→ Il ne doute pas de la qualité de votre travail, de votre professionnalisme, de votre capacité à respecter les deadlines, etc.

3 → Il trouve que le prix de vente correspond à l’offre qu’il va acheter.

Concernant ce point sur les moyens financiers, sachez que si vos prospects mentionnent régulièrement, après quelques échanges, ne pas avoir le budget nécessaire pour l’achat, cela peut suggérer en réalité un manque de confiance envers vous (aka. votre offre). 

Pour autant, ça ne veut pas dire que cela est justifié, que vous n’êtes pas capable de délivrer le résultat promis ou que vous n’êtes pas professionnel. C’est peut-être simplement que votre communication n’est pas assez claire et sème le doute chez votre clientèle cible. Ou alors que votre communication, votre branding, le vocabulaire que vous utilisez pour parler de vos offres, etc., ne reflètent pas vos tarifs et donc attirent les mauvais clients. Eh oui, rappelez-vous que vos tarifs correspondent à votre positionnement marketing 😉. 

Voici maintenant quelques autres aspects qui peuvent susciter une hésitation chez votre prospect concernant la confiance qu’il a envers votre entreprise et le dissuader de passer à l’achat : 

  • Vous ne mettez pas en avant de preuve sociale, c’est-à-dire de témoignages clients, d’études de cas, etc. Et si vous ne le faites pas, car vous n’avez pas encore eu de clients, n’hésitez pas à publier des screenshots de commentaires ou des retours positifs concernant la qualité de vos contenus gratuits. 
  • Vous ne mettez pas en avant votre expertise, votre parcours et tous ces éléments qui vous rendent légitime → diplôme, expériences, etc.
  • Vous n’apportez pas assez de soin à l’expérience client. Par exemple, quel est le parcours client entre le moment où un prospect vous contacte et le jour de l’appel découverte ? Est-ce qu’il y a un lien pour prendre rendez-vous ? Est-ce que les mails qui précèdent l’appel découverte sont clairs ? Est-ce qu’un mail de rappel est envoyé au prospect ? Montrez à votre prospect que des processus précis encadrent le parcours client. 
  • Votre attitude n’est pas assez professionnelle. Par exemple, imaginez la scène suivante : vous rentrez dans un magasin et vous vous retrouvez face à un vendeur avachi sur son comptoir qui mâche un chewing-gum en parlant fort à sa collègue, et qui se contente de vous dévisager de haut en bas sans vous adresser la parole ! Comprenez ici que même si votre prospect est ok pour dépasser de l’argent, il attend une certaine attitude de votre part pour avoir confiance et passer à l’achat.   

6. N’OUBLIEZ PAS QUE BOOSTER VOS VENTES DEMANDE DU TEMPS 

Ce n’est pas parce qu’il y a trois heures vous avez mis à jour votre site Internet, publié un super post Instagram et que vous n’avez pas de nouveaux clients que cela signifie que vous devez changer de métier ou de business model 😅. 

Chaque réussite, aussi fulgurante qu’elle paraisse, prend du temps et inclut aussi parfois un facteur chance qui vient accélérer le tout. 

Par exemple, la chanteuse Madison Beer a débuté en 2015 et n’a explosé qu’à partir de 2023. Un des facteurs qui a propulsé sa carrière est qu’en 2017 une de ses chansons a été repartagée par Justin Bieber, ce qui lui a donné un début de notoriété (le fameux facteur chance).

Malheureusement, aujourd’hui, notre société a tendance à glorifier les entrepreneurs qui ont des résultats en très peu de temps. Alors oui, ça existe et d’ailleurs c’est ce qui s’est passé avec mon business. Je me suis mise à temps plein dans mon entreprise en septembre 2019 et 5 mois plus tard je générais déjà 10 000 euros par mois. Cependant, avant cette réussite, j’ai été freelance durant 6 années dans le domaine du luxe, avec des clients grands comptes et un TJM (taux journalier moyen) élevé. Ce background m’a donc donné des leviers d’accélération et m’a permis de maximiser mes ventes assez rapidement. 

Retenez bien que dans 99 % des cas, il faut plusieurs mois ou années pour significativement augmenter vos ventes et voir votre business décoller. Le fait que vous ne viviez pas pleinement de votre business après seulement quelques mois d’activité ou que vous n’atteignez pas encore un chiffre d’affaires de 300 000 € ne signifie pas du tout que vous êtes incompétents ! C’est simplement la norme ❤️.    


Vous l’avez vu, il n’existe pas un message de prospection magique pour augmenter vos ventes et trouver plus de clients. Pour maximiser vos résultats, définissez un positionnement marketing clair, car un esprit confus n’achète pas ! Vérifiez également que vos offres et vos tarifs correspondent à votre client idéal et à ses habitudes de consommation. Dépassez votre peur de vendre et osez communiquer et mettre en place une véritable stratégie pour parler de vos offres. Assurez-vous d’inspirer confiance à vos potentiels clients et soyez patient, car booster vos ventes demande du temps. Gardez en tête que devenir un excellent vendeur est une compétence qui s’apprend, tout comme le fait de construire un business solide. D’ailleurs, si vous voulez le plan d’action de A à Z pour développer votre entreprise et trouver plus de clients, rejoignez vite mon programme de formation la BSB Académie.

Vous aimerez également

Biais cognitifs : définition et cas pratiques pour apprendre à les repérer et limiter leur impact sur vos prises de décisions

Biais cognitifs : définition et cas pratiques pour apprendre à les repérer et limiter leur impact sur vos prises de décisions
Laissez-nous un petit commentaire 🍪

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}